Bibliothèque impartiale, Band 9

Cover
E. Luzac, 1754
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 122 - On perd les moments les plus doux : Pourquoi chercher si loin la gloire ? Le plaisir est si près de nous ! Dites-moi, mânes des Corneilles, Vous qui, par des vers immortels, Des dieux égalez les merveilles, Et leur...
Seite 334 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence, D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir, Et réduisit la muse aux règles du devoir. Par ce sage écrivain la langue réparée N'offrit plus rien de rude à l'oreille épurée.
Seite 428 - ... lui réponds pas que cet aveu de ma part lui donne gain de caufe vis-àvis des Phyficiens , touchant l'explication des...
Seite 333 - Desportes : il a plus de clarté que le premier, plus de force que le second , et plus d'esprit et de politesse que les deux autres ensemble.
Seite 217 - La philosophie expérimentale ne sait ni ce qui lui viendra, ni ce qui ne lui viendra pas de son travail; mais elle travaille sans relâche. Au contraire, la philosophie rationnelle pèse les possibilités, prononce et s'arrête tout court.
Seite 337 - C'eft de lui que nous vient cet art ingénieux , De peindre la parole & de parler aux yeux, Et par les traits divers de figures tracées , Donner de la couleur & du corps aux pcnfées.
Seite 327 - II a même cet avantage d'avoir été imité dans la fuite par tous ceux qui ont voulu être plaifans, & d'avoir été pourtant toujours inimitable".
Seite 334 - Dès que j'approcherai de lui, II voudra que je lui raconte Tout ce que tu fais aujourd'hui, Pour combler l'Espagne de honte. Je contenterai son désir Par le beau récit de ta vie, Et charmerai le déplaisir Qui lui fait maudire Pavie. Mais s'il demande à quel emploi Tu m'as occupé dans le monde, Et quels biens j'ai reçus de toi, Que veux-tu que je lui réponde 1 ! ^plgramme.
Seite 334 - N'offrit plus rien de rude à l'oreille épurée. Les Stances avec grâce apprirent à tomber, Et le Vers fur le Vers n'ofa plus enjamber. Tout reconnut fes loix, & ce guide fidèle Aux Auteurs de ce tems fcrt encor de modèle.
Seite 121 - Le doux plaisir de ne rien faire Et de penser tranquillement. Sur l'Hélicon tu me rappelles : Mais ta muse en vain me promet Le secours constant de ses ailes Pour m'élever à son sommet; Mon esprit, amoureux des chaînes Que lui présente le repos, Frémit des veilles et des peines Qui suivent le dieu de Délos. Veux-tu qu'héritier de la plume Des Malherbes, des Despréaux, Dans mes vers pompeux je rallume Le feu qui sort de leurs pinceaux? Ce n'est point à l'humble colombe A suivre l'aigle dans...

Bibliografische Informationen