L'Inquisition: étude historique et critique sur le pouvoir coercitif de l'Église

Cover
Bloud, 1907 - 340 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite xv - II faut avoir pitié de la misère de notre siècle", » et gémir sur les folles opinions d'un temps où » l'on croit que les hommes peuvent protéger » Dieu, et où l'on travaille à défendre Jésus-Christ » par les intrigues du siècle. Je vous le demande , » évêques qui vous croyez tels , de quels suffrages » se sont servis les apôtres pour la prédication de » l'Évangile ? Sur quelle puissance s'appuyaient» ils pour prêcher Jésus-Christ, et pour faire pas» ser presque toutes les...
Seite 160 - ... quelque pitié que nous devions ressentir pour ceux qui moururent victimes de leurs convictions, nous reconnaissons sans hésiter que, dans ces circonstances, la cause de l'orthodoxie n'était autre que celle de la civilisation et du progrès. Si le Catharisme était devenu dominant, ou même seulement l'égal du catholicisme, il n'est pas douteux que son influence n'eût été désastreuse. L'ascétisme dont il faisait profession en ce qui concerne les relations entre les sexes aurait inévitablement...
Seite 46 - ... chefs, et la plupart des évêques punissaient l'hérésie de la peine de mort, surtout de la peine du feu. Fidèles à cet usage, les croisés de Montfort trouveront, à brûler les Albigeois, ce plaisir intense que décrit naïvement le chroniqueur Pierre des Vaux de Cernai. Mais, dans la législation d'Innocent III comme dans ses lettres, il n'est nullement question de la mort pour les hérétiques. Il n'a jamais demandé que leur bannissement et la confiscation de leurs biens. S'il parle...
Seite 145 - Parce que le pape condamne les fidèles pour crime d'hérésie, parce que des juges emportés font subir aux innocents des supplices réservés aux hérétiques , il est absurde d'en conclure qu'il ne faut pas mettre à mort ces derniers, afin de garantir ainsi les fidèles. Pour moi, j'ai souvent déclaré que j'étais prêt à mourir, si j'avais enseigné quoi que ce soit de contraire à la...
Seite 160 - En condamnant l'univers visible et la matière en général comme les œuvres de Satan, le Catharisme faisait un péché de tout effort vers l'amélioration matérielle de la condition des hommes. Ainsi, si cette croyance avait recruté une majorité de fidèles, elle aurait eu pour effet de ramener l'Europe à la sauvagerie des temps primitifs. Elle n'était pas seulement une révolte contre l'Église, mais l'abdication de l'homme devant la nature.
Seite 175 - Qu'ils sévissent contre vous, disait« il, ceux qui ne savent pas avec quel labeur on trouve la « vérité : pour moi qui n'ai pu, qu'après avoir été long...
Seite 63 - Les enfants de ce siècle épousent des femmes, et les femmes des maris ; 35 mais ceux qui seront jugés dignes d'avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts, ne se marieront point...
Seite 141 - Mais tu ne manqueras pas de le faire mourir; ta main sera la première sur lui pour le mettre à mort, et ensuite la main de tout le peuple. Et tu l'assommeras de pierres, et il mourra, parce qu'il a cherché à t' éloigner de l'Éternel ton Dieu qui t'a tiré hors du pays d'Égypte, de la maison de servitude1.
Seite 141 - Sylla" qui leur apprit qu'il ne falloit point punir les calomniateurs. Bientôt on alla jusqu'à les récompenser6. CHAPITRE XVII DE LA RÉVÉLATION DES CONSPIRATIONS ton frère, ou ton fils, ou ta fille, ou ta femme bien-aimée, ou ton ami, qui eSt comme ton âme, te diront en...

Bibliografische Informationen