Le jésuite

Cover
Francfort a/M., R. Baist, 1865
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 114 - ... sur les jeunes gens qui sortent de Saint-Acheul, il y en ait qui ,,persévèrent, ,,c'est-à-dire qui fassent leurs pâques la première année? Un sur trente, Les vingt-neuf autres deviennent pires que tout ce * qui sort des écoles.
Seite 125 - M. Michelet avait-il raison? Il me citait cette imprudente apologie de Cérutti : ,,De même qu'on emmaillotte les membres de l'enfant dans le berceau pour leur donner une juste proportion, il faut, dès -sa première jeunesse, emmaillotter , pour ainsi dire, sa volonté, pour qu'elle conserve , dans tout le reste de sa vie, une heureuse et salutaire souplesse (1).
Seite 144 - Ce que la révolution n'eût jamais songé à arracher à Buonaparte, deux ministres le font faire à la monarchie légitime ; tous les deux rivalisent de zèle pour exterminer le sacerdoce dans sa racine et pour accomplir ainsi l'œuvre de la révolution.
Seite 147 - S'ils s'y maintiennent, nous serons rétablis, reconnus, et nous ne cesserons d'exister en France que lorsqu'une nouvelle conspiration contre la religion viendra renverser les Bourbons." De tels documents mis au grand jour par la presse n'étaient pas faits pour réconcilier l'opinion publique avec la Compagnie de Jésus. Elle se résigna à son isolement, en caressant ses obères espérances.
Seite 132 - Providence, en ce que cette variété d'opinions nous fait porter agréablement le joug du Seigneur. Donc la Providence a voulu qu'il y eût plusieurs voies à suivre dans les actions morales, et que la même action pût être trouvée bonne, soit qu'on agît suivant une opinion , soit qu'on suivît l'opinion contraire.
Seite 147 - C'est donc à elle qu'il faut préférablement donner. Quant à la question d'existence légale, l'existence de notre Ordre a la même solidité que celle des Bourbons sur le trône. S'ils s'y maintiennent, nous serons rétablis, reconnus, et nous ne cesserons d'exister en France que lorsqu'une nouvelle conspiration contre la religion viendra renverser les Bourbons.
Seite 132 - ... renonçant, par une sorte d'obéissance aveugle, à tout jugement contraire, et cela dans toutes les choses réglées par le supérieur, et où il ne se trouve point de péché.
Seite 96 - Si nous avions maintenant la corruption de l'hypocrisie, devenue un moyen d'avancement, le caractère de loyauté qui appartient à notre nation s'altérerait, et, par suite, la religion serait compromise et la monarchie menacée.
Seite 102 - L'histoire a enregistré le reste. Le 26 mai, M. d'Hermopolis prit de nouveau la parole « pour achever, disait-il, le discours qu'il avait commencé la veille. » Ayant fait une solennelle profession de foi en faveur des libertés de l'Église gallicane, chose fort odieuse pour les Jésuites, mais dont ils avaient peu de souci pour le quart d'heure, il continua : « On me le dira : — Vous êtes partisan des liber« tés de l'Église gallicane, nous le savons ; mais n'a...
Seite 143 - A dater de la même époque, nul ne pourra être ou demeurer chargé soit de la direction, soit de l'enseignement, dans une des maisons...

Bibliografische Informationen