Des intérêts matériels en France: travaux publics : routes, canaux, chemins de fer

Cover
C. Gosselin et W. Coquebert, 1838 - 440 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 40 - Les lieux qu'ils traversent sont , pour la plupart, des plaines et des collines qui donnent naissance à des ruisseaux assez forts pour porter bateau. Les lits de tous ces fleuves sont , les uns à l'égard des autres , si heureusement disposés par la nature , qu'on peut aisément transporter les marchandises de l'Océan à la Méditerranée , et réciproquement : car la plus grande partie du transport se fait par eau , en descendant ou en remontant les fleuves, et le peu de chemin qui reste à...
Seite 40 - Je l'ai déjà dit , et je le répète encore , ce qui mérite surtout d'être remarqué dans cette contrée , c'est la parfaite correspondance qui règne entre ses divers cantons. par les fleuves qui les arrosent et par les deux mers dans lesquelles ces derniers...
Seite 394 - ABT. 1er. 11 sera établi dans le royaume un système de chemins de fer ayant pour point central Malines, et se dirigeant, à l'Est vers la frontière de Prusse par Louvain, Liège et Verviers; au Nord par Anvers; à l'Ouest sur Ostende par Termonde, Gand et Bruges, et au Midi sur Bruxelles, et vers la frontière de France par le Hainaut.
Seite 85 - Toulouse est complètement dépourvu, ainsi que des marbres, et en retour il rapporterait au cœur des Pyrénées les blés et autres provisions que les montagnards ont besoin de tirer de la plaine. Il contribuerait aussi à faciliter le commerce de la France avec l'Espagne ; car la route actuelle de Toulouse à Barcelome suit déjà la vallée de l'Ariège, non seulement jusqu'à Tarascon, mais jusqu'à Ax, et même au-delà, jusqu'au col de Puymaurin.
Seite 333 - Cette année, si, comme il est permis de l'espérer, elles votent le canal latéral à la Garonne, le canal de la Marne au Rhin et le chemin de fer du Nord, elles engageront le Trésor pour une somme égale.
Seite 40 - Toute la Gaule , dit Strabon , est arrosée par des fleuves qui descendent des Alpes, des Pyrénées et des Cévennes, et qui vont se jeter les uns dans l'Océan , les autres dans la Méditerranée. Les lieux qu'ils traversent sont , pour la plupart, des plaines et des collines qui donnent naissance à des ruisseaux assez forts pour porter bateau. Les lits de tous ces fleuves sont , les uns à l'égard des autres , si heureusement disposés par la nature , qu'on peut aisément transporter les marchandises...
Seite 76 - Loire au-dessus de Roanne, qui permettraient en toute saison de transporter au loin, par eau, les houilles de Saint-Etienne; 3° Un chemin de fer qui, partant du point où l'Ariége cesserait d'être navigable, en remonterait la vallée jusqu'à Tarascon; 4* Un canal destiné à distribuer les charbons de Comentry dans les départements de l'Ouest situés entre Loire et Garonne , qui sont à peu près complètement dépourvus de combustible minéral.
Seite 41 - Arverni ( les habitants de l'Auvergne), et celles qui doivent être embarquées sur la Loire, quoique ces cantons avoisinent en partie le Rhône. Un autre motif de cette préférence est que la route est unie et n'a que huit cents stades environ.
Seite 40 - Une si heureuse disposition de lieux, par cela même qu'elle semble être l'ouvrage d'un être intelligent plutôt que l'effet du hasard, suffirait pour prouver la Providence...
Seite 4 - ... royales. Pour la démocratie , la liberté se présente sous un autre aspect ; la plus dure servitude pour elle, ce n'est pas la privation de certaines franchises politiques ; le joug qu'elle porte , celui dont elle est le plus impatiente de se délivrer, c'est celui de la misère. L'homme qui a faim n'est pas libre , car évidemment il n'a pas la disposition de ses facultés, soit physiques, soit intellectuelles, soit morales. L'aspect matériel de la liberté devait très peu...

Bibliografische Informationen