1793-1805: projets et tentatives de débarquement aux îles Britanniques, Band 4,Teil 3

Cover
R. Chapelot et cie, 1902
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 816 - Plus je réfléchis à la situation de l'Europe, plus je vois qu'il est urgent de prendre un parti décisif. Je n'ai, en réalité, rien à attendre de l'explication de l'Autriche : elle répondra par de belles phrases et gagnera du temps, afin que je ne puisse rien faire cet hiver; son traité de subsides et son acte de coalition seront signés cet hiver, sous le prétexte d'une neutralité armée ; et en avril, je trouverai cent mille Russes en Pologne, nourris par l'Angleterre...
Seite 611 - Brest; mais je ne sais pas, en vérité, quelle espèce de précaution elle peut' prendre pour se mettre à l'abri de la terrible chance qu'elle court. Une nation est bien folle, lorsqu'elle n'a point de fortifications, point d'armée de terre , de se mettre dans le cas de voir arriver dans son sein une armée de 1oo,oo0 hommes d'élite et aguerris.
Seite 813 - Calder, et ses projets sont changés, lorsque, isolément, ces objets les uns auprès des autres ne sont rien. Ce qu'il ya surtout d'impertinent, c'est que, dans une expédition aussi composée, il ne donne aucun détail, ne dit pas ce qu'il fera, ce qu'il ne fera pas. C'est un homme qui n'a aucune habitude de la guerre et qui ne la sait pas faire.
Seite 817 - Ferrol avec 34 vaisseaux; elle n'avait pas d'ennemis en vue. Si elle suit ses instructions, se joint à l'escadre de Brest et entre dans la Manche, il est encore temps : je suis le maître de l'Angleterre. Si, au contraire, mes amiraux hésitent, manœuvrent mal et ne remplissent pas leur but, je n'ai d'autre ressource que d'attendre l'hiver pour passer avec la flottille.
Seite 829 - Les principaux frais de cette grande diversion consistent dans l'entretien de l'armée de terre dans ses camps ; mais on a déjà dit les avantages attachés à cette présence des troupes sur ce point , sous le point de vue continental , et dans l'obligation de garder une grande quantité de troupes pour le maintien de ma considération, il est indifférent de les entretenir à Boulogne ou ailleurs.
Seite 748 - Villeneuve, qui du reste a du talent, met trop de temps à se décider; que, s'il avait fait la manœuvre que vous avez dite, il aurait sauvé les bâtiments espagnols, pris les bâtiments anglais démâtés, et que le succès aurait été complet; que cette bête de Gravina, au contraire, n'est que génie et décision au combat. Si Villeneuve avait ces qualités, l'affaire aurait été la plus belle possible. J'ai reçu les journaux anglais : ils disent comme nous, ils louent la manœuvre faite...
Seite 555 - Brest qu'il vous sera possible et, à cet effet, de tromper l'ennemi par de fausses routes, si, sur la nouvelle de votre apparition au Ferrol, il prenait le parti de marcher une vingtaine de lieues à votre rencontre. Si, au contraire, vous prenez le parti de doubler l'Irlande, vous devez passer hors de vue des côtes et rendre votre navigation la plus...
Seite 777 - UDC tactique navale surannée; nous ne savons que nous mettre en ligne, et c'est ce que demande l'ennemi; je n'ai ni le moyen, ni le temps, ni la possibilité d'en adopter une autre avec les commandants auxquels sont confiés les vaisseaux des deux marines, dont la plupart n'ont jamais su faire une réflexion, et qui n'ont aucun rapport de comparaison dans la tête.
Seite 750 - Mon intention est aussi que , rénnis , ils attaquent l'ennemi , s'il est inférieur à vingt-neuf vaisseaux de ligne. Villeneuve verra dans mon calcul que je désire qu'il attaque toutes les fois qu'il est supérieur en nombre, ne comptant deux vaisseaux espagnols que pour un, et considérant la différence de quelques vaisseaux à trois ponts qu'a l'ennemi de plus que l'escadre française.
Seite 554 - Brest, si elle prenait le parti de s'avancer à quinze ou vingt lieues au-devant de vous. Dans votre dernière fausse route, vous devrez vous diriger sur le cap Lézard, de manière à ne pouvoir rencontrer l'ennemi ou à le rencontrer le plus près qu'il vous sera possible de Brest. Votre jonction faite avec l'escadre de l'amiral...

Bibliografische Informationen