De quelques points des sciences dans l'antiquité: physique, métrique, musique

Cover
L. Hachette et cie, 1854 - 512 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 70 - ... être antérieure par sa nature. § 3. Or pour les tangibles eux-mêmes, il faut étudier et distinguer les différences primitives qu'ils offrent, et leurs premières oppositions par contraires. Les oppositions et contrariétés que le toucher nous révèle sont les suivantes : le froid et le chaud , le sec et l'humide, le lourd et le léger, le dur et le mou, le visqueux et le friable, l'uni et le raboteux, l'épais et le mince. Parmi ces contraires, le lourd et le léger ne sont ni actifs...
Seite 60 - Comme l'on voit les flots , soulevés par l'orage , Fondre sur un vaisseau qui s'oppose à leur rage; Le vent avec fureur dans les voiles frémit ; La mer blanchit d'écume , et l'air au loin gémit : Le matelot troublé, que son art abandonne, Croit voir dans chaque flot la mort qui l'environne. Aratus* a tâché d'enchérir sur ce dernier vers , en disant : Un bois mince et léger les défend de la mort.
Seite 339 - Chacun tourne en réalités, Autant qu'il peut, ses propres songes : L'homme est de glace aux vérités; II est de feu pour les mensonges.
Seite 366 - Belle Aréthuse, ainsi ton onde fortunée Roule, au sein furieux d'Amphitrite étonnée, Un cristal toujours pur et des flots toujours clairs, Que jamais ne corrompt l'amertume des mers.
Seite 134 - Descartes qui nous a ouvert la route, n'ya pas été aussi loin que ses sectateurs le croient, il s'en faut beaucoup que les sciences lui doivent aussi peu que le prétendent ses adversaires. Sa méthode seule aurait suffi pour le rendre immortel ; sa Dioptrique est la plus grande et la plus belle application qu'on eût faite encore de la géométrie à la physique ; on voit enfin dans ses ouvrages même les moins lus maintenant, briller partout le génie inventeur. Si on juge sans...
Seite 22 - Un corps plongé dans un fluide, y perd une partie de son poids, égale au poids du volume de fluide...
Seite 441 - Ainsi, pour l'échollc-lype qui est le trope hypodorien, on aura : la \ si ut ré mi fa sol la si ut ré mi fa sol /a = 15)~ ,_.
Seite 26 - Le mot de nature est un de ces mots dont on se sert d'autant plus souvent , que ceux qui les entendent ou qui les prononcent , y attachent plus rarement une idée précise.
Seite 414 - Grecs chantaient par quart de ton ; je crois qu'ils les calculaient, et ne les chantaient pas ; du moins cette pratique nous est-elle impossible, à nous qui ne sommes pas grecs. Nos chats s'en mêlent quelquefois, mais cette musique ne plaît à personne.
Seite 261 - ... Pyrrhic and Spondaic and other feet, in a manner which leaves no doubt as to his meaning. Priscian fully agrees with him, and explains himself yet more clearly : ' Nam in unaquaque parte orationis arsis et thesis sunt, non in or dine syllabarum, sedin pronunciation, velut in hac parte, natura ; ut quando dico natu, elevatur vox et est arsis in tu ; quando vero ra, deprimitur vox, et est thesis.

Bibliografische Informationen