Histoire véritable des temps fabuleux. Accompagnée de l'Histoire véritable des temps fabuleux confirmée par les critiques qu'on en a faites, par l'abbé Chapelle, et de l'Hérodote historien du peuple hébreu sans le savoir, par J.-J. Bonnaud, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite iv - L'HISTOIRE VÉRITABLE DES TEMPS FABULEUX, CONFIRMÉE PAR LES CRITIQUES QU'ON EN A FAITES, PAR L'ABBÉ CHAPELLE, ET DE L'HÉRODOTE HISTORIEN DU PEUPLE HÉBREU SANS LE SAVOIR, PAR L'ABBÉ J.-J.
Seite 335 - Ce sera un homme fier et sauvage ; il lèvera la main contre » tous, et tous lèveront la main contre lui, et il dressera ses » pavillons à l'opposite de tous ses frères.
Seite 39 - Mais laissons les vaines disputes, et tranchons en un mot la difficulté par le fond. Qu'on me dise s'il n'est pas constant que de toutes les versions, et de tout le texte, quel qu'il soit, il en reviendra toujours les mêmes lois , les mêmes miracles , les mêmes prédictions , la même suite d'histoire, le même corps de doctrine , et enfin la même substance.
Seite 324 - Car je sais qu'il ordonnera à ses enfants, et à toute sa maison après lui, de garder la voie du Seigneur...
Seite xliii - Babylone ; et que ce n'est même qu'un extrait suivi , quoique défiguré , de ce que l'Ecriture elle-même nous apprend de l'Egypte dans cet intervalle ; en un mot...
Seite 325 - Vos pères ne sont pas ici, ils sont ressuscités : car le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob n'est pas le Dieu des morts ! Pourquoi imprimez-vous toujours à votre génération la marque sanglante du couteau?
Seite xxii - L'histoire de ces temps reculés est si obscure, les monuments qui nous l'ont conservée si opposés entre eux , les systèmes des 1 modernes sur cette matière si différents les uns des autres , qu'il est difficile de donner aucun sentiment comme certain et incontestable. Au défaut de la certitude , je crois qu'un lecteur raisonnable peut se contenter de la vraisemblance ; et il me semble qu'on ne peut guère se tromper en donnant à l'empire des Assyriens la même antiquité qu'à la ville de...
Seite 219 - XXII 15, 30 sunt et syringes, subterranei quidam et flexuosi secessus, quos (ut fertur) periti rituum vetustorum adventare diluvium...
Seite iii - Us s'attribuent l'invention de ce qu'ils ont de meilleur dans leurs dogmes, après l'avoir pris de nous. Et non seulement on peut les convaincre d'avoir pris cette partie de leurs dogmes, de ceux qu'ils appellent barbares ; mais encore d'avoir contrefait ce que la puissance divine a miraculeusement opéré en notre faveur, par le ministère de ses saints, et d'en avoir fait les prodiges de leur Mythologie grecque. Clément d'Alexandrie, Slromatet Lin.
Seite xliii - Ménés , leur premier roi , suivant tous leurs historiens, jusqu'au temps où l'Egypte soumise aux Perses , devint une province de leur empire. On verra , par un rapprochement soutenu de toute la suite des règnes , et des faits de chaque règne , que cette histoire...

Bibliografische Informationen