Œuvres complettes d'Ovide: traduites en français; auxquelles on a ajouté la vie de ce poëte; les Hymnes de Callimagne; le Pervigilium Veneris; L'Epitre de Lingendes sur l'exil d'Ovide; et la traduction en vers de la belle Elégie d'Ovide sur son départ, par LeFranc de Pompignan

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 38 - Ovide, qui imitent toute sorte de figures, et qui sont en aussi grand nombre que les épis dans les plaines , les feuilles dans les forêts et les grains de sable sur le rivage de la mer, demeurent nonchalamment étendus autour du lit du Sommeil leur souverain , et en défendent les approches.
Page 7 - Dieu , charmé de revoir son père nourricier, ordonna au roi de Phrygie de lui demander 'tout ce qu'il souhaiteroit.
Page 72 - OBPHOSES • murailles en sont faites d'un airain retentissant qui renvoie le son des paroles , et' répète tout ce qui se dit dans le monde. Quoique le repos et le silence soient inconnus dans ce lieu , on n'y entend cependant jamais de grands cris , mais seulement un bruit sourd et confus, qui ressemble à celui de la mer qu'on entend de loin , ou à ce roulement que font l'es nues après un grand éclat de tonnerre. Les portiques de ce palais sont toujours remplis d'une grande foule de monde....
Page 9 - Midas obéît à cet ordre , et en perdant la vertu de convertir en or tout ce qu'il touchoit, il la communiqua au Pactole, qui, depuis ce temps-là, roule un sable d'or.
Page 12 - Incommodé de ce secret, il va dans un lieu écarté fait un trou dans la terre, s'en approche le plus près qu'il lui est possible et dit, d'une voix basse, que son maître avait des oreilles d'Ane ; ensuite il rebouche le trou , croyant y avoir enfermé son secret , et se relire.
Page 196 - Italicus (3) raconte que deux colombes s'étant envolées de Thèbes en Egypte , il y en eut une qui alla dans la Libye...
Page 12 - Apollon ne voulant pas que des oreilles fi grofîîeres confervaflent plus long-tems la figure de celles des autres hommes , les lui allongea, les couvrit de poil, & les rendit femblables de tout point à des oreilles d'âne.
Page 274 - Il ya bien de l'apparence d'abord que la fable de ce cuir de bœuf nous vient des Grecs , qui voulant tout rapporter à...
Page 60 - Lycophron (ij , qui a toujours mis du myslère dans les faits les plus mjtureis , dit que le monstre auquel Hésione fut exposée dévora Hercule ; que ce héros demeura trois jours dans son ventre, et qu'il en sortit après avoir perdu tout le poil qu'il avoit sur le corps. Circonstances qui nous apprennent qu'Hercule et ses compagnons furent obligés de se remettre dans l'eau pour élever ces digues dont nous venons de parler ; ce qui...
Page 13 - Troye avec tant d'impétuosité , qu'en peu de temps tout le pays en fut couvert , les campagnes inondées, et l'espérance du laboureur ensevelie sous les flots. Peu content d'un châtiment si terrible...

Informations bibliographiques