Abbildungen der Seite
PDF
[graphic]
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][graphic][graphic]
[ocr errors]

P R E F A C E. L, place que j'occupe dans la Marine m'ayant obligé

[ocr errors]
[ocr errors]

rois, & pour mettre de l'ordre dans mes idées ) à faire des cahiers qui ne devoient servir qu'à ma propre instruction. Quelque tems après je fus engagé à remanier ces cahiers, & à leur donner une meilleure forme pour les rendre utiles à quelques jeunes gens, qui n'ayant aucune connoissance de Marine, désiroient apprendre la construction ; ce Recueil qui n'étoit point destiné pour l'impression , tomba entre les mains de quelques Officiers , & même de quelques Constructeurs qui jugerent qu'il seroit utile de le

· faire imprimer pour épargner bien de la peine aux Eleves

Constructeurs, & à Mrs. les Gardes de la Marine qui trouveroient dans cet Ouvrage plusieurs Mémoires qui n'ont jamais été rassemblés ni rangés dans un ordre méthodi

[ocr errors]

les idées des jeunes gens qui voudroient se livrer à l'étude de cette Science. Pour me rapprocher autant qu'il me seroit possible de l'usage des Constructeurs, j'ai suivi presque toûjours leur façon de calculer. Par exemple, au lieu de dire qu'une telle piece doit avoir de longueur la douziéme ou la cent quarante - quatriéme partie d'une autre, j'ai dit que pour avoir la longueur de telle piece , il faut prendre un pouce

par pied, ou une ligne par pied de telle autre. J'ai aussi évité , autant que je l'ai pû, d'avoir recours aux principes de Mathématique, non-seulement dans la vûe d'être plus utile à ceux qui n'ont que des connoissances superficielles de cette Science , mais encore & principalement, parce que Mrs. Bouguer & Euler ont traité la partie Théorique de l'Architecture Navale d'une façon si élégante & si complette, qu'on est dispensé pour long-tems de travailler sur le plan qu'ils ont choisi. Les ouvrages de ces Mrs. seront utiles aux habiles Constructeurs, & le mien est consacré à l'instruction des jeunes gens; un ouvrage de ce genre leur étoit nécessaire & manquoit entierement. Le Traité que je donne au Public est donc purement pratique, & même élémentaire ; mais j'espere qu'il sera utile pour faciliter l'intelligence des sublimes spéculations qui se trouvent dans les ouvrages que je viens de citer, & pour mettre en état de faire une application précise des regles que ces grands Géometres ont établi. Je ne m'occuperai donc point à chercher s'il est possible de donner aux Vaisseaux une forme différente de celle qu'ils ont, une forme au moyen de laquelle ils seroient plus propres à satisfaire au service qu'on exige d'eux. J'adopte en gros la forme reçûe ; & tout ce que je me propose, c'est de tirer de cette forme que je suppose être approchante de la plus parfaite, le meilleur parti qu'il sera possible : je ne m'éleve point jusqu'à indiquer des routes nouvelles pour faire des Bâtimens de mer meilleurs que ceux qui ont été en usage. Je désire seulement mettre ceux qui étudieront la Construction dans mon Traité en état de faire des Bâtimens qui n'ayent point de défauts essen

« ZurückWeiter »