Memoires pour servir a l'histoire des hommes illustres dans la republique des lettres: Avec un catalogue raisonné de leurs ouvrages..

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 50 - Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence, D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir, Et réduisit la muse aux règles du devoir. Par ce sage écrivain la langue réparée N'offrit plus rien de rude à l'oreille épurée.
Seite 100 - Enfin il a fait voir à l'Académie près de deux mille analyfesde toutes fortes de corps , & a exécuté ou inventé la plus grande partie des Opérations chimiques qui ont été faites dans cette Compagnie pendant plus de trente-deux ans.
Seite 294 - Caffini la penfée de tirer dans un autre endroit de l'Eglife une Ligne plus longue , plus utile , & plus exacte que celle du Dante , qui n'etoit même pas une Meridienne.
Seite 100 - II a même tenté l'analyfe des huiles par des moyens de fon invention. Enfin il a fait voir à l'Académie prés de deux mille...
Seite 291 - Aftronomie nouvelle & plus exafte ; mais comme pour profiter de fa propre invention il avoit befoin d'un plus grand nombre d'Obfervations qu'il n'avoit encore eu le temps d'en faire, car à peine avoit -il alors 26 ans, il écrivit en France à M. Gaffendï, & lui demanda celles qu'il pouvoit avoir principalement fur les Planètes fupérieures.
Seite 295 - ... fit voir qu'il ne s'étoit pas trompé. La Méridienne alla rafer les deux dangereufes colonnes, ' qui avoient penfé faire tout manquer. Un trou rond , horifontal , d'un pouce de diamètre , percé dans le toit , & élevé perpendiculairement de mille pouces au-deflus d'un pavé de marbre , où eft tracée la Méridienne , qui a trois cens palmes Romaines de longueur , reçoit tous les jours...
Seite 258 - ... la violence •du feu, tomboient autour d'eux. La Mer fembloit refluer , & le rivage devenir inacceffible par des monceaux entiers de montagnes dont il étoit couvert. Lorfqu'après s'être arrêté quelques momens , incertain s'il retourneroit , il dit à fon Pilote qui lui confeilloit de gagner la pleine Mer : La fortune favorife le courage, tournez* du...
Seite 163 - L'année fuivanteil fuivitlaCour au Havre-de-Grace , & il eut dans ce voyage avec le Duc de Candale cette longue converfation qu'il 'a écrite dans la fuite, & où il a mêlé aux confeils judicieux qu'il donnoit à fon ami le portrait des Courtifans, avec qui il avoit le plus de liaifon. Cette pièce fait voir la connoiflance...

Bibliografische Informationen