Minéralogie à l'usage des gens du monde: contenant les caractères qui servent à reconnaître les minéraux et à les distinguer les uns des autres ... Ouvrage qui peut être utile aux jeunes gens, en leur donnant des connaissances usuelles et leur inspirant le goût d'études minéralogiques plus approfondies. Avec dix planches en tailledouce

Cover
Ve Lepetit, 1813 - 533 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 46 - Tableau comparatif des résultats de la cristallographie et de l'analyse chimique relativement à la classification des minéraux...
Seite 492 - Nous croyons pouvoir dire que c'est l'ouvrage le plus complet, le plus riche, à tous égards , qui ait jamais été fait en ce genre : on peut le regarder comme le répertoire général de tout ce qui est connu , soit par des écrits, soit par la tradition , sur le fer. On n'en sera point étonné , quand on saura que M. Hassenfratz a constamment fait du travail du fer son élude favorite , depuis qu'il est attaché au corps impérial des mines.
Seite 325 - la peine à se peindre quelque chose de plus imposant que la » profondeur de cette grotte , dont les côtés sont supportés par » des rangées de piliers ou de colonnes , et dont le plafond » est composé des extrémités de celles qui ont été cassées pour » la former. Une matière jaunâtre qui est sortie par les angles, » en forme de stalagmites , sert à rendre les jointures très-dis— » tinctes et à varier les nuances de couleur de la manière la
Seite 326 - ... d'admiration en voyant les colonnades de nos édifices modernes ! Mais quand on a vu la Grotte de Fingal, formée par la nature dans l'île de...
Seite 325 - Une matière jaunâtre qui est sortie par angles en forme de stalagmite , sert à rendre les jointures trèsdistinctes, et à varier les nuances de couleurs de la manière la plus agréable à la vue. Le fond de la grotte n'est éclairé que du jour qui y donne par l'entrée ; ce qui ajoute encore beaucoup à sa beauté, et on le voit très-clairement du dehors. Le mouvement que la marée y entretient , rend l'air «ec et sain, et en chasse toutes les vapeurs, qui pour l'ordinaire remplissent ces...
Seite 242 - Des Pierres précieuses et des pierres fines, avec les moyens de les connaître et de les évaluer ; Paris, 1776, in-12; Londres, 1777, in-8° ; — Lettre à MD fi.
Seite 345 - ... méme ou les crues ont cessé, et ou ils ont assez de poisson pour leur nourriture, ils mangent quelques boules de cette terre en guise de dessert. Enfin, on assure que dans plusieurs parties du Pérou, les habitants mélent aussi une terre aux feuilles d'une plante (coca?) qui est leur mets favori; et cette terre se vend dans leurs marchés pour cet usage.
Seite 274 - Néron s'amusait k considérer ainsi les jeux sanglans de l'Arène. Les Romains ont eu moins de respect pour le Béril. Parmi les pierres gravées que l'on admire dans la collection de la Bibliothèque du roi , on voit une Aiguë-Marine qui représente en grand relief Julie, fille de l'empereur Titus. C'est l'une des plus belles pierres de cette espèce, et des plus volumineuses que l'on connaisse ; elle est de forme ovale , et a près de deux pouces dans sa plus grande largeur. Elle se distingue...
Seite 343 - II faut avoir soin de choisir un peroxyde de manganèse » très-pur et bon conducteur de l'électricité : le meilleur » est celui qui est connu dans le commerce sous le nom de » manganèse aiguillé : il est cristallisé, soyeux, et possède » un éclat graphiioïde très-prononcé ; s'il joint a ces difle« rents caractères une certaine dureté, il possédera le pou» voir conducteur le plus considérable.

Bibliografische Informationen