Choix de rapports, opinions et discours prononcés à la Tribune Nationale depuis 1789 jusqu'à ce jour: 1795-99. (Le directoire et les conseils)

Cover
M. Lallement (Guillaume)
A. Eymery, 1821
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 489 - BOOK lS NOT RETURNED TO THE LlBRARY ON OR BEFORE THE LAST DATE STAMPED BELOW. NON-RECElPT OF OVERDUE NOTlCES DOES NOT EXEMPT THE BORROWER FROM OVERDUE FEES.
Seite 468 - Tout le monde reconnaît depuis long-temps, et le ministre des affaires étrangères a rappelé phis d'une fois au comité diplomatique la nécessité d'employer désormais, pour nos relations extérieures, des hommes qui ne compromettent pas la puissance française par des doutes sur nos succès, qui ne soient pas en quelque sorte étrangers au nouveau langage dont ils doivent être les organes, et qui, soit qu'ils ne connaissent pas la régénération de leur patrie, soit que...
Seite 119 - Ah ! nous avons parlé souvent de notre amour pour le peuple, de notre respect pour ses volontés : si ce langage ne fut pas vain dans nos bouches , respectons avant tout des institutions si chères à la multitude. De quelque nom que notre haute philosophie se plaise à...
Seite 222 - Ceux de nos sujets fidèles que nous avons chargés de vous éclairer sur vos véritables intérêts, retrouveront dans cet écrit les instructions qu'ils ont reçues. Ceux que la pureté de leur zèle et la sagesse de leurs principes rendront dignes à l'avenir de notre confiance, y liront d'avance les instructions...
Seite 386 - Je vous envoie ci-jointe une proclamation que j'ai faite, et dont l'effet a été de convertir beaucoup d'incrédules, et je vous avoue qu'il était difficile de croire que l'homme qui avait rendu de grands services à son pays, et qui n'avait nul intérêt à le trahir , pût se porter à une telle infamie. « On me croyait l'ami de Pichegru , et dès long-temps je ne l'estime plus. Vous verrez que personne n'a été plus compromis que moi, que tous les projets étaient fondés sur les revers de...
Seite 386 - On m'a également instruit que plusieurs militaires , trop confiants dans le patriotisme de ce représentant, d'après les services qu'il a rendus , doutaient de cette assertion. «Je dois à mes frères d'armes, à mes concitoyens, de les instruire de la vérité.
Seite 223 - ... odieux autant qu'à lui-même , mais qui pèsent tour à tour sur la France , depuis qu'elle n'a plus son roi. Consultez des hommes sages et éclairés sur les nouveaux degrés de perfection dont elle peut être susceptible, et faites connaître les formes qu'elle a prescrites pour travailler à son amélioration. Affirmez que nous prendrons les mesures les plus efficaces pour la préserver des injures du temps et des attaques de l'autorité même.
Seite 269 - République, sauf qu'au lieu de la déclaration prescrite par l'article 6 de ladite loi, ils seront tenus de prêter le serment de haine à la royauté et à l'anarchie, d'attachement et de fidélité à la République et à la Constitution de l'an III.
Seite 385 - Je vous prie, citoyen Directeur, de vouloir « bien m'éclairer de vos avis sur une affaire aussi « épineuse : vous me connaissez assez pour croire « combien a dû me coûter cette confidence ; il n'en « a pas moins fallu que les dangers que court « mon pays pour vous la faire. Ce secret est « entre cinq personnes : les généraux Desaix ,
Seite 141 - ... d'être fidèles à la Nation, à la Loi et au Roi, et de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par le roi...

Bibliografische Informationen