Vie de Cambacérès, Ex-Archichancelier

Cover
Chez Tourneux, 1824 - 324 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 101 - Comment pourrait-il, conservant le souvenir des maux qu'il a soufferts lorsqu'il fut livré à lui-même, penser sans enthousiasme au bonheur qu'il éprouve depuis que la Providence lui a inspiré de se jeter dans vos bras? Les armées étaient vaincues, les finances en désordre, le crédit public anéanti, les factions se disputaient les restes de notre antique splendeur, les idées de religion et même de morale...
Seite 103 - Heureuse la nation qui, après tant de troubles et d'incertitudes, trouve dans son sein un homme digne d'apaiser la tempête des passions, de concilier tous les intérêts et de réunir toutes les voix!
Seite 100 - L'amour et la reconnaissance du peuple français ont , depuis quatre années , confié à votre majesté les rênes du gouvernement, et les Constitutions de l'État se reposaient déjà sur vous du choix d'un successeur. « La dénomination plus imposante qui vous est décernée n'est* donc qu'un tribut que la nation paie à sa propre dignité , et au besoin qu'elle sent de vous donner chaque jour des témoignages d'un respect et d'un attachement que chaque jour voit augmenter. « Eh! comment le...
Seite 196 - France, je me plais à lui donner la plus grande preuve d'attachement et de dévouement qui ait jamais été donnée sur la terre. Je tiens tout de ses bontés ; c'est sa main qui m'a couronnée et, du haut de ce trône, je n'ai reçu que des témoignages d'affection et d'amour du peuple français. Je crois reconnaître tous ces...
Seite 142 - France par la Providence et par les suffrages du Sénat , du peuple et de l'armée , mon premier sentiment est un vœu de paix. La France et l'Angleterre usent leur prospérité; elles peuvent lutter des siècles. Mais leurs gouvernements remplissent-ils bien le plus sacré de leurs devoirs?
Seite 21 - Citoyens , en prononçant la mort du dernier roi des Français vous avez fait un acte dont la mémoire ne passera point , et qui sera gravé par le burin de l'immortalité dans les fastes des nations. » Le salut public a pu seul vous prescrire cet important décret : aujourd'hui qu'il est rendu je viens au nom de l'humanité appeler votre attention sur celui qu'il va frapper. Ménageons-lui des consolations , et prenons des mesures propres à empêcher que l'exécution de la volonté nationale ne...
Seite 215 - ... les Français de tous les rangs à l'héritier du trône, et quelquefois, lorsque l'âge du jeune prince le permit, une couronne fut placée sur sa tête , comme le gage de son autorité future, et le symbole de la perpétuité du gouvernement. » L'affection que toute la nation a pour le roi de...
Seite 91 - Sénateurs , la preuve honorable d'estime consignée dans votre délibération du 18 sera toujours gravée dans mon cœur. . » Le suffrage du peuple m'a investi de la suprême magistrature : je ne me croirais pas assuré de sa confiance si l'acte qui m'y retiendrait n'était encore sanctionné par son suffrage.
Seite 115 - Assurément; si j'eusse été instruit à " temps de certaines particularités concernant les " opinions et le naturel du prince ; si surtout " j'avais vu la lettre qu'il m'écrivit et qu'on ne me " remit, Dieu sait par quels motifs, qu'après qu'il " n'était plus, bien certainement j'eusse pardonné.
Seite 84 - vous désirez la paix. Votre gouvernement la désire avec plus d'ardeur » encore : ses premiers vœux, ses démarches constantes ont été pour » elle. Le ministère anglais la repousse; le ministère anglais a trahi le » secret de son horrible politique. Déchirer la France, détruire sa ma...

Bibliografische Informationen