Curiosètés de l'histoire des croyances populaires au Moyen Age

Cover
A. Delahays, 1859 - 323 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 137 - J'outrageai d'un rire inhumain L'Homme-Dieu respirant à peine. . . . Mais sous mes pieds fuit le chemin. Adieu, le tourbillon m'entraîne. Vous qui manquez de charité, Tremblez à ce supplice étrange. Ce n'est point sa divinité, C'est l'humanité que Dieu venge. Toujours, toujours Tourne la terre où moi je cours, Toujours, toujours, toujours, toujours.
Seite 228 - Dictionnaire infernal, ou bibliothèque universelle, sur les êtres, les personnages, les livres, les faits et les choses qui tiennent aux apparitions, à la magie, au commerce de l'enfer, aux divinations...
Seite 114 - Hambourg ; que le prochain dimanche au sermon, il vit, vis-à-vis de la chaire du prédicateur, un grand homme ayant de longs cheveux qui lui pendaient sur les épaules, et pieds nus,- lequel oyait le sermon avec telle dévotion, qu'on ne le voyait pas remuer le moins du monde, sinon lorsque le prédicateur nommait Jésus-Christ, qu'il s'inclinait et frappait sa poitrine et soupirait fort : il n'avait autres habits, en ce temps-là d'hiver, que des chausses à la marine, qui lui allaient jusque sur...
Seite 205 - Le diable, au sabbat, est assis dans une chaire noire, avec une couronne de cornes noires, deux cornes au cou, une autre au front avec laquelle il...
Seite 292 - Depuis environ six ans, la maladie a encore notablement changé; on ne voit maintenant de pustules que chez très-peu de malades; presque point de douleurs, ou des douleurs bien plus légères, mais beaucoup de tumeurs gommeuses. « Une chose qui a étonné tout le monde, c'est la chute des cheveux et des autres poils du corps...
Seite 29 - Item, une autre grant merveille ya en notre palaix, c'est assavoir que nul manger ny est appareillé fors que en une escuelle, ung gril et ung tailloir que sont pendus à ung pillier. Et quant nous sommes à table et nous désirons avoir viandes, elles nous sont appareillées par la grâce du Saint-Esprit.
Seite 214 - Diable et l'adoroient, et lui donnoient lespluisieursleurs ames, et à peine tout ou du moings quelque chose de leurs corps ; puis baisoient le diable en forme de boucq au derrière, c'est au...
Seite 50 - ... pour ouyr en l'air un bruit de grand esclat et un concert de voix criantes, gémissantes et hurlantes, et, parmi, d'autres voix furieuses, menaçantes et blasphémantes, le tout pareil à ce qu'on oyoit la nuict des massacres. Tels sons furent si distincts et...
Seite 130 - Ne nous refusez pas, Tardez un peu vos pas? — Messieurs, je vous proteste Que j'ai bien du malheur : Jamais je ne m'arrête, Ni ici ni ailleurs ; Par beau ou mauvais temps, Je marche incessamment.
Seite 133 - J'aurai bien du bonheur. J'ai traité mon Sauveur Avec trop de rigueur. .334 335 Sur le mont du Calvaire Jésus portait sa croix; II me dit débonnaire, Passant devant chez moi; « Veux-tu -bien mon ami, « Que je repose ici? » Moi brutal et rebelle Je lui dis sans raison; « Ote-toi, criminel « De devant ma maison; « Avance et marche donc

Bibliografische Informationen