Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

et moi, Jésus, Fils du Dieu très- tourmenté par le démon, ashaut? Je vous conjure, par le sis, habillé, et dans son bon nom de Dieu, de ne point me sens; ce qui les remplit de tourmenter; crainte.

8. car Jésus lui disoit : Esprit impur, sors de cet homme.

9. Et il lui demanda: Comment t'appelles-tu? A quoi il répondit: Je m'appelle Légion, parceque nous sommes plu

sieurs :

10. et il le prioit avec instance de ne point les chasser hors de ce pays-là.

II. Or il y avoit là un grand troupeau de pourceaux, qui paissoient le long des montagnes;

19. mais Jésus le lui refusa, et lui dit : Allez-vous-en chez vous trouver vos proches, et 12. et ces démons le sup-leur annoncez les grandes grâplioient, en lui disant : En- ces que vous avez reçues du voyez- nous dans ces pour-Seigneur, et la miséricorde ceaux, afin que nous y en-qu'il vous a faite.

trions.

20. Cet homme, s'en étant 13. Jésus le leur permit aus- allé, commença à publier, dans sitôt; et ces esprits impurs, sor- la Décapole, les grandes grâces tant du possédé, entrèrent dans qu'il avoit reçues de Jésus; et les pourceaux; et tout le trou-tout le monde étoit dans l'adpeau, qui étoit environ de miration. deux mille, courut avec impétuosité se précipiter dans la passé dans la barque à l'autre mer, où ils furent tous noyés. bord, lorsqu'il étoit auprès de

21. Jésus étant encore re

14. Ceux qui menoient paî- la mer, une grande multitude tre les pourceaux s'enfuirent, de peuple s'amassa autour de et allèrent porter cette nou-lui.

16. Et ceux qui avoient été présents, leur ayant rapporté tout ce qui étoit arrivé au possédé et aux pourceaux,

17. ils commencèrent à le prier de sortir de leur pays.

18. Comme il rentroit dans la barque, celui qui avoit été tourmenté par le démon, le supplia qu'il lui permît d'aller avec lui;

velle dans la ville et dans les 22. Et un chef de synagochamps; ce qui fit que plu- gue, nommé Jaïre, vint le sieurs sortirent pour voir ce trouver; et, le voyant, il se qui étoit arrivé. jeta à ses pieds;

15. Et étant venus à Jésus, ils virent celui qui avoit été

23. et il le supplioit avec grande instance, en lui disant :

J'ai une fille qui est à l'extré- tour de lui pour voir celle qui mité; venez lui imposer les l'avoit touché. mains pour la guérir, et lui sauver la vie.

33. Mais cette femme, qui savoit ce qui s'étoit passé en 24. Jésus s'en alla avec lui; elle, étant saisie de crainte et et il étoit suivi d'une grande de frayeur, vint se jeter à ses foule de peuple qui le pressoit. pieds, et lui déclara toute la 25. Alors une femme, ma-vérité. lade d'une perte de sang depuis douze ans,

26. qui avoit beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, et qui, ayant dépensé tout son bien, n'en avoit reçu aucun soulagement, mais s'en étoit toujours trou vée plus mal,

34. Et Jésus lui dit: Ma fille, votre foi vous a sauvée; allez en paix, et soyez guérie de votre maladie.

35. Lorsqu'il parloit encore, il vint des gens du chef de la synagogue, qui lui dirent : Votre fille est morte; pourquoi voulez-vous donner au Maître 27. ayant entendu parler de la peine d'aller plus loin? Jésus, vint dans la foule par 36. Mais Jésus, ayant entenderrière, et toucha son vête-du

ment;

28. car elle disoit : Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie.

29. Au même instant la source du sang qu'elle perdoit fut séchée, et elle sentit dans son corps qu'elle étoit guérie de cette maladie.

30. Aussitôt Jésus, connoissant en soi-même la vertu qui étoit sortie de lui, se retourna au milieu de la foule, et dit : Qui est-ce qui a touché mes

cette parole, dit au chef de la synagogue: Ne craignez point, croyez seulement.

37. Et il ne permit à personne de le suivre, sinon à Pierre, à Jacques, et à Jean, frère de Jacques.

38. Étant arrivé dans la maison de ce chef de synagogue, il y vit une troupe confuse de personnes qui pleuroient, et qui jetoient de grands cris;

39. et en entrant il leur dit: Pourquoi faites-vous tant de bruit, et pourquoi pleurezvous? cette fille n'est pas morte; elle n'est qu'endormie.

vêtements?

31. Ses disciples lui dirent: Vous voyez que la foule vous 40. Et ils se moquoient de presse de tous côtés, et vous lui. Alors, ayant fait sortir tout demandez qui vous a touché? le monde, il prit le père et la 32. Et il regardoit tout au-mère de l'enfant, et ceux qui

étoient venus avec lui, et ill 3. N'est-ce pas là ce char

entra au lieu où la fille étoit couchée.

41. Il la prit par la main, et lui dit : Talitha cumi; c'est-àdire, Ma fille, levez-vous; je vous le commande.

pentier, ce fils de Marie, frère de Jacques, de Joseph, de Jude et de Simon? et ses sœurs ne sont-elles pas ici parmi nous? Et ils se scandalisoient à son sujet.

4. Mais Jésus leur dit : Un prophète n'est sans honneur que dans son pays, dans sa maison et parmi ses parents.

5. Et il ne put faire là au

42. Au même instant la fille se leva, et se mit à marcher; car elle avoit déja douze ans; et ils furent merveilleusement étonnés.

43. Mais il leur commanda cun miracle, sinon qu'il y guérit un petit nombre de malades, en leur imposant les mains;

6. de sorte qu'il admiroit leur incrédulité; il alloit cependant enseigner de tous côtés dans les villages d'alentour.

très - expressément de prendre garde que personne le sût; et il leur dit qu'on lui donnât à manger.

CHAPITRE VI.
Jésus méprisé dans sa patrie.
Mission et puissance des apó-
tres. Prison et mort de Jean-

Baptiste. Miracle des cinq
pains. Jésus marche sur les

eaux.

7. Or Jésus ayant appelé les douze, il commença à les envoyer deux à deux; et il leur donna puissance sur les esprits impurs.

8. Il leur commanda de s'en aller avec leur bâton seulement, et de ne rien préparer pour le chemin, ni sac, ni pain, 2. Le jour du sabbat étant ni argent dans leur bourse; venu, il commença à enseigner 9. mais de ne prendre que dans la synagogue; et plusieurs leurs souliers, et de ne point de ceux qui l'écoutoient, étant se pourvoir de deux habits. extraordinairement étonnés de 10. Et il leur dit : En quell'entendre ainsi parler, di-que maison que vous entriez, soient D'où sont venues à demeurez-y jusqu'à ce que celui-ci toutes ces choses? vous sortiez de ce lieu-là; quelle est cette sagesse qui lui II. et lorsqu'il se trouvera a été donnée? et d'où vient des personnes qui ne vouque tant de merveilles se font dront ni vous recevoir, ni par ses mains? vous écouter, secouez, en vous

1. Jésus, étant sorti de ce lieu, vint dans son pays, où ses disciples le suivirent.

retirant, la poussière de vos elle n'avoit pu y parvenir; pieds, afin que ce soit un témoignage contre eux.

que

12. Étant donc partis, ils prêchoient aux peuples qu'ils fissent pénitence;

20. parcequ'Hérode, sachant c'étoit un homme juste et saint, le craignoit, avoit du respect pour lui, faisoit beaucoup de choses selon ses avis, et étoit bien-aise de l'entendre.

21. Mais enfin il arriva un jour favorable au dessein d'Hérodiade, qui fut le jour de la naissance d'Hérode, auquel il fit un festin aux grands de sa cour, aux premiers officiers de ses troupes, et aux principaux de la Galilée;

22. car la fille d'Hérodiade y étant entrée, et ayant dansé devant Hérode, elle lui plut tellement, et à ceux qui étoient à table avec lui, qu'il lui dit : Demandez-moi ce que vous voudrez, et je vous le donnerai;

16. Hérode, entendant ces bruits différents, disoit : Cet homme est Jean, à qui j'ai fait 23. et il ajouta avec sertrancher la tête, et qui est res-ment: Oui, je vous donnerai suscité d'entre les morts. tout ce que vous me demanderez, quand ce seroit la moitié de mon royaume.

24. Elle, étant sortie, dit à sa mère : Que demanderai-je ? Sa mère lui répondit : La tète de Jean-Baptiste.

13. ils chassoient beaucoup de démons; ils oignoient d'huile plusieurs malades, et les gué

rissoient.

14. Or la réputation de Jésus s'étant beaucoup répandue, le roi Hérode entendit parler de lui, ce qui lui faisoit dire Jean-Baptiste est ressuscité d'entre les morts, et c'est pour cela qu'il se fait par lui tant de miracles.

15. D'autres disoient : C'est Élie. Mais d'autres disoient C'est un prophète, égal à l'un des anciens prophètes.

17. Car Hérode ayant épousé Hérodiade, quoiqu'elle fût femme de Philippe, son frère, avoit envoyé prendre Jean, l'avoit fait lier, et mettre en prison, à cause d'elle;

25. Et étant rentrée aussitôt en grande hâte, où étoit le roi, elle fit sa demande, en disant : Je desire que vous me don

19. Depuis cela, Hérodiade niez tout présentement, dans avoit toujours cherché l'occa- un bassin, la tête de Jean-Bapsion de le faire mourir; mais tiste.

18. parceque Jean disoit à Hérode Il ne vous est pas permis d'avoir pour femme celle de votre frère.

26. Le roi en fut fort fâché; | que, vit une grande multitude néanmoins, à cause du ser- de peuple, et il en eut comment qu'il avoit fait, et de passion, parcequ'ils étoient ceux qui étoient à table avec comme des brebis qui n'ont lui, il ne voulut pas la refuser; point de pasteur; et il se mit à 27. ainsi il envoya un de ses leur dire beaucoup de choses gardes, avec ordre d'apporter pour leur instruction. la tête de Jean dans un bassin; 35. Mais le jour étant déja fort avancé, ses disciples vinrent à lui, et lui dirent: Ce lieu est désert, et il est déja tard;

et ce garde, étant allé dans la prison, lui coupa la tête,

28. l'apporta dans un bassin, et la donna à la fille, et la fille la donna à sa mère.

29. Ses disciples, l'ayant su, vinrent prendre son corps, et le mirent dans un tombeau.

36. renvoyez-les, afin qu'ils s'en aillent dans les villages et les bourgs d'ici autour ache ter de quoi manger.

30. Or les apôtres s'étant rassemblés près de Jésus, lui rendirent compte de tout ce qu'ils avoient fait, et de tout ce qu'ils avoient enseigné.

37. Il leur répondit : Donnez-leur vous-mêmes à manger. Ils lui répartirent: Ironsnous donc acheter pour deux cents deniers de pain, afin de leur donner à manger?

31. Et il leur dit Venez vous retirer en particulier dans 38. Jésus leur dit : Combien quelque lieu solitaire, et vous avez-vous de pains? allez voir. reposez un peu car comme Et, y ayant regardé, ils lui diil y avoit plusieurs personnes rent: Nous en avons cinq, et qui venoient vers lui, les unes deux poissons. après les autres, ils n'avoient pas seulement le temps de manger.

39. Alors il leur commanda de les faire tous asseoir, en diverses troupes, sur l'herbe verte;

32. Ils entrèrent done dans une barque, pour se retirer à l'écart dans un lieu désert;

33. mais le peuple, les ayant vus partir, et plusieurs autres en ayant eu connoissance, ils y accoururent à pied de toutes les villes voisines, et ils y ar

40. et ils s'assirent en divers rangs, les uns de cent personnes, et les autres de cinquante.

41. Jésus prit donc les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il les bénit; et, ayant rompu les pains, il les donna à ses dis

rivèrent avant eux.

34. Jésus, sortant de la bar-ciples, afin qu'ils les présen

« ZurückWeiter »