Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

ÉPITRE

DE

SAINT PAUL

AUX HÉBREUX.

CHAPITRE I.

assis au plus haut du ciel, à la droite de sa souveraine majesté,

Excellence de Jésus-Christ audessus des prophètes qui ont 4. étant aussi élevé au-desparu dans l'ancien peuple, et au-dessus des anges par sus des anges, que le nom qui la loi a été donnée à qu'il a reçu est plus excellent l'ancien peuple. Preuves de que le leur.

sa divinité.

5. Car qui est l'ange à qui Dieu ait jamais dit : Vous êtes mon fils, je vous ai engendré aujourd'hui ? Et ailleurs : Je serai son Père, et il sera mon Fils?

1. Dieu ayant parlé autrefois à nos pères, en divers temps et en diverses manières, par les prophètes, vient enfin de nous parler en ces derniers jours par son propre Fils,

2. qu'il a fait héritier de toutes choses, et par qui il a même créé les siècles.

6. Et encore, lorsqu'il introduit son premier-né dans le monde, il dit : Que tous les anges de Dieu l'adorent.

7. Aussi l'écriture dit, tou3. Et comme il est la splen- chant les anges: Dieu se sert deur de sa gloire et le carac- des esprits pour en faire ses tère de sa substance, et qu'il ambassadeurs et ses anges, et soutient tout par la puissance des flammes ardentes pour en de sa parole, après nous avoir faire ses ministres. purifiés de nos péchés, il est

8. Mais il dit à son Fils:

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

1. Nous devons donc à proportion, nous attacher avec plus de soin aux choses que nous avons entendues, pour ne pas être comme de l'eau qui s'écoule et se perd.

2. Car si la loi qui a été annoncée par les anges est démeurée ferme, et si tous les violements de ses préceptes et toutes les désobéissances ont reçu la juste punition qui leur étoit due,

10. Et ailleurs: Seigneur, vous avez créé la terre dès le commencement du monde, et les cieux sont l'ouvrage de vos mains;

11. Ils périront, mais vous demeurerez; ils vieilliront tous comme un vêtement;

12. et vous les changerez comme un manteau, et ils seront changés; mais, pour vous, vous serez toujours le même, et Vos années ne finiront point.

3. comment pourrons-nous l'éviter, si nous négligeons l'é13. Enfin qui est l'ange à vangile du véritable salut, qui, qui le Seigneur ait jamais dit: ayant été premièrement anAsseyez-vous à ma droite, jus-noncé par le Seigneur même, qu'à ce que j'aie réduit vos en- a été confirmé parmi nous par nemis à vous servir de marche- ceux qui l'ont entendu; pied? 4. auxquels Dieu même a 14. Tous les anges ne sont-rendu témoignage par les miils pas des esprits, qui tien-racles, par les prodiges, par nent lieu de serviteurs et de les différents effets de sa puisministres, étant envoyés pour sance, et par la distribution exercer leur ministère en fa- des grâces du Saint-Esprit, veur de ceux qui doivent être qu'il a partagées comme il lui les héritiers du salut? a plu?

[ocr errors][ocr errors]

5. Car Dieu n'a point sou- le chef et l'auteur de leur mis aux anges le monde futur salut. dont nous parlons.

II. Aussi celui qui sanctifie 6. Or quelqu'un a dit dans et ceux qui sont sanctifiés vienun endroit de l'écriture: Qu'est-nent tous d'un même principe. ce que l'homme, pour mériter C'est pourquoi il ne rougit votre souvenir? et qu'est-ce point de les appeler ses frères, que le Fils de l'homme, pour 12. en disant : J'annoncerai être honoré de votre visite? votre nom à mes frères; je 7. Vous l'avez rendu, pour chanterai vos louanges au miun peu de temps, inférieur lieu de l'assemblée de votre aux anges; vous l'avez cou- peuple.

ronné de gloire et d'honneur; 13. Et ailleurs Je mettrai vous lui avez donné l'empire ma confiance en lui. Et dans un sur les ouvrages de vos mains. autre lieu: Me voici avec les enfants que Dieu m'a donnés.

8. Vous lui avez assujéti et mis sous ses pieds toutes cho- 14. Comme donc les enses. Or en disant qu'il lui a fants sont d'une nature morassujéti toutes choses, il n'a telle, composée de chair et de rien laissé qui ne lui soit assu-sang, c'est pour cela que luijéti; et cependant nous ne même a pris aussi cette même voyons pas encore que tout nature, afin de détruire par sa lui soit assujéti. mort celui qui étoit le prince 9. Mais nous voyons que de la mort, c'est-à-dire le diable; Jésus, qui avoit été rendu, 15. et de mettre en liberté pour un peu de temps, infé- ceux que la crainte de la mort rieur aux anges, a été cou- tenoit dans une continuelle ronné de gloire et d'honneur, servitude pendant leur vie. à cause de la mort qu'il a souf- 16. Car il ne s'est pas rendu ferte; Dieu, par sa bonté, le libérateur des anges, mais ayant voulu qu'il mourût pour il s'est rendu le libérateur de la race d'Abraham.

tous.

10. Car il étoit bien digne 17. C'est pourquoi il a fallu de Dicu, pour qui et par qui qu'il fût en tout semblable à sont toutes choses, que, vou-ses frères, pour être envers lant conduire à la gloire plu- Dieu un pontife compatissant sieurs enfants, il consommât et fidèle en son ministère, afin et perfectionnât, par les souf- d'expier les péchés du peuple. frances, celui qui devoit être 18. Car c'est des peines et

des souffrances même, par Dieu, comme un serviteur, lesquelles il a été tenté et pour annoncer au peuple tout éprouvé, qu'il tire la vertu et ce qu'il lui étoit ordonné de la force de secourir ceux qui dire;

sont aussi tentés.

6. mais Jésus-Christ, comme le Fils, a l'autorité sur sa maiCHAPITRE III. son; et c'est nous qui sommes Excellence de Jésus-Christ au- sa maison, pourvu que nous dessus de Moïse. Les Hé- conservions jusqu'à la fin une breux sont exhortés à s'af- ferme confiance et une attente fermir dans la joi, et à pleine de joie des biens que demeurer persévéramment nous espérons. attachés à Jésus-Christ. Ex7. C'est pour cela que hortation que l'Esprit-Saint Saint-Esprit a dit: Si vous leur adresse dans le livre des écoutez aujourd'hui sa voix,

le

psaumes.

8. n'endurcissez point vos 1. Vous donc, mes saints cœurs, comme il arriva au frères, qui avez part à la vo- temps où le peuple étoit au cation céleste, considérez Jé-désert, dans le lieu appelé sus, qui est l'apôtre et le pon-contradiction et murmure; tife de la religion que nous 9. où vos pères me tentèprofessons; rent, où ils voulurent éprouver ma puissance, et où ils virent les grandes choses que

2. qui est fidèle à celui qui l'a établi dans cette charge, comme Moïse lui a été fidèle je fis. en toute sa maison.

10. J'ai supporté ce peuple

3. Car il a été jugé digne avec peine et avec dégoût dud'une gloire d'autant plus rant quarante ans, et j'ai dit grande que celle de Moïse, en moi-même : Ils se laissent que celui qui a bâti la maison toujours emporter à l'égareest plus estimable que la mai-ment de leur cœur; ils ne conson même; noissent point mes voies;

4. car il n'y a point de mai- 11. c'est pourquoi je leur son qui n'ait été bâtie par ai juré, dans ma colère, qu'ils quelqu'un. Or celui qui est n'entreront point dans le lieu l'architecte et le créateur de de mon repos.

toutes choses, est Dieu.

12. Prenez donc garde, mes 5. Quant à Moïse, il a été frères, que quelqu'un ne tomfidèle dans toute la maison de be dans un déréglement de

à sa

cœur, et dans une incrédulité | jamais dans son repos, sinon qui le sépare du Dieu vivant. ceux qui n'obéirent pas 13. Mais plutôt exhortez- parole? vous chaque jour les uns les autres, pendant que dure ce temps que l'écriture appelle aujourd'hui, de peur que quelqu'un de vous, étant séduit par le péché, ne tombe dans l'endurcissement.

19. En effet, nous voyons qu'ils ne purent y entrer, a cause de leur incrédulité.

1

14. Car il est vrai que nous sommes entrés dans la participation de Jésus-Christ; mais à condition toutefois de conserver inviolablement, jusqu'à la fin, le commencement de l'être nouveau qu'il a mis en

nous.

CHAPITRE IV.

L'apótre continue à exhorter les Hébreux à s'affermi dans la foi. Il leur montre les conséquences qu'ils doi vent tirer du texte qu'il vient de citer. Il excite leur vigi lance, et ranime leur confiance.

1. Craignons donc que, né gligeant la promesse qui nous est faite d'entrer dans le repos de Dieu, il n'y ait quelqu'un d'entre vous qui en soit exclus.

2. Car on nous l'a annoncée, aussi-bien qu'à eux; mais la parole qu'ils ouïrent ne leut servit à rien, n'étant pas ac compagnée de la foi dans ceux qui l'avoient entendue.

16. Car quelques-uns, l'ayant entendue, irritèrent Dieu par leurs murmures; mais cela n'arriva pas à tous ceux que 3. Pour nous, qui avons cru, Moïse avoit fait sortir de l'É-nous entrerons dans ce repos, gypte. dont il est dit: Comme j'ai

17. Or qui sont ceux que juré dans ma colère qu'ils Dieu supporta avec peine et n'entreront point dans mon avec dégoût durant quarante repos; et Dieu parle du repos ans, sinon ceux qui avoient qui suivit l'accomplissement péché, dont les corps de- de ses ouvrages dans la créameurèrent étendus dans le tion du monde;

15. Pendant que l'on nous dit Aujourd'hui si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva au temps du murmure qui excita ma colère.

désert?

4. car l'écriture dit en quel18. Et qui sont ceux à qui que lieu, parlant du septième Dieu jura qu'ils n'entreroient jour Dieu se reposa le sep

:

« ZurückWeiter »