Abbildungen der Seite
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

la voile avec une seconde batterie de 24, on n'auroit rien à dire ; mais si c'eft pour mettre ce Vaisseau en état de supporter l'immense pésanteur de ses œuvres-mortes : on jugera avec raison , que c'est dommage d'avoir fait un Vaisseau de la grandeur d'un de 1oo canons , pour ne lui donner que l'artillerie d'un Vaisseau de 74 ; & si l'on fait attention que toutes les manœuvres & la garniture, tirent leurs dimensions du maître bau, on concevra qu'il n'y a aucune proportion entre la mâture, le grayement , la voilure, les ancres de ce Vaisseau , & le nombre de canons qu'il a de plus que les Vaisseaux de 74; ce qui deviendra sensible par la comparaison de plusieurs Vaisseaux. . Les petits Vaisseaux de 74 canons qui sont percés de 13 sabords à la premiere batterie, & de 14 à la seconde , portent une artillerie de 36 & de 18, n'ayant que 43 pieds de maître bau. - -

Ceux † nomme les grands, parce qu'ils ont un canon de plus à chaque batterie, c'està-dire, qu'ils sont percés de 14 & I 5 § du 18, n'ont de même que 43 pieds de maître bau. . -

Pourquoi un autre Vaisseau percé de 15 & de 16, & qui ne doit porter que du 36 & du 18, aura-t-il plus de largeur que les grands Vaisseaux de 74 canons , pendant que ceux-ci n'excedent pas en largeur les petits Vaisseaux de même rang ? Pourquoi l'artillerie de ce Vaisseau étant la même, son maître bau a-t-il trois pieds plus de longueur que les grands Vaisseaux de 74 canons ?

Il est évident qu'il n'y a pas plus de différence de ce Vaisseau au Monarque, que du Monarque au Superbe ; & que s'il y a une dimension qu'on dût varier par rapport à l'addition de quelques canons , c'étoit principalement la longueur. Je ne dis point ceci par un esprit de critique , mais seulement pour faire concevoir que quand , pour quelque bonne raison, on augmente une dimension , il ne faut pas pour cela augmenter proportionellement toutes les autres, ce seroit s'abandonner sans refléxion à une routine, que les bons Constructeurs sont •o# de re

- 1]

garder comme les vrais principes de la construction. | S'il y avoit une dimension qu'il fût important de fixer, sans que les Constructeurs pussent s'en écarter, ce seroit la largeur, parce que tous les agrès , apparaux, & la mâture, se fixant sur la longueur du maître bau, la mâture , les ancres, & une partie du grayement d'un Vaisseau, pourroit servir à un autre de même rang; ce qui produiroit une grande économie, sans gêner les Constructeurs dans leur travail ; car quoique la largeur des Vaisseaux considérée relativement à leur longueur, ait souffert bien des variétés, la largeur absolue se trouve néanmoins à peu près la même pour tous les Vaisseaux de même rang : en voici des exemples. L'Intrépide, le Sceptre , le Magnifique, le DauphinRoyal, tous ces Vaisseaux de 74 canons ont eu 43 pieds de largeur : le Superbe & l'Espérance de même rang, 42 pieds, leur creux ayant un pied de † De même, dans les Vaisseaux de 64 canons , le Lis, l'Hercule, le Protée, l'Illustre, l'Opiniâtre, le Dragon, le Léopard , le St. Laurent, ont tous eu 4o pieds de largeur à 5 ou 6 pouces près. Les Constructeurs sans être gênés par aucun reglement, ont donc donné des largeurs à peu près pareilles aux Vaisseaux de même rang ; ce qui prouve qu'on peut sans les empêcher de travailler à la § de leur art, fixer des largeurs précises pour chaque rang & chaque ordre de Vaisseau, & cela dans la vûe d'une économie qui ne peut être qu'avantageuse au bien du service. Mais on prend cette dimension à la ligne de flotaison, quand on veut calculer la capacité de la carène, & au niveau du pont , s'il est question de fixer les proportions du grayement ou de la garniture; outre cela, les Constructeurs mesurent la largeur des Vaisseaux, tantôt en dedans des membres, & tantôt en dehors. Comme ces différentes façons de mesurer la largeur des Vaisseaux , causent de l'incertitude, c'est la largeur au maître bau & au-dehors des membres qu'il faudroit fixer , pour remplir les vues d'économie qu'on a relativement aux manœuvres & à la

[ocr errors]
« ZurückWeiter »