Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

28. C'est pourquoi le Fils ses disciples vers la mer, où de l'homme est maître du sab- une grande multitude de peubat même. ple le suivit de Galilée et de Judée,

CHAPITRE III.

8. de Jérusalem, de l'IduMain sèche. Concours de peu-mée, et de delà le Jourdain; et ple. Confession des démons. ceux des environs de Tyr et Election des apótres. Blas-de Sidon, ayant entendu parler phème des pharisiens. Péché des choses qu'il faisoit, vinrent contre le Saint-Esprit. Mère en grand nombre le trouver. et frères de Jésus-Christ.

1. Jésus entra une autre fois dans la synagogue, où il se trouva un homme qui avoit

une main sèche.

2. Et ils l'observoient pour voir s'il le guériroit un jour de sabbat, afin d'en prendre sujet de l'accuser.

3. Alors il dit à cet homme, qui avait une main sèche : Levez-vous, tenez-vous là au milieu.

4. Puis il leur dit Est-il permis au jour du sabbat de faire du bien ou du mal? de sauver la vie, ou de l'ôter? et ils demeurèrent dans le silence.

9. Et il dit à ses disciples qu'ils lui tinssent là une barque, afin qu'elle lui servît à ne pas être accablé par la foule du peuple.

10. Car, comme il en guérissoit beaucoup, tous ceux qui étoient affligés de quelque mal se jetoient sur lui pour le toucher.

11. Et quand les esprits impurs le voyoient, ils se prosternoient devant lui, en criant:

12. Vous êtes le fils de Dieu; mais il leur défendoit avec de grandes menaces de le découvrir.

13. Il monta ensuite sur 5. Mais lui, les regardant une montagne, et il appela à avec colère, affligé de l'aveu- lui ceux que lui-même vouglement de leur coeur, il dit lut; et ils vinrent à lui. à cet homme : Étendez votre 14. Il en établit douze pour main. Il l'étendit, et elle de-être avec lui, et pour les envint saine. voyer prêcher;

6. Aussitôt les pharisiens, 15. et il leur donna la puisétant sortis, tinrent conseil sance de guérir les maladies, contre lui avec les hérodiens, et de chasser les démons: sur les moyens de le perdre. 7. Mais Jésus se retira avec

16. savoir, Simon, à qui il donna le nom de Pierre;

17. puis Jacques, fils de visé; il est impossible qu'il Zébédée, et Jean, frère de subsiste; mais il faut que sa Jacques, qu'il nomma Boaner- puissance prenne fin. gès, c'est-à-dire enfants du

27. Nul ne peut entrer dans la maison du fort armé, et

tonnerre ;

18. André, Philippe, Bar-piller ses armes, si auparavant thélemi, Matthieu, Thomas, il ne le lie, pour pouvoir enJacques, fils d'Alphée, Thad-suite piller sa maison. dée, Simon le Chananéen,

19. et Judas Iscariote, qui fut celui qui le trahit.

28. Je vous dis, en vérité, que tous les péchés que les enfants des hommes auront commis, et tous les blasphèmes qu'ils auront proférés

20. Et étant venus dans la maison, il s'y assembla une si grande foule de peuple, leur seront remis; qu'ils ne pouvoient pas même prendre leur repas.

21. Ce que ses proches ayant appris, ils vinrent pour se saisir de lui; car ils disoient qu'il avoit perdu l'esprit.

22. Les scribes, qui étoient venus de Jérusalem, disoient : Il est possédé de Beelzebub, et il chasse les démons par le prince des démons.

23. Mais Jésus, les ayant appelés auprès de lui, leur disoit en parabole : Comment Satan peut-il chasser Satan?

24. Si un royaume est divisé contre lui-même, il est impossible que ce royaume subsiste;

29. mais si quelqu'un blasphème contre le Saint-Esprit, il n'en recevra jamais le pardon, et il sera coupable d'un péché éternel.

30. Il leur dit ceci sur ce qu'ils l'accusoient d'être possédé de l'esprit impur.

31. Cependant sa mère et ses frères, étant venus, et se tenant dehors, envoyèrent l'appeler.

32. Or le peuple étoit assis autour de lui, et on lui dit : Votre mère et vos frères sont là dehors qui vous demandent.

33. Mais il leur répondit. Qui est ma mère, et qui sont mes frères ?

34. Et regardant ceux qui 25. et si une maison est di-étoient assis autour de lui: visée contre elle-même, il est Voici, dit-il, ma mère et mes impossible que cette maison frères; subsiste.

35. car quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur et ma mère.

26. Si donc Satan se soulève contre lui-même, le voilà di

CHAPITRE IV.

Parabole de la semence. Lampe sur le chandelier. Semence jetée en terre. Grain de sénevé. Tempête apaisée.

8. Une autre enfin tomba dans une bonne terre; et elle porta son fruit, qui poussa et crut jusqu'à la maturité; quelques grains rapportant trente pour un, d'autres soixante, et d'autres cent.

1. Il se mit de nouveau à enseigner auprès de la mer; et une si grande multitude de personnes s'assembla autour de lui, qu'il monta sur la mer dans une barque, et s'y assit, tout le peuple se tenant sur le rivage;

2. et il leur enseignoit beaucoup de choses en paraboles, et leur disoit en sa manière d'instruire :

3. Écoutez: Celui qui sème s'en alla semer;

12. afin

4. et lorsqu'il semoit, une que voyant, ils partie de la semence tomba le voient, et ne voient pas; et long du chemin; et les oiseaux qu'écoutant, ils écoutent et du ciel, étant venus, la man- n'entendent pas, de peur qu'ils gèrent. ne viennent à se convertir, et que leurs péchés ne leur soient point pardonnés.

5. Une autre tomba dans des endroits pierreux, où elle n'avoit pas beaucoup de terre et elle leva aussitôt, parceque la terre où elle étoit avoit peu de profondeur:

;

13. Et quoi, leur dit-il encore, n'entendez-vous pas cette parabole? comment donc pourrez-vous les entendre toutes?

6. le soleil s'étant levé ensuite, elle en fut brûlée; et comme elle n'avoit point de racine, elle sécha.

7.. Il en tomba une autre partie dans des épines; et les épines étant venues à croître, l'étouffèrent, et elle ne porta point de fruit.

9. Et il leur disoit : Que celui-là entende, qui a des oreilles pour entendre.

10. Lorsqu'il fut en particulier, les douze, qui le suivoient, lui demandèrent le sens de cette parabole;

II. et il leur dit: Pour vous, il vous est donné de connoître le mystère du royaume de Dieu; mais pour ceux qui sont dehors, tout se passe en paraboles;

14. Celui qui sème, sème la parole.

15. Ceux qui sont marqués par ce qui est le long du chemin, où la parole est semée, sont ceux qui ne l'ont pas plutôt entendue, que Satan vient et enlève cette parole qui avoit été semée dans leurs cœurs.

[ocr errors]

16. De même ceux qui sont les pour entendre, qu'il en

marqués par ce qui est semé tende.
dans des endroits pierreux,
sont ceux qui écoutant la pa-
role, la reçoivent aussitôt avec
joie;

24. Il leur dit encore : Prenez bien garde à ce que vous entendez; car on se servira envers vous de la même mesure dont vous vous serez servis envers les autres, et il vous sera donné encore davantage ;

17. mais, n'ayant point en eux-mêmes de racine, ils ne sont que pour un temps; et lorsqu'il survient des traverses et des persécutions, à cause de qui a déja; et pour celui qui la parole, ils en prennent aus-n'a point, on lui ôtera même sitôt un sujet de scandale.

25. car on donnera à celui

ce qu'il a.

26. Il disoit aussi : Le royaume de Dieu est semblable à ce qui arrive lorsqu'un homme a jeté de la semence en terre : 19. mais les sollicitudes de 27. soit qu'il dorme, ou ce siècle, l'illusion des riches- qu'il se lève durant la nuit et ses et les autres passions, s'em-durant le jour, la semence parant de leurs esprits, y étouf- germe et croît sans qu'il sache fent la parole, et font qu'elle comment;

demeure sans fruit.

28. car la terre produit 20. Enfin ceux qui sont d'elle-même, premièrement marqués par ce qui est semé l'herbe, ensuite l'épi, puis le dans la bonne terre, sont ceux blé tout formé qui remplit qui écoutent la parole, qui la l'épi. reçoivent, et qui portent du fruit, l'un trente pour un, l'autre soixante, et l'autre cent.

18. Les autres, qui sont marqués par ce qui est semé parmi les épines, sont ceux qui écoutent la parole;

29. Et lorsque le fruit est dans sa maturité, on y met aussitôt la faucille, parceque le 21. Il leur disoit aussi : Fait- temps de la moisson est venu. on apporter la lampe pour la 30. Il dit encore: A quoi mettre sous le boisseau, ou comparerons-nous le royaume sous le lit? n'est-ce pas pour de Dieu, et par quelle parala mettre sur le chandelier? bole le représenterons-nous?

31. Il est semblable à un grain de sénevé, qui, étant la plus petite de toutes les semences qui sont dans la terre, lorsqu'on l'y sème,

22. Car il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive paroître en public.

23. Si quelqu'un a des oreil

32. monte, quand il est se- quoi êtes-vous ainsi timides? mé, jusqu'à devenir plus grand Comment! n'avez-vous pas enque tous les légumes, et pous-core de foi? Ils furent saisis se de si grandes branches, que d'une extrême crainte; et ils les oiseaux du ciel peuvent se se disoient l'un à l'autre : Quel reposer sous son ombre. est donc celui-ci, à qui les vents et la mer obéissent?

33. Il leur parloit ainsi sous diverses paraboles, selon qu'ils étoient capables de l'entendre;

34. et il ne leur parloit point sans parabole; mais, étant en particulier, il expliquoit tout à ses disciples.

35. Ce même jour, sur le soir, il leur dit Passons à l'autre bord.

37. Alors un grand tourbillon de vent s'éleva, et les vagues entroient dans la barque, de manière qu'elle s'emplissoit déja d'eau.

CHAPITRE V.

Démons chassés. Pourceaux précipités. Femme guérie d'une perte de sang. Fille de Jaïre.

36. Et après qu'ils eurent 2. Et Jésus ne fut pas plutôt renvoyé le peuple, ils l'emme- descendu de la barque, qu'un nèrent avec eux dans la bar-homme, possédé de l'esprit que où il étoit; et il y avoit impur, vint à lui, sortant des encore d'autres barques qui le sépulcres, suivirent.

38. Jésus cependant étoit sur la poupe, où il dormoit sur un oreiller; et ils le réveillèrent, en lui disant : Maître, ne vous mettez-vous point en peine de ce que nous périssons?

1. Ayant passé la mer, ils vinrent au pays des Géraséniens.

3. où il faisoit sa demeure ordinaire; et personne ne pouvoit plus le lier, même avec des chaînes;

4. car souvent, ayant été lié de chaînes, et ayant eu les fers aux pieds, il avoit rompu ses chaînes et brisé ses fers, et nul homme ne pouvoit le domter.

5. Il demeuroit jour et nuit sur les montagnes et dans les sépulcres, criant et se meurtrissant lui-même avec des pierres.

6. Ayant donc vu Jésus de loin, il courut à lui, et l'adora;

39. S'étant éveillé, il parla au vent avec menaces, et dit à la mer: Tais-toi, calme-toi. Et le vent cessa, et il se fit un grand calme.

7. et jetant un grand cri, il 40. Alors il leur dit : Pour-lui dit : Qu'y a-t-il entre vous

« ZurückWeiter »