Œuvres complètes de Voltaire, Band 1;Band 55

Cover
la Société Littéraire-typographique, 1785
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 374 - Quel plaisir de penser, et de dire en vous-même : « Partout , en ce moment , on me bénit , on m'aime : On ne voit point le peuple à mon nom s'alarmer ; Le Ciel dans tous leurs pleurs ne m'entend point nommer, Leur sombre inimitié ne fuit point mon visage ; Je vois voler partout les cœurs à mon passage !
Seite 255 - Dieu a précédé tous les systèmes du monde. Il parle une langue que tous les peuples entendent, pendant qu'ils ne s'entendent pas entre eux. Il a des frères depuis Pékin jusqu'à la Cayenne, et il compte tous les sages pour ses frères.
Seite 228 - Tu vois le jour, Cinna; mais ceux dont tu le tiens Furent les ennemis de mon père, et les miens : Au milieu de- leur camp tu reçus la naissance, Et lorsque après leur mort tu vins en ma puissance. Leur haine enracinée, au milieu de ton sein, T'avait mis contre moi...
Seite 354 - Se au plus ignominieux fupplice, pour des mots que fes ennemis ne comprennent pas , cela eft trop barbare. Vous ne faites pas plus de cas de la vie d'un homme que de celle d'un lézard , &: trop de juges vous reflemblent.
Seite 370 - Si ce sont là les dieux à qui tu sacrifies , Apprends qu'ils ont toujours abhorré les impies, Et que, si leur pouvoir égalait leur courroux, La foudre deviendrait le moindre de leurs coups. CA.TILINA. Tullie , expliquez-moi ce que je viens d'entendre.
Seite 88 - ... le récipiendaire ayant assuré que son prédécesseur était un grand homme, que le cardinal de Richelieu était un très grand homme, le chancelier Séguier un assez grand homme, le directeur lui répond la même chose, et ajoute que le récipiendaire pourrait bien aussi être une espèce de grand homme, et que, pour lui directeur, il n'en quitte pas sa part.
Seite 375 - Mais quoi! n'admettra-t-on de vertus que celles qui sont utiles au prochain? Eh! comment puis-je en admettre d'autres? Nous vivons en société ; il n'ya donc de véritablement bon pour nous que ce qui fait le bien de la société.
Seite 376 - Un solitaire sera sobre, pieux, il sera revêtu d'un cilice; eh bien, il sera saint : mais je ne l'appellerai vertueux que quand il aura fait quelque acte de vertu, dont les autres hommes auront profité. Tant qu'il est seul, il n'est ni bienfaisant ni malfaisant; il n'est rien pour nous.

Bibliografische Informationen