Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher 1 - 10 von 65 in Toi-même en ton esprit rappelle le passé. C'est peu de t'avoir fui, cruel, je t'ai...
" Toi-même en ton esprit rappelle le passé. C'est peu de t'avoir fui, cruel, je t'ai chassé; J'ai voulu te paraître odieuse, inhumaine; Pour mieux te résister, j'ai recherché ta haine. De quoi m'ont profité mes inutiles soins? Tu me haïssais plus,... "
Meine Reise durch das Wallis und Pays de Vaud im Jahre 1803 - Seite 183
von G. H. Holder - 1805
Vollansicht - Über dieses Buch

Oeuvres complètes, Band 2

1796
...inhumaine ; Pour mieux te résister , j'ai recherché ta haine. De quoi m'ont profité mes inutiles soins ? Tu me haïssais plus , je ne t'aimais pas moins : Tes malheurs te prêtaient encor de nouveaux charmes. J'ai langui , j'ai séché dans les feux , dans les larmes: II suffit de...
Vollansicht - Über dieses Buch

Lycée, ou Cours de littérature ancienne et moderne;

Jean-François de La Harpe
...; Pour mieux te résister , j'ai recherché ta haine. De quoi m'ont profité mes inutiles soins î Tu me haïssais plus, je ne t'aimais pas moins. Tes malheurs te prêtaient encor de nouveaux charmes. J'ai langui, j'ai séché dans les feux, dans les larmes. Il suffit de tes...
Vollansicht - Über dieses Buch

Œuvres, Band 4

Jean Racine - 1805
...inhumaine ; Pour mieux te résister j'ai recherché ta haîne. De quoi m'ont profité mes inutiles soins ? Tu me haïssais plus , je ne t'aimais pas moins ; Tes malheurs te prêtaient eneor de nouveaux charme». J'ai langni , j'ai séché dans les feux , dans Les larmes 1 ! suffit de...
Vollansicht - Über dieses Buch

Cours analytique de littérature génerale: tel qu'il a été professé a ..., Band 1

Népomucène-Louis Lemercier - 1817
...Pour mieux te résister j'ai recherché ta haine. «De quoi .m'ont profité mes inutiles soins! « Tu me haïssais plus , je ne t'aimais pas moins. « Tes malheurs te prêtaient encor de nouveaux charmes. «J'ai langui, j'ai séché dans les feux, dans les larmes. Elle s'écrie...
Vollansicht - Über dieses Buch

Œuvres complètes, Band 12

Jean François Marmontel - 1818
...inhumaine. Pour mieux te résister, j'ai recherché ta haine. De quoi m'ont profité mes inutiles soins? Tu me haïssais plus, je ne t'aimais pas moins. Tes malheurs te prêtaient encor de nouveaux charmes. J'ai langui, j'ai séché dans les feux, dans les larmes. Il suffit de tes...
Vollansicht - Über dieses Buch

Oeuvres completes de Marmontel

Tome Douzieme - 1819
...inhumaine. Pour mieux te résister, j'ai recherche ta haine. De quoi «n'ont profité mes inutiles soins ? Tu me haïssais plus , je ne t'aimais pas moins. Tes malheurs te prêtaient encor de nouveaux charmes. J'ai langui, j'ai séché dans lesieux, dans les larmes. Il suffit de tes...
Vollansicht - Über dieses Buch

Oeuvres choisies de Marmontel ...

Jean-François Marmontel - 1825
...inhumaine. Pour mieux te résister, j'ai recherché ta haine. De quoi m'ont profité mes inutiles soins? Tu me haïssais plus, je ne t'aimais pas moins. . Tes malheurs te prêtaient encor de nouveaux charmes. J'ai langui , j'ai séché dans les feux , dans les larmes. Il suflit de...
Vollansicht - Über dieses Buch

Répertoire de la littérature ancienne et moderne, Band 23

1827
...inhumaine; Pour mieux te résister, j'ai recherché ta haine. De quoi m'ont profité mes inutiles soins ? Tu me haïssais plus, je ne t'aimais pas moins, Tes malheurs te prêtaient encor de nouveaux charmes. J'ai langui, j'ai séché dans les feux, dans les larmes. Il suffit de tes...
Vollansicht - Über dieses Buch

Oeuvres: Précédees d'une notice sur sa vie et ses ouvrages, Bände 3-4

Jean Racine - 1842
...inhumaine; Pour te mieux résister j'ai recherché ta haine. De quoi m'ont profité mes inutiles soins? Tu me haïssais plus, je ne t'aimais pas moins; Tes malheurs te prêtaient encorde nouveauxcharnies» J'ai langui, j'ai séché dans lès feux , dans les larmes : II suffit de...
Vollansicht - Über dieses Buch

Théâtre complet de J. Racine

Jean Racine - 1844 - 664 Seiten
...inhumaine ; Pour mieux te résister, j'ai recherché la haine. De quoi m'ont profité mes mutiles soins ? Tu me haïssais plus , je ne t'aimais pas moins ; Tes malheurs te prêtaient encor de nouveaux charmes. J'ai langui , j'ai séché dans les feux , dans les larmes : 11 suffit de...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. PDF herunterladen