L'Égypte et la Syrie, ou, Mœurs, usages, costumes et monumens des Égyptiens, des Arabes et des Syriens, Ouvrage accompagné de notes par m. Marcel, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 101 - Vous êtes une des ailes de l'armée d'Angleterre. « Vous avez fait la guerre de montagnes, de plaines, de sièges ; il vous reste à faire la guerre maritime. « Les légions romaines, que vous avez quelquefois imitées, mais pas encore égalées, combattaient Carthage tour à tour sur cette même mer, et aux plaines de Zama. La victoire ne les abandonna jamais, parce que constamment elles furent braves, patientes à supporter la fatigue, disciplinées et unies entre elles.
Seite 102 - Soldats, l'Europe a les yeux sur vous ! Vous avez de grandes destinées à remplir , des batailles à livrer , des dangers , des fatigues à vaincre ; vous ferez plus que vous n'avez fait pour la prospérité de la patrie , le bonheur des hommes et votre propre gloire. Soldats, matelots, fantassins, canonniers,
Seite 171 - Français, lui dit-il, que je m'unis à eux aujourd'hui , parce qu'ils m'ont mis dans l'impossibilité de continuer la guerre. Je demande à m'établir dans une partie de l'Egypte, afin que s'ils la quittent je m'empare, avec les secours qu'ils me fourniront, d'un pays qui m'appartient et qu'eux seuls peuvent m'enlever.
Seite 146 - Que ceux donc que la crainte seule de nos armes empêche de nous maudire, changent : car, en faisant au ciel des vœux contre nous, ils sollicitent leur condamnation ; que les vrais croyants fassent des vœux pour la prospérité de nos armes.
Seite 96 - Guerrier intrépide , pouvant supporter les fatigues les plus rudes ; •excellent cavalier, maniant le sabre avec force et dextérité ; courageux dans les revers, hardi dans les entreprises, froid dans l'action, mais terrible dans les chocs, Mourad, avec de l'instruction, auroit pu devenir un grand genéral.
Seite 107 - Chaque maison était pour eux une citadelle ; mai» avant la fin de la journée la -ville fut calme, les deux châteaux capitulèrent , et nous nous trouvâmes entièrement maîtres de la ville , des forts et des deux ports d'Alexandrie.
Seite 151 - ... le nom de ces sources tire son origine des temps fabuleux de l'Egypte , et se fût conservé jusqu'à nos jours par une tradition non interrompue : il est bien probable que , comme celui de la fontaine de la vierge à Matariéh ( l'ancienne Héliopolis ) , et , comme quelques autres, il ne remonte pas audelà du temps de l'établissement du christianisme en Egypte , où d'anciens noms relatifs à une religion discréditée auront été changés en d'autres noms analogues aux opinions nouvelles....
Seite 123 - Les destins ont voulu , dans cette circonstance comme dans tant d'autres, prouver que, s'ils nous accordent une grande prépondérance sur le continent, ils ont donné l'empire des mers à nos rivaux. Mais...
Seite 124 - Anglais se laissent voir en nombre supérieur, pendant dix jours, dans ces parages; le 11 thermidor, elle apprend la nouvelle de l'entière possession de l'Egypte et de notre entrée au Caire ; et ce n'est que lorsque la Fortune voit que toutes ses faveurs sont inutiles, qu'elle abandonne notre flotte à son destin.
Seite 137 - L'enfant lui-même, qui, dans les guerres ordinaires ignore la crainte commune, et ne pense qu'aux jeux île son âge, sent sur son front ses cheveux se dresser et blanchir de terreur. Bientôt les beys tremblent et se troublent : ils boivent...

Bibliografische Informationen