Histoire du vicomte de Turenne: Preuves de l'Histoire du vicomte de Turenne. t. 3: 1. ptie., contenant les Memoires du vicomte, écrits de sa propre main. t. 4: 2. ptie., contenant plusieurs lettres, brevets, instructions politiques, & autres piéces: 3. ptie. contenant les memoires du duc d'Yorck, depuis Jacques II. roi de la Grande-Bretagne

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 54 - OUÏS par la grace de Dieu Roi de *-* France & de Navarre, à tous ceux qui ces préfentes Lettres verront, Salut.
Seite 92 - Turenne, dont je suis assurée que vous serez aussi touché et aussi désolé que nous le sommes ici. Cette nouvelle arriva lundi à Versailles. Le roi en a été affligé, comme on doit l'être de la mort du plus grand capitaine et du plus honnête homme du monde. Toute la cour fut en larmes, et M. de Condom pensa s'évanouir.
Seite 27 - CAR tel eft notre plaifir. Et afin que ce foit chofe ferme & ftable à toujours , nous avons fait mettre notre fcel à cefdites préfentes.
Seite 178 - Dieu, dont souvent, selon l'Écriture, la sagesse se joue dans l'univers, eût voulu nous les montrer en toutes les formes, et nous montrer ensemble tout ce qu'il peut faire des hommes.
Seite 98 - Le coup de canon vient donc, et emporte le bras de Saint-Hilaire qui montrait cette batterie, et tue M. de Turenne : le fils de Saint-Hilaire se jette à son père, et se met à crier et à pleurer. Taisez-vous, mon enfant, lui dit-il ; voyez, en lui montrant M. de Turenne roide mort, voilà ce qu'il faut pleurer éternellement, voilà ce qui est irréparable.
Seite 108 - On lui a fait un service militaire dans le camp, où les larmes et les cris faisaient le véritable deuil...
Seite 171 - L'armée en deuil est occupée à lui rendre les devoirs funèbres, et la renommée, qui se plaît à répandre dans l'univers les accidents extraordinaires , va remplir toute l'Europe du récit glorieux de la vie de ce prince et du triste regret de sa mort.
Seite 156 - Quel honneur pour un sujet d'accompagner son roi , de lui servir de conseil , et , si je l'ose dire , d'exemple, dans une importante conquête! Honneur d'autant plus grand , que la faveur n'y put avoir part; qu'il ne fut fondé que sur un mérite universellement connu , et qu'il fut suivi de la prise des villes les plus considérables de la Flandre ('). Après cette glorieuse marque d'estime et de confiance, quels projets d'établissement et de fortune n'auroit pas faits un homme avare et ambitieux!
Seite 57 - CAR tel eft notre plaifir ; en témoin de quoi nous avons fait mettre notre fcel à cefdites Préfentes. DONNÉ à Verfailles le premier jour du nuis de Février , l'an de grâce mil fept cent foixame-feize , & de notre règne le fécond. Signe'.
Seite 136 - Si j'interromps cet ordre de mon difcours, pardonnez un peu de confufion dans un fujet qui nous . a caufé tant de trouble. Je confondrai peut-être quelquefois le Général d'Armée, le Sage, le Chrétien: je louerai tantôt les victoires, tantôt les vertus qui les ont obtenues. Si je ne puis raconter tant d'actions , je les découvrirai dans leurs principes : j'adorerai le Dieu des Armées , j'invoquerai le Dieu de la paix, je bénirai le Dieu des miféricordes ; & j'attirerai par-tout votre attention,...

Bibliografische Informationen