Zur Geschichte und Charakteristik Friedrichs des Grossen

Cover
Trewendt, 1883 - 392 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 375 - Nous aurons nos auteurs classiques; chacun, pour en profiter, voudra les lire; nos voisins apprendront l'allemand, les cours le parleront avec délice; et il pourra arriver que notre langue polie et perfectionnée s'étende en faveur de nos bons écrivains d'un bout de l'Europe à l'autre.
Seite 369 - J'ai dit beaucoup de mal de vous; j'en dirai peutêtre encore: cependant, chassé de France, de Genève, du canton de Berne, je viens chercher un asile dans vos états. Ma faute est peut-être de n'avoir pas commencé par là : cet éloge est de ceux dont vous êtes digne. Sire, je n'ai mérité de vous aucune grâce, et je n'en demande pas...
Seite 92 - Décalogue ? n'y eût-il dans l'Évangile que ce seul précepte : Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu'on vous fasse, on serait obligé de convenir que ce peu de mots renferme la quintessence de toute morale. Et le pardon des offenses, et la charité, et l'humanité ne furent-elles pas prêchées par Jésus, dans son excellent sermon de la montagne? II ne fallait donc pas 'confondre la loi avec l'abus, les choses écrites et les choses qui se pratiquent.
Seite 364 - ... sed nil dulcius est, bene quam munita tenere edita doctrina sapientum templa serena, despicere unde queas alios passimque videre errare atque viam palantis quaerere vitae, certare ingenio, contendere nobilitate, noctes atque dies niti praestante labore ad summas emergere opes rerumque potiri.
Seite 105 - Bunau , que le professeur doit consulter ; j'aimerois mieux l'adresser aux cahiers de Thomasius , s'il s'en trouve encore. Quel spectacle plus intéressant, plus instructif et plus nécessaire pour un jeune homme qui doit entrer dans le monde , que de repasser cette suite de vicissitudes qui ont changé si souvent la face de l'univers .
Seite 370 - Vous me demandez * ce qu'il me semble de Rousseau de Genève? Je pense qu'il est malheureux, et à plaindre. Je n'aime ni ses paradoxes, ni son ton cynique. Ceux de Neucliâtel en ont mal usé envers lui : il faut respecter les infortunés; il n'ya que des âmes perverses qui les accablent.
Seite 84 - Si le rétablissement des sciences et des arts a contribué à épurer les mœurs 1 Avertissement
Seite 82 - Je réforme les collége ordinaires, les universités et même les écoles de village ; mais il faut trente années pour en voir les fruits; je n'en jouirai pas, mais je me consolerai en procurant à ma patrie cet avantage dont elle a manqué (1).
Seite 380 - Je prends la liberté de vous envoyer «une petite brochure sur les affaires du temps; c'est l'aboiement d'un «épagneul pendant qu'un gros tonnerre gronde, lequel empêche de «l'entendre; cependant il faut de temps en temps réveiller le public de «sa léthargie, et l'obliger à faire des réflexions. Ces semences ne pro«duisent pas d'abord; quelquefois elles portent des fruits avec le temps.
Seite 105 - Où apprendra-t-il mieux à connaître le néant des choses humaines, qu'en se promenant sur les ruines des royaumes et des plus vastes empires? Mais dans cet amas de crimes qu'on lui fait passer devant les yeux , quel plaisir pour lui de trouver de loin...

Bibliografische Informationen