Le conservateur suisse; ou, Recueil complet des étrennes helvétiennes ...

Cover
L. Knab, 1814
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 78 - Que tout plaît en ces lieux à mes sens étonnés! D'un tranquille océan l'eau pure et transparente Baigne les bords fleuris de ces champs fortunés; D'innombrables coteaux ces champs sont couronnés. Bacchus les embellit ; leur insensible pente Vous conduit par degrés à ces monts sourcilleux Qui pressent les enfers et qui fendent les cieux.
Seite 265 - Sur la demande du premier consul,les conseils ont décrété qu'on élèveroit sur le St. Bernard un monument à la mémoire du général Desaix , tué à la bataille de Marengo : à ce monument ( on ignore encore en quoi il consistera) seront jointes des tables d'airain , sur lesquelles on gravera le numéro de toutes les demi-brigades Composant l'armée de réserve , qui ont traversé la montagne pour aller en Italie : il paroît que le...
Seite 469 - U vérité : Tant que nous serons joints ensemble, Nous serons recherchés des Rois ; Mais si discorde désassemble Cette union grande une fois , Suisse, tu t'en iras à terre , Et tu perdras ta liberté... Car qui le Romain a dompté , Sinon son intestine guerre? Tous ces littérateurs étoient Français , et avoient apporté de leur patrie ces talens poétiques , qui du reste font leur moindre mérite.
Seite 424 - C'étoit vraiment une scène de l'ancienne chevalerie... La fête étoit d'autant plus agréable, 'que l'ordre le plus sévère y étoit scrupuleusement observé ; et qu'elle se passoit sous les yeux des pères et mères, attentifs à maintenir la décence au milieu du bruit, et la courtoisie a côté de la joie.
Seite 421 - L existe une ronde villageoise , qu'on entend encore chanter dans les vignes de la Vaud , et qui en temps de vendange se répète quelquefois de bande en bande , des fauxbourgs de Lausanne au pont de Vevey: elle commence par ces mots: Château d'amour, te veux-tu pas rendre? Veux-tu te rendre, ou tenir bon? La plupart de ceux qui la...
Seite 423 - Fribourg , mais d'une manière moins dangereuse et plus galante : sur la grande place, paraissait une forteresse en bois, ornée de chiffres, d'emblèmes et de devises analogues à l'esprit de la fête : chargées de la défense du château, les plus jolies filles de la ville et des environs montaient sur le donjon; les jeunes garçons, en costume élégant, venaient en foule les assiéger. La musique sonnait la charge en jouant les airs les plus tendres.
Seite 381 - ... semblait à l'abri de tout danger, ne tarda pas à être attaqué. Le feu gagna des buissons secs, qui tapissent le rocher sur lequel il est placé ; de là il se communiqua aux grands arbres qui l'entourent, et prit enfin à la flèche, à une hauteur inaccessible à...
Seite 426 - ... lui déchira les jambes avec ses éperons. A la fin des repas que le comte donnait dans la grande salle de sa résidence, quand le vin commençait à...
Seite 340 - ... 1er décembre au 6 janvier), et les 70 jours qui précèdent la fête de Pâques , et dans le reste de l'année , depuis le mercredi au coucher du soleil jusqu'au matin du lundi suivant; excommuniant quiconque prendroit les armes et feroit des hostilités dans ces temps réservés , et déposant tout evêque qui négligerent de lancer les foudres de l'église contre les infracteurs de la paix publique....
Seite 215 - ... opposer ; de sorte qu'un sage capitaine ne se hâtera jamais à garder des passages, mais bien se résoudra-t-il plutôt à attendre son ennemi en campagne pour le combattre ; ce qui peut sembler étrange à qui n'en a vu le succès par expérience.

Bibliografische Informationen