Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

êtes le prêtre éternel, selon | vant pour intercéder pour

nous.

l'ordre de Melchisedech.

18. Car la première loi est 26. Car il étoit bien raisonabolie, comme impuissante et nable que nous eussions un inutile, pontife comme celui-ci, saint, 19. parceque la loi ne con- innocent, sans tache, séparé duit personne à une parfaite des pécheurs, et plus élevé justice; mais une meilleure que les cieux; espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu, a été substituée en sa place.

20. De plus, ce sacerdoce n'a pas été établi sans ser

27. qui ne fût point obligé, comme les autres pontifes, à offrir tous les jours des victimes, premièrement pour ses propres péchés, et ensuite pour ceux du peuple; ce qu'il a fait une fois en s'offrant luimême.

ment.

21. Car au lieu que les autres prêtres ont été établis sans serment, celui-ci l'a été avec serment, Dieu lui ayant dit: Le Seigneur a juré, et son serment demeurera immuable, que vous serez le prêtre éternel, selon l'ordre de Melchisédech.

[ocr errors]

28. Car la loi établit pour pontifes des hommes foibles; mais la parole de Dieu, confirmée par le serment qu'il a fait depuis la loi, établit pour pontife le Fils, qui est saint et parfait pour jamais.

22. Tant il est vrai que l'alliance dont Jésus est le médiateur est plus parfaite que la première.

23. Aussi y a-t-il eu autrefois successivement plusieurs prêtres, parceque la mort les empêchoit de toujours l'être.

24. Mais, comme celui-ci demeure éternellement, il possède un sacerdoce qui est éternel.

1

25. C'est pourquoi il peut 1. Tout ce que nous venons sauver pour toujours ceux qui de dire se réduit à ceci : Que s'approchent de Dieu par son le Pontife que nous avons est entremise, étant toujours vi- si grand, qu'il est assis dans

CHAPITRE VIII. Excellence du Sacerdoce de Jésus-Christ, qui, assis dans le ciel à la droite de son Père, offre dans le sanc tuaire céleste une victime céleste. Insuffisance de l'ancienne alliance, prouvée par la promesse méme d'une al liance nouvelle.

[ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

le ciel à la droite du trône de l'avoient reçue: Il viendra un

temps, dit le Seigneur, où je
ferai une nouvelle alliance
avec la maison d'Israël et avec
la maison de Juda;

9. non selon l'alliance que
j'ai faite avec leurs pères au
jour où je les pris par la main,
pour les faire sortir de l'É-
gypte; car ils ne sont point
demeurés dans cette alliance
que j'avois faite avec eux; et
c'est pourquoi je les ai mépri-
sés, dit le Seigneur.

10. Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, après que ce temps-là sera venu, dit le Seigneur. J'imprimerai mes lois dans leur esprit, et je les écrirai dans leur cœur; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple;

II. et chacun d'eux n'aura plus besoin d'enseigner son prochain et son frère, en disant: Connoissez le Seigneur, parceque tous me connoîtront, depuis le plus petit jusqu'au plus grand.

12. Car je leur pardonnerai leurs iniquités, et je ne me souviendrai plus de leurs péchés..

la souveraine Majesté;

2. étant le ministre du sanctuaire, et de ce véritable tabernacle que Dieu a dressé, et non pas un homme.

3. Car tout pontife est établi pour offrir à Dieu des dons et des victimes. C'est pourquoi il est nécessaire que celuici ait aussi quelque chose qu'il puisse offrir.

4. Si donc c'étoit quelqu'une des choses qui sont sur la terre, il n'auroit point du tout été prêtre, y en ayant déja, pour offrir des dons selon la loi,

5. et qui rendent en effet à Dieu le culte qui consiste en des figures et des ombres des choses du ciel, ainsi que Dieu dit à Moïse, lorsqu'il devoit dresser le tabernacle : Ayez soin de faire tout selon le modèle qui vous en a été montré sur la montagne.

6. Au lieu que le nôtre a reçu une sacrificature d'autant plus excellente, qu'il est le médiateur d'une meilleure alliance, et qui est établie sur de meilleures promesses. 7. Car s'il n'y avoit eu rien de défectueux à la première 13. Or en appelant cette alalliance, il n'y auroit pas eu liance une alliance nouvelle, lieu d'y en substituer une se- il a montré que la première se conde. passoit et vieillissoit; or ce qui 8. Et cependant Dieu parle se passe et vieillit est proche ainsi, en blâmant ceux qui de sa fin.

[ocr errors]

CHAPITRE IX.

Insuffisance de l'ancien sacerdoce, et perfection du sacerdoce nouveau, prouvées par

les cérémonies mêmes de seul pontife qui entrât dans

7. mais il n'y avoit que le

l'ancien culte. Médiation de

fois l'année, non sans y porle second, et seulement une ter du sang, qu'il offroit pour ses propres ignorances, pour celles du peuple.

et

8. Le Saint-Esprit nous 1. Cette première alliance a montrant par-là que la voie eu des lois et des réglements du vrai sanctuaire n'étoit point touchant le culte de Dieu, et encore découverte, pendant un sanctuaire terrestre. que le premier tabernacle subsistoit.

"

en tout temps dans le premier tabernacle pendant qu'ils étoient dans l'exercice des fonctions sacerdotales;

Jésus-Christ sur ce qu'il est en même temps prêtre et victime. Nécessité de la mort de Jésus-Christ. Prix infini de son sang.

2. Car dans le tabernacle qui fut dressé, il y avoit une première partie où étoit le chandelier, la table et les pains de proposition; et cette partie s'appeloit le saint.

3. Après le second voile étoit le tabernacle, appelé le saint des saints,

9. Et cela même étoit l'image de ce qui se passoit en ce temps-là, pendant lequel on offroit des dons et des victimes, qui ne pouvoient purifier la conscience de ceux qui rendoient à Dieu ce culte; IO. puisqu'ils ne consis

4. où il y avoit un encen- toient qu'en des viandes, en soir d'or, et l'arche de l'al- des breuvages, en diverses liance toute couverte d'or, ablutions et en des cérémodans laquelle étoit une urne nies charnelles, et qu'ils n'apleine de manne, la verge voient été imposés que jusd'Aaron, qui avoit fleuri, et qu'au temps où cette loi seroit les deux tables de l'alliance. corrigée.

5. Au-dessus de l'arche il y avoit des chérubins pleins de gloire, qui couvroient le propitiatoire de leurs ailes; mais ce n'est pas ici le lieu de parler de tout ceci en détail.

II. Mais Jésus-Christ, le pontife des biens futurs, étant venu dans le monde, est entré une seule fois dans le sanctuaire, par un tabernacle plus grand et plus excellent, qui n'a point été fait de main

6. Or, ces choses étant ainsi

disposées, les prêtres entroient d'homme, c'est-à-dire qui n'a

[ocr errors]

point été formé par la voie mier même ne fut confirmé commune et ordinaire. qu'avec le sang.

19. Car Moïse, ayant récité devant tout le peuple toutes les ordonnances de la loi, prit du sang des veaux et des boucs, avec de l'eau, de la laine teinte en écarlate et de l'hysope, et en jeta sur le livre même, et sur tout le peuple,

20. en disant : C'est le sang du testament et de l'alliance que Dieu a faite en votre faveur.

21. Il jeta encore du sang sur le tabernacle et sur tous les vases qui servoient au culte de Dieu.

12. Et il y est entré, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, nous ayant acquis une rédemption éternelle.

13. Car si le sang des boucs et des taureaux, et l'aspersion de l'eau mêlée avec la cendre d'une génisse, sanctifie ceux qui ont été souillés, en leur donnant une pureté extérieure et charnelle;

14. combien plus le sang de Jésus-Christ, qui, par le Saint-Esprit, s'est offert luimême à Dieu comme une vic

time sans tache, purifiera-t-il notre conscience des oeuvres mortes, pour nous faire rendre un vrai culte au Dieu,vivant?

22. Et, selon la loi, presque tout se purifie avec le sang, et les péchés ne sont point remis sans effusion de sang.

23. Il étoit donc nécessaire que ce qui n'étoit que figure 15. C'est pourquoi il est le des choses célestes fùt purifié médiateur du testament nou- par le sang des animaux; mais veau, afin que la mort qu'il a que les célestes mêmes le fussoufferte pour expier les ini- sent par des victimes plus exquités qui se commettoient cellentes que n'ont été les presous le premier testament, mières. ceux qui sont appelés de Dieu, reçoivent l'héritage éternel qu'il leur a promis.

24. Car Jésus-Christ n'est point entré dans ce sanctuaire fait de main d'homme, qui 16. Car où il y a un testa- n'étoit que la figure du vériment, il est nécessaire que la table; mais il est entré dans le mort du testateur intervienne, ciel même, afin de se présen17. parceque le testament ter maintenant pour nous den'a lieu que par la mort, vant la face de Dieu. n'ayant point de force tant que 25. Et il n'y est pas aussi le testateur est encore en vie. entré pour s'offrir soi-même

18. C'est pourquoi le pre-plusieurs fois, comme le grand

prêtre entre tous les ans dans l'ombre des biens à venir, et le sanctuaire, en portant le non la solidité même des cho sang d'une victime, et non le ses, ne peut jamais, par l'o sien propre. blation des mêmes hosties qui 26. Car autrement il auroit s'offrent toujours chaque an fallu qu'il eût souffert plu- née, rendre justes et parfaits sieurs fois depuis la création ceux qui s'approchent de l'au du monde; au lieu qu'il n'a tel. paru qu'une fois vers la fin 2. Autrement on auroit des siècles, pour abolir le pé- cessé de les offrir, parceque ché, en s'offrant lui-même ceux qui lui rendent ce culte pour victime. n'auroient plus senti leur conscience chargée de péchés, en ayant été une fois purifiés.

3. Et cependant on y parle de nouveau tous les ans de péchés.

4. Car il est impossible que sang des taureaux et des boucs ôte les péchés.

5. C'est pourquoi le Fils de Dieu, entrant dans le monde, dit Vous n'avez point voulu d'hostie, ni d'oblation, .mais vous m'avez formé un corps. 6. Vous n'avez point agréé holocaustes, ni les sacri

27. Et comme il est arrêté que les hommes meurent une fois, et qu'ensuite ils soient jugés,

28. ainsi Jésus-Christ a été offert une fois effacer les pour péchés de plusieurs; et la se- le conde fois il apparoîtra, sans avoir plus rien du péché, pour le salut de ceux qui l'attendent.

CHAPITRE X. Insuffisance des victimes légales; leur abolition. Effica cité du sacrifice de Jésus-les Christ. L'apôtre exhorte les fices pour le péché; Hébreux à s'approcher de 7. alors j'ai dit : Me voici; Dieu avec confiance, à de- je viens, selon qu'il est écrit meurer fermes dans la foi, de moi dans le livre, pour à s'entr'édifier et s'entr'ex-faire, ô Dieu, votre volonté. horter mutuellement. Il les 8. Après avoir dit : Vous presse par le double motif n'avez point voulu, et vous des maux qu'ils auroient à n'avez point agréé les hosties, craindre, s'ils ne persévé- les oblations, les holocaustes roient pas; et des biens qu'ils et les sacrifices pour le péché, ont à espérer, s'ils persévè- qui sont toutes choses qui s'offrent selon la loi;

rent.

1. Car la loi n'ayant que

9. il ajoute ensuite Me

:

« ZurückWeiter »