PUBLII OVIDII NASONIS QUE EXTANT OMNIA OPERA

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Beliebte Passagen

Seite 525 - LES MÉTAMORPHOSES D'OVIDE, en latin . et en François, de la traduction de M. l'abbé Banier, avec des explications historiques. Pari*, Pissot, 1767-1771, 4 vol. in-4, figures, vf, fil., dos orné, tr.
Seite 342 - C'est dans ce seul ouvrage , il est vrai , qu'il s'est élevé fort audessus de toutes ses autres productions ; mais aussi quelle espèce de mérite ne remarque-t-on pas dans les Métamorphoses ! Et d'abord, quel art prodigieux dans la texture du poème! Comment Ovide at-il pu de tant d'histoires différentes, le plus souvent étrangères les unes aux autres, former...
Seite 344 - J'étais pour Ovide à vingt ans, Je suis pour Horace à quarante. S'il a voulu dire qu'Horace a le goût plus sûr qu'Ovide, cela est incontestable; mais je crois qu'à tout âge on peut aimer, et beaucoup , l'auteur des Métamorphoses. Voltaire avait une grande admiration pour cet ouvrage; et l'on sait qu'il ne prodiguait pas la sienne. Sans doute on ne peut, comparer le style d'Ovide à celui de Virgile; mais peut-être fallait-il que Virgile existât, pour que l'on...
Seite 343 - Que n' at-on pas pris dans cette source qui n'est pas encore épuisée ! Tous les théâtres ont mis Ovide à contribution. Je sais qu'on lui reproche, et avec raison...
Seite 472 - Ovid's Metamorphoses in Latin and English, translated by the most eminent Hands. With Historical Explications of the Fables, written in French by the Abbé Banier — translated into English.
Seite 343 - ... et doux. Toutes ces peintures sont riches, et aucune ne paraît lui coûter. Tour à tour il vous élève, vous attendrit , vous effraie , soit qu'il ouvre le palais du Soleil , soit qu'il chante les plaintes de l'Amour, soit qu'il peigne les fureurs de la jalousie et les horreurs du crime. Il décrit aussi facilement les combats que les voluptés, les héros que les bergers, l'Olympe qu'un bocage, la caverne de l'Envie que la cabane de Philémon.
Seite 343 - ... qui remplace le chaos , jusqu'à l'apothéose d'Auguste ? Ensuite, quelle flexibilité d'imagination et de style pour prendre successivement tous les tons , suivant la nature du sujet, et pour diversifier par l'expression tant de dénoûmerw dont le fond est toujours le même...
Seite 414 - Nasonis vita ex ipsius libris excerpta. Heroidum epistolae, Amorum libri III, de Arte amandi libri III, de Remedio amoris libri II, de Medicamine faciei. Nux, Somnium.
Seite 518 - LES Livres d'Ovide de l'art d'aimer et des remèdes d'amour, à quoy sont adjoutez les poèmes de l'art d'embellir le visage, du Noyer, des Poissons, de la Puce, et du langage des bestes et des oyseaux, le tout rendu fort honneste avec des nottes et des observations nécessaires.
Seite 86 - ... illi quos tolli vellent secreto, hic quos tutos esse vellet : in utrisque codicillis idem versus erant, ex quibus primum fuisse narrabat Albinovanus Pedo, qui inter arbitros fuit : Semibovemque virum semivirumque bovem ; Secundum : Et gelidum Borean egelidumque Notum.

Bibliografische Informationen