Images de page
PDF
ePub

4

E sus dit aufli à ses Disciples; Il ne se peut faire qu'il n'arrive

des scandales, mais malheur à celui , par qui il en arrive. 2 I1 vaudroit mieux pour lui qu'on lui mît au coû une de ces meules qu’un âne tourne, & qu'on le jettât dans la mer, que d'être une occasion de chûte à l'un de ces petits. 3 Prenez garde à vous. Si votre frere vous offense, reprenez-le, & s'il se repent, pardonnez lui. Que fi même il vous offense fept fois le jour, & que sept fois le jour il revienne à vous; & vous dise, Je me repens, vous devez lụi pardonner.

s Les Apôtres ayant dit au Seigneur, Augmentez-nous la foi; il leur répondit, Si vous aviez de la foi aussi gros qu'est un grain de senevé, vous pourriez dire à ce meurier, Déracine-toi, & va te planter dans la mer; & il vous obeïroit.

7. Qui de vous ayant un serviteur qui laboure, ou qui mène paître le bêtail, s'avise de lui dire, dès qu'il eft de retour des champs; Venez-vous mettre à table. Ne lui dira-t-il pas plûtôt, Apprêtez-moi à louper , ceignez-vous, & me servez , jusqu'à ce que j'aye mangé, & bû, après cela vous mangerez & vous boirez. . Et quand ce servi. teur aura fait tout ce que son Maître lui a commandé, lui en sera-til redevable ? Je ne le pense pas. Ainsi vous, quand vous aurez fait tout ce qui vous est commandé, dites, Nous sommes des serviteurs inutiles ; nous n'avons fait que ce que nous étions obligez de faire.

Comme J E s U s alloit à Jerusalem , & qu'il passoit entre la Samarie & la Galilée ; 12 il rencontra en entrant dans un Bourg , dix Lépreux, qui fe ténoient éloignez, 13 & qui lui crierent à haute voix; J E SUS, notre Maître, ayez pitié de nous. 14 Lors qu'il les

eut

IO

II

CHAP. XVII. vf. 1. Matth. XVIII, 6, 7. Mart IX. 42. I. Cor. XI. 19, vs. 3, 4, Matth. XVIII. 15,21. Jaq. V. 19. Lev.XIX. 17. Prov. XVII. 10. Eeclefiaftique XIX. 13. vf. 6. Matth. XVII. 20. XXI. 21. Marc XI. 23. I. Cor. IX. 16. Job XXII. 3. XXXV. 7. PC. XVI. 2. Rom. XI. 35. vf. 11. Jean IV. 4. Ci-dessus IX. 51. Levit. XIII, 46. vs. 14. Levit, XIII. 2. XIV. 2. Matth. VIII. 4. ci-dessus V. 14.

vf. 10. ys. 12.

Ý.6. Aussi gros]. Voyez la note fur Matth. XVII. Ý. 8, Ceignez-vous ] Autrement, retroussez vo20. Il ne faut pas prendre ce verfet à la lettre, tre robe. Comme les Esclaves étoient obligez de comme fi d'un côté les Apôtres eussent abfolu- faire pour servir, à cause de la longueur des hament manqué de foi, & que de l'autre, Dieu bits des Orientaux. Voyez ci-dessus XII. 13. eût accordé à leur foi le privilege de faire tou ¥. 10. Inutiles ] C'est-à-dire, nous ne sommes tes sortes de miracles au gré de leurs desirs. J.C. que de vils & miserables esclaves , à qui Dieu ne veut dire seulement par ces façons de parler pro. peut être redevable de rien. Voyez le mot inutiverbiales, que fi les Apôtres avoient eu plus de le employé dans le même sens par les LXX. II. foi, il n'y a point de miracle, qu'ils n'eussent Sam. VI. 22. pà faire , pourvû qu'il eût été à la gloire de V.11. Entrela] Autrement, par la Samarie e la... Dieu, & à l'établissement de la Religion Chré X. 12. Qui se tenoient ] Selon la Loi. Levit. tienne.

XIII. 46,

20

eut apperçûs, il leur dit ; Allez-vous montrer aux Sacrificateurs, & en y allant, ils se trouverent guéris. is L'un d'eux se voyant guéri, retourna sur ses pas, loüant Dieu à haute voix, " & s’alla jetter aux pieds de Jesus, le visage contre terre, lui rendant graces. Or celui. là étoit Samaritain. 17 Alors Jesus lui dit: Tous les dix n'ont-ils pas été guéris? Où sont donc les neuf autres ?

18 Il ne se trouve que cet étranger , qui soit revenu pour rendre gloire à Dieu.

19 Puis il ajoûta, Levez-vous, allez, votre foi vous a sauvé.

Un jour que les Pharisiens lui demandoient , quand viendroit le Regne de Dieu, il leur répondit, Le Regne de Dieu ne viendra point avec éclat; 21 & on ne dira point, Il est ici, ou, Il est là; car dès à present même, le Regne de Dieu est au milieu de vous.

22 Il dit ensuite à ses Disciples, Le tems viendra , que vous desirerez de voir un des jours du Fils de l'homme, & vous ne le verrez point. . 23 Afors on vous dira, Ilest ici, Il est là, n'y allez point, & ne suivez point ces gens-. 24. Car comme un éclair se fait voir d'une extrémité du Ciel jusqu'à l'autre, tel sera le Fils de l'homme dans fon jour. 25 Mais il faut auparavant qu'il souffre beaucoup, & qu'il soit réjetté par cette génération. 26 L'on verra arriver au tems du Fils de l'homme, la même chofe qui arriva du tems de Noé. 27 On mangeoit, on beuvoit, on se marioit, jusqu'au jour que Noé entra dans l'Arche, & que le déluge vint qui les fit tous perir. 28 Et comme il arriva encore au tems de Loth.

On

vs. 19. Matth. IX. 22. Marc V. 34. X. 52. Luc. VII. 50. VIII. 48. XVIII. 42. vf. 21. Matth. XII. 28. XXL 43. XXIV, 23. Marc XIII. 21. Ci-dessous XXI. 8. vf. 23. Matth. XXIV. 23. Marc XIlI. 21. vf. 24. Marth. XXIV. 27. vs. 25. Matth. XVI. 21. XVII. 22. XX. 18. Marc VIII. 31. IX. 31. X. 33. Luc 1X. 22. XVIII, 31. XXIV.7, 26. vs. 26. Matth. XXIV. 37, 38. I. Pierr. HI. 20. Gen. VI. 2. VII. 7.. vf. 28, Gen. XIX. 14.

7. 14. Vous montrer ] Voyez la note sur Matth. l'attente des Juifs, car d'ailleurs les miracles de VIII. 4. Au reste Jesus en les envoyant ainsi J. C. étoient assez éclattans. leur promet tacitement leur guérison, puis qu'il . 21. On ne dira point ) C'est-à-dire, on ne ne les y envoye, que pour la notifier selon la pourra pas le dire avec fondement. Voyez y. 23 coutume.

Au milieu de vous.] Par la predication de l'EV. 19. Sauvé) Autr. guéri,

vangile. C'est-à-dire, que l'incredulité des Juifs v. 20. Le Regne de Dieu] J.C. & les Pharisiens commençoit dès lors à jetter les fondemens de entendent des choses tout opposées par le Regne ce Regne terrible, qui devoit s'exercer sur eux, de Dieu. Les Pharisiens entendent un regne flo- & de tous ces évenemens tragiques, dont leur rissant, par lequel le Messie mettroit toutes les Ville, & leur Païs devoit, pour ainsi dire , être Nations de la terre sous le joug de la Nation le théatre. Judaïque; au lieu que J. C. entend un Regne de . 22. Un des jours du Fils de l'homme ] Après colere & de vengeance, qui devoit s'exercer sur avoir prêché énigmatiquement aux Pharifiens, cette Nation elle-même, ennemie de l'Evangi. qu'au lieu de la prosperité dont ils se fattoient sous je & de l'établissement de ce Regne spirituel, le Regne du Messie ils ne devoient en rien atten que le Mesie devoit exercer sur le cæur des hom“ dre que de funeste, à cause de leur incredulité; mes, par la Parole, & par le S. Esprit. Voyez il se tourne vers les Disciples pour leur predire Matth. XXIV.

des amictions d'une autre forte. Il viendra des Eslat.] C'est-à-dire, un éclat mondaie, selon tems facheux, où vous défirerez en vain ce tems

de

On mangeoit, on bůvoit, on achetoit, on vendoit, on plantoit, on bâtissoit. 29 Mais le jour que Loth sortit de Sodome, il tomba du Ciel une pluye de feu, & de foufre, qui les consuma tous. 30 Il en sera de même au jour que paroîtra le Fils de l'homme. 31 Que celui qui sera alors sur le toit, &aura ses meubles dans la maison, ne descende point pour les emporter ; & que celui qui sera à la campagne, ne revienne point sur ses pas. * 32 Souvenez-vous de la femme de Loth. 33 Qui voudra sauver sa vie la perdra, & qui la perdra, la conservera. 34 Je vous déclare qu'en cette nuit-là de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise, & l'autre laissée. 35. De deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise & l'autre laissée; 36 & de deux hommes qui seront à la campagne, l'un sera pris, & l'autre laissé. 37 Alors fes Disciples lui demanderent; Où sera-ce, Seigneur? & il leur répondit ; Où sera le corps là s'assembleront les aigles.

CHAPITRE XVIII.

Perseverance dans la priere. Parabole du Fuge inique. 1.8. Parabole du Pharisien @ du Péager. 9-146

Le Royaume des Cieux appartient aux enfans. 13.17. Riche, qui refuse de quitter ses biens pour suivre 3. C. Richesses, obstacle au salut. 18-27. Remuneration de ceux qui abandonnent toutes ch jes pour suivre J. C. 28-30. Il predis ses fonffrances, es fa resurrection. 31-34. Il rend la vúë à un aveugle auprès de Jericho. 35-43.

[ocr errors]

vr. 31.

pl. 29. Gen. XIX. 24. Deur. XXIX. 23. Efai. XIII. 19. Jer. L. 40. Orée XI. 8. Amos IV. 11. Jude vf. 7. Matth. XXIV, 17. Marc XIII. 1S. vs, 32. Gen. XIX. 26. Sap. X. 7. vs. 33. Ci-dessus IX. 24. Matth. X. 39 XVI. 25. Marc VIII. 35. Jean XII. 25. vf. 34. Matth. XXIV. 40, 41. 1. Thell. IV. 17. IV. Erdı. XVI. 28, 31, vf. 37. Marth. XXIV, 28. Job XXXIX. 30.

de prosperité dont les Juifs s'attendent de jouïr C'est-à-dire, ne perdez pas un moment de tems, sous le Meffie.

de peur que vous n'ayez un fort semblable au Ý. 23. Alors on vous dira) Cela regarde les fien. Voyez Gen. XIX: 26. faux Mellies dont il est parlé Matth. XXIV. 3. 33. Voudra sauver sa vie] Voyez la note

V. 24. Comme un éclair] Voyez la note sur sur Matth. X. 39. Cen-à-dire , Quiconque fe Matth. XXIV. 27.

croyant plus en sureté à Jerusalem s'y retirera; D'une extrémité du Ciel] Gr. d'une partie qui est y rencontrera sa perte. Sous le ciel, jusqu'à l'autre qui eft fous le ciel. La perdra] C'est à dire, l'exposera par une fuiC'est-à-dire, comme S. Matthieu l'explique XXIV. te précipitée. 27. d'Orient en Occident.

ů. 34. En cette nuit - ] C'est-à-dire , en ce Son jour. ] Le jour de la vengeance sur la Na-, tems de calamité. 'tion Judaïque, ou même son dernier avenement, Prise... laissée. 1 Voyez la note sur Matth. car il semble que J. C. joigne ici ces deux idées. XXIV. 40. C'est une allufion à l'histoire de Loch

W. 26. Au tems) Savoir au tems dont il est que les Anges prirent par la main. Gen. XIX parlé v. 24.

16. Ý. 27. On se marioit ] Gr. les hommes épou . 37. Le corps] Voyez la note sur Mattb. soient des femmes , o les femmes des maris, ou XXIV. 28. C'eit-à-dire, par tout où il y aura bien , on se marioit , e on donnoit en mariage. des Juifs; parce que les Romains les regarderonts

V. 31. Sur le toit ] Voyez Matth. XXIV. 17. comme leur proie & se jetteront dessus. ».. 32. Souvenez vous de la femme de Loth.]

[ocr errors]
[ocr errors]

ESUS leur proposa aussi cette Parabole , pour leur apprendre, qu'il faut toûjours prier, & ne fe rebuter point.

2 Il y avoit, dit-il, dans une certaine Ville, un Juge qui ne craignoit point Dieu, & qui ne se soucioit point des hommes. 3 Il

у

avoit aussi dans la même Ville une veuve, qui venoit souvent le trouver , & qui lui difoit, Faitesmoi justice de ma partie. + Pendant long-tems il refusa de le faire : mais enfin il dit en lui-même; Quoique je ne craigne point Dieu, & que je ne me soucie point des hommes s néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui rendrai justice, afin qu'elle ne vienne pas incessamment me rompre la tête. ó Ecoutez, ajoûta le Seigneur, ce que dit le Juge inique. ; Et Dieu ne vangeroit-il pas fes elûs, qui crient à lui jour & nuit; useroit-il d'un plus long delai , à leur égard : Je vous affûre qu'il ne tardera pas à les vanger. Mais lors que le Fils de l'homme viendra , pensez-vous qu'il trouve de la foi sur la terre?

, Jesus proposa encore cette Parabole , au sujet de quelques-uns qui avoient une grande opinion de leur propre justice, & qui méprisoient les autres. 10 Deux hommes monterent au Temple pour prier, l'un étoit Pharisien & l'autre Péager.

11 Le Pharifien fe tenant debout, faisoit cette priere en lui-même: O Dieu., je te rends graces, de ce que je ne suis point comme le reste des hommes , qui font voleurs, injustes, adulteres, ni tel, non plus , que ce Péager. 12 Je jeûne deux fois la semaine, & je donne la dixme de tout ce que je pollède. " Le Péager, au contraire, demeurant éloigné, n'osoit pas même lever les yeux au Ciel, mais il se frappoit la poitrine , en di

sant,

[ocr errors]

CHAP. XVIII. vs. 1. Ecclefiafte XVIII. 22. Ecclefiaftique VII. ro. Rom. XII. 12. Eph. VI. 18. Col. IV. 2. I. Thess.
V. 17. Luc XI. s. XXI. 36. vf. s. Ci-dessus XI. 8. PT. IX. 18. XIII. 1. CIII. 9. Jean XIII. 1. 1. Thes, 11. 16.
vs. 7. Apoc. VI. 10. IV. Esdr. V. 1. XV. 8. Ecclefiaftique XXXV. 17. Habac. II. 3. II. Tim. III. 1, IV. 3.
Ci-dessus X. 29. XVI. IS. vf. 11. Efai. I, 13. LVIII. 2. Apoc, III. 17.

[ocr errors]

CRAP. XVIII. v. 1. Toujours ] C'est à-dire, ¥. 11. Se tenant debout) Autrement, se tenant avec asliduité & perseverance.

debout à l'écart. C'étoit la coutume des Juifs de y. 7. Ses Elus ] Voyez la note sur Matth. prier debout. XXIV. 22.

Voleurs ] Grec, ravisseurs. Useroit-il] Autr. quoi qu'il use de delai à leur V. 12. Deux fois ! Les plus religieux d'entre égard.

les Juifs jeûnoient deux fois la semaine , le Lundi V. 8. A les vanger ] Par la destruction de la & le Jeudi. Ces jeûnes étoient volontaires. Les Nation Judaïque.

Pharisiens en particulier jeûnoient avec beaucoup De la foi] Voyez Matth. XXIV. 12. & la no- d'ostentation. Matth. VI. te. C'est-à-dire, qu'alors il y aura beaucoup de La dixme] Voyez Matth. XXIII. 23. revoltes & d'apoftafies.

N. 13. Eloigné) Dans le Parvis des Gentils. Sur la terre.) En Judée. On pourroit traduire, Pécheur. 7 Dans le stile de l'Ecriture sainte le dans le pais.

mot de pécheur ne fignifie pas seulement un pé

cheur

fant, Dieu, fais-moi miséricorde, à moi qui suis un pécheur. 14 se vous déclare

que celui-ci s'en retourna justifié dans la maison, plûtôt que l'autre; car quiconque s'éleve, sera abbaissé, & quiconque s'abbaisse, sera élevé.

is Et comme on lui presentoit jusqu'à de petits enfans, afin qu'il leur imposar les mains , les Disciples l'ayant vû, ils en reprenoient ceux qui les presentoient. 16 Mais J E SU's appellant ces enfans, dit, Laissez venir à moi les enfans, & ne les en empêchez point, car c'est à ceux qui dont tels, qu'appartient le Royaume de Dieu.

17 Je vous le dis en verité; Quiconque ne recevra pas le Royaume de Dieu comme feroit un enfant, n'y entrera point. 18 Alors quelcun des Principaux du lieu lui fit cette question, Bon Maître , que faut-il que je fasse pour hériter la vie éternelle ? Jesus lui répondit, Pourquoi m'appellez-vous bon, il n'y a qu'un seul bon, c'est Dieu. savez les Commandemens, Tu ne commettras point d'adultere; Tu ne tueras point; Tu ne déroberas point; Tu ne rendras point de faux témoignage; Honore ton pere & ta mere. J'ai observé tout cela, dit-il, dès ma jeunesse. 22 Ce que Jesus ayant oui, il lui dit ; il vons manque encore une chose. Vendez tout ce que vous avez, & le distribuez aux pauvres, & vous aurez un thrésor dans le Ciel; après cela venez & suivez-moi. 23 Mais quand il eut entendu ce discours, il devint tout trifte, car il étoit fort riche. 2+ J E sus voyant qu'il étoit devenu fi triste, Qu'il est difficile, dit-il, que ceux qui ont beaucoup de bien entrent dans le Royaume de Dieu ! 25 Unchameau pafferoit plus aisément, par le trou d'une aiguille , qu’un riche n'entreroit dans le Royaume de Dieu. Surquoi ceux qui l'écoutoient, di

ID

20 Vous

21

26

rent ;

vs. 14. Job XXII. 29. Prov. XXIX. 23. Ci-desus I. Sr. XIV. 11. Matth. XXIII. 12. Jaq. IV. 6, 10. I, Pierr. V. so vf. 15. Marth. XIX. 13. Marc X. 13. vf. 16. Matth. XVIII. 3. XIX. 14. I. Cor. XIV. 20. I. Piers. 11. 2. . vs. 17. Marc X. 15. vf. 18. Matth. XIX. 16. Marc X, 17. Dan VII, 18, 27. vf. 20. Exod. XX. 12. 13. Deut. V. 16, 17. Matth. XV. 4. XIX, 18. Marc VII, 10. X. 19. Rom. XIII. 9. Eph. VI. 2. Col. III. 20. vr. 22. Matth. VI. 19. XIX. 21. Ci-deftirs X11. 33, XV1.9. I. Tim. VI. 19. vf. 24. Prov. XI, 28. Matth. XIX. 23. Marc X, 23. I. Tim. .V1. 2. I. Cor. I. 26. Jaq. 11. 5.

cheur ordinaire, mais un homme d'une vie en- gré sa prétendue justice. tierement dereglée, un impie, un scelerat, & V. '5. Imposáz les mains] Gr. touchât. Voyez un infidèle ; c'est pourquoi les Juifs. donnoient Matth. XIX. 13. ce nom odieux aux Péagers. Voyez la note sur Ceux qui les presentoient | Gr. fimplement les. Matth. IX. 10.

J'ai fuppléé les autres paroles, de Marc X. 13. Ý. 14. Sustifié ] C'est à-dire, regardé comme v. 17. Quiconque ne recevra pas Voyez la no. juste, car dès que les pécheurs le repentent, te sur Marc X. 15. Dieu les traite & les regarde comme juttes. V. 19. Pourquoi m'appellez-vous bon] Voyez la

Plutôt que] Autrement, enon pas l'autre. Car note sur Matth. XIX. 17. c'est une comparaison qui renferme une nega Ý. 25. Un chameau Voyez la note fur Matth tion, puisque le Pharisien avec son orgueil ne XIX. 21 pouvoit être que très - desagréable à Dieu, mal.

« PrécédentContinuer »