La Suisse allemande et l'ascension du Moench, Band 3

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 25 - Fribourg, décrétée le 15 septembre courant (1818), est un événement d'une nature si extraordinaire, il est tellement fait pour exciter l'étonnement de l'étranger, et pour causer de l'inquiétude dans l'intérieur de la Confédération suisse, que les soussignés ont jugé convenable à leur position et à leur honneur de déclarer publiquement et hautement, que non-seulement ils n'ont eu aucune part à cette détermination, mais que, de concert avec la minorité du Grand Conseil, ils ont déployé...
Seite 255 - ... sous en une guerre continuelle de guérillas qui anéantira » les spéculations du riche sur les peines du pauvre, et » que ni la force des soldats , ni celle des gendarmes ou » de la police ne peuvent arrêter. On prêchera une morale » qui nous amènera des légions de combattants, dont » nous délesterions maintenant la coopération , une mo...
Seite 309 - ... pour moi. Je réfléchissais sérieusement à ma tâche, lorsqu'un valet de chambre de M. l'avoyer vint me prier de passer à quatre heures de l'après-midi chez son maître. — Voilà l'homme qui me donnera d'excellents conseils sur mon administration, pensaisje; il a de l'esprit et de l'expérience; que de choses il va m'apprendre!
Seite 92 - ... murailles ; les rois se feront tes serviteurs. Tes portes seront ouvertes nuit et jour afin de laisser entrer l'élite des nations et les rois amenés pour te rendre hommage. Les fils de ceux qui t'ont humiliée viendront courbés vers toi ; ceux qui te méprisaient baiseront la trace de tes pieds et t'appelleront Cité de Dieu, sainte Sion d'Israël. Tu suceras le lait des nations, tu t'allaiteras à la mamelle des rois. On n'entendra plus parler d'iniquités sur...
Seite 124 - ... ce point les protestants sont d'accord avec nous. Luther et Calvin ont fait des livres exprès pour établir sur ce point le droit et le devoir du magistrat. Calvin en vint à la pratique contre Servet et contre Valentin Gentil.
Seite 114 - Nul ne doit être excommunié, si ce n'est celui qui cause un scandale public par ses crimes. Ceux qui ne reconnaissent point leurs erreurs et qui ne les abandonnent point, doivent être laissés au libre jugement de Dieu, et l'on ne doit se permettre envers eux aucune violence, à moins que, par une conduite séditieuse et rebelle, ils ne forcent les magistrat à les réprimer pour sauver l'ordre public.
Seite 298 - Rat wird Seligkeit für dich; Du mischest mit der Engel Tönen Dein Lied und ein Gebet für mich. Du lernst den Nutzen meines Leidens, Gott schlägt des Schicksals Buch dir auf; Dort steht die Absicht unsers Scheidens Und mein bestimmter Lebenslauf. Vollkommenste, die ich auf Erden So stark und doch nicht gnug geliebt!
Seite 257 - Pascal , prenant gaiement en« semble du vin, du pain, du lait, des pommes de terre, « de la viande et du poisson. Nous voulons participer
Seite 125 - Bolsec, condamnons à devoir être banni à perpétuité de cette notre cité et terres d'icelle, à en sortir dans vingt-quatre heures, et à n'y jamais revenir, à peine d'être fouetté par les carrefours de cette ville, façon accoutumée, et ce pour donner exemple aux autres qui tel cas voudraient commettre.
Seite 309 - Mon cou» sin , je. ne sais si vous connaissez les usages du bailli. On vous enverra » les notes. On donne par an tant de fromages à chaque conseiller; et , » ,mon cousin , retenez ceci , tant à l'avoyer. Votre prédécesseur était un » sot; il m'envoyait de petits fromages, qui ne valent pas les grands. » Souvenez-vous, mon cousin , de m'en envoyer de grands. Adieu , mon • cher cousin, je vous souhaite un bon voyage. —Ma cousine se porte

Bibliografische Informationen