Lettres de Jean Hus écrites durant son exil et dans sa prison avec une préface de Martin Luther

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 63 - Gloire à Dieu au plus haut des cieux , et paix sur la terre « aux hommes de bonne volonté , chéris de Dieu ! » • La piété des fidèles a transformé cette grotte en une chapelle.
Seite 40 - Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme des serpents , et simples comme des colombes.
Seite 39 - Le serviteur n'est pas plus grand que son maître. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé.
Seite 124 - Christ et de ses apôtres , qui se proclament la sainte Eglise et le trèssacré Concile qui ne peut faillir, et qui cependant a failli en adorant Jean XXIII...
Seite 38 - ... dans notre humanité. Il est venu en » aide à nous pauvres pécheurs, supportant la » faim, la soif, le froid, le chaud, l'insomnie, la » fatigue ; il a souffert, en nous instruisant, des » douleurs et de graves opprobres de la part » des prêtres et des scribes, à ce point qu'ils...
Seite 125 - la vivifie par la grâce, pour la fontaine qui » l'arrose des sept dons de l'Esprit-Saint, pour » le refuge à jamais suffisant et impérissable au...
Seite 171 - ... Sa condamnation. — Sa mort. Le jour du jugement approchait, et Jean Hus, inébranlable dans sa résolution de mourir plutôt que de mentir à sa conscience, écrivit ces lignes : « Ma dernière volonté est que je refuse d'avouer » pour erronés les articles qui ont été véritable...
Seite 41 - Et vous serez haïs de tout le monde, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.
Seite 29 - Hus fait ensuite une énergique peinture de la licence du clergé, dans lequel il voit l'Antechrist; puis, laissant éclater sa douleur, il s'écrie : « Malheur donc à moi si je ne » prêche contre une semblable abomination! » Malheur à moi si je ne pleure, si je n'écris ! ... » Déjà le grand aigle ' prend son vol et nous » crie : Malheur ! malheur aux habitants de la

Bibliografische Informationen