Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

de Bets ende Griele zijn wettelike wijf, poorters in Ypre, of andre zide, ende hebben voor ons verkend, dat zij hebben ghemaect deen sieghen den anderen ene rechte loyale wisselinghe van erven, twelke men heet laghe, in deiser maniere als hier naer volleght: dats te weitene dat mijn here de profst voornomd ende zijn convent, over hemleiden ende over hare nacommers profste ende convent van der zelver steide, zijn scoudigh te hebbene ende te behoudene ewelike ende ervelike, ter voorseide kerke bouf, van den vorseiden Ystaes ende zinen wive, zesse ghemeite ende achte ende vichtich roeden lands, lite min of meer, ligghende onder minen here van Vlaendren bin den Yperschen ambochte, in de prochie van Boesinghe, tusschen den lande mijns heren sprofs ende zijns convents voorseid an allen ziden; over twelke land voornomd de voorseide Ystaes de Bets ende Griele zijn wijf zullen hebben ende behouden ewelike ende ervelike, tharen bouf ende thaers boirs bouf, van den vorseiden profst ende zinen convente, vijf ghemeite ende drie ende zeventich roeden lands, litel min of meer, ligghende onder minen here van Vlaendren Din den Yperschen ambochte, in de prochie van Boesinghe, bewesten hove van den vorseiden Ystace, streckende van zire dreive noordwaert tote hi de vorseide somme van vijf ghemeiten ende drie en zeventich roeden lands vulcommen zal hebben. Van der welker laghe voornoomd bede de vorseide partien houden hemleiden elc van anderen wel vernought ende vulbetaelt ende lijen vulgouden, ende hebbent quite ghescouden ende elc anderen halm ende ghiste ghewoorpen wel ende wettelike, naer costumen ende usaigen van den Yperschen ambochte, ende hebbens elc anderen ghewedt ende belooft inwaersceip zonder calaenge jeghen allen lieden laghe omme weiderlaghe, quite land omme quite laghe, in der maniere dat voorseid es, behouden sheren chens ulegaende. In orconsceipen van deisen dinghen zo hebben wij scepenen voornomd deise presente letite bescighelt met onzen propren zeghelen uuthanghende. Dit was ghedaen in tjaer ons Heren M. CCC. neighen ende zestich, den XXIIsten. dagh in marte.

Registr. Novum, fol. 114.

586.

De quadam laga terrarum facta inter magistrum Thomam de Loo et tutores

hospitalis sancte Katherine Yprensis.

1370. Nous eschevin d'Ypre faisons savoir à tous que maistres Thumas de Lo, bourgois 18 Novemb. d’Ypre, d'une part, et Soybiers li Sages et Henric Ruggbinvoet, comme advoé

des biens del hospital sainte Katheline en Ypre et el non du dit hospital, d'aultre part, sont venu par devant nous et ont recognut que de luer propre volenté il ont entre eulx fait une acordance et un eskange, qu'on apielle laghe, en le maniere qui s'ensieut: assavoir que li hospital susditz doit avoir hyritaulement le moitiet de deus mesures de terre, pau plus ou mains, dont l'autre moitiet est et appertient al hospital susdit, gisant vers zuud de le rue de Zinnebeke, entre le terre jadis Franchoys Vondelinc d'une part, et le terre des enfans Willame de le Haye d'aultre part, parmi le wedermont par an hors yssant, le qnelle moitiet susdite estoit et appertenoit au dit maistre Thumas; encontre le quele moitiet li ditz maistre Thumas doibt avoir et lever, pour lui et sez hoirs hiritablement, le moitiet de trois livres et sept solz parisis rente hiritable par an, dont l'autre moitiet est et appertient au dit maistre Thumas, le quele rente est assignée sur une maison et un courtil, sur l'iritaige desoubz et quant que y affiert, contenant par tout environ deus mesures et demie de terre, pau plus ou mains, gisant et estant dehors le porte de Zinnebeke vers zuud de le rue, entre le terre Lambert le Langhe d'une part, el le terre que Jehans Castel soloit tenir en chense d'aultre part, le quele moitiet de le rente susdite estoit et appertenoit au dit hospital; dont les dites parties se tienent l'une del autre à bien paiié, et werp en ont fait l'une partie à l'autre (") de toutes calaignes envers lous, ensy que dessus dit est. En quele memoire et muniment nous avons ceste chartre saellée du sael de le ville d'Ypre. En tesmoignage de ces eschevins Pieron le Saige, Jehan de Joengy, Franchois Belle, Jehan Steikerape et Nicole le Backere. Fait l'an mil CCC, et septante, le XVIII. jour du mois de novembre.

Registr. Norum, fol. 40.

587.

Quod Rogerus Maerssenzone acquisivit hereditarie erga Nicholaum del Atre

et Jacobum Robert, quasi tutores orphanorum Eustacii Sanders, medietatem unius domus cum appertinenciis, situatam In vico Butyri vers zuud.

Nous eschevin d’Yppre faisons savoir à tous que Rogiers Marssenzone, bourgoys d'Yppre, a achateit et acquis pour lui et ses hoirs hyritablement encontre Nicole del Atre et Jaque Robert, comme advoez dez orpheues Ystaes Sanders, bourgoys d'Ypre, le moitiet d'une maison, del hiritaige desoubs, de tout le pourpris et les y appertenances tenants en terre à fer et à clau, estant et gissant en le rue de Bure vers zuud, entre le maison Jehan Pieters d'une part, et une ruele d'aultre part; dont li dit venduer, el nom des orphenes susdit, se tienent à bien paiiet, et werp en ont fait al avant dit Rogier Marssenzone bien et à loy, selonc les us et costumes de le ville d'Ypre, et lui doivent warandir de toutes calaignes envers tous, parmi trente et six sols parisis rente hyritable par an, hors yssant de toute le maison devant dite. En quele memoire et muniment nous avons ceste chartre saellée du sael de le ville d'Yppre. En tesmoignage de ces eschevins Nicole Belle, Jehan de Joengy, Berthelmeu d'Amman, Wautier du Puits et Nicole de Backere. Fait l'an M. CCC. soixante et onze, le VI. jour de julie.

1371.

6 Juillet.

Registr. Novum, fol. 198.

i į Ici le copiste a omis quelques mots. Voir les chartes analogues.

588.

De quadam laga facta inter Lambertum van Loo et Franciscum van den Hoye,

modo et forma subsequentibus, et inferius sufficienter in littera declaratis. 1372. Weiten alle de gone die deise lettren zullen zien of horen leisen, dat wij fer Avril. Lambrecht van Loo ende Franchoys van den Hoye, poorters in Ypre, hebben

bi onzen vryen wille onderlinghe ghemaect ene acordance ende ene wisselinghe als van onzer erven, alzo bier naer volleght: dats te weitene dat ic Lambrecht vorseid hebbe ghegheiven den vorseiden Franchoys, in rechter wisselinghe of laghe, drie scelinghe parisise ervelike rente siaers, theffene ende tontfanghene up ene plache lands die wilen was Michiels van Passchendale, ende nu es den carmers, ligghende noord van der Zinnebeicstrate, bin den muere van den carmers vorseid, melter welker place de vorseide carmers haer hof voren ghemeerst hebben. Om de welke vorseide rente hebbic Franchoys vorseid ghegheiven den vorseiden Lambrechte in rechter laghe drie scelinghen parisise erveliker renten siaers, theffene ende tontfanghene in thuus dat was ser Gillis van sinte Pieters, in derve der onder ende in al datter toebehort, staende ende ligghende jeghen tkerchof sinte Martins over dYpre, tusschen den huus Willem Lems an dene zide, ende den huus Pieters Ruussen an dander zide. Van der welker wisselinghe ende laghe vorseid wij houden ons deen jeghen den anderen wel vernought ende betaelt, ende hebbens elc anderen belooft ende beloven te goeder trauwe te warandeirne van allen calaengen jeghen allen lieden, alzo vorseid. In orconsceipen ende kennessen der waerheid hebben wij Lambrecht ende Franchoys vorseid dese lettre gheseigheld met onzen propren zeghelen uuthanghende. Ghedaen in tjaer ons Heren M. CCC. zeiventech ende twee, den ersten dagh in aprel.

Registr. Novum, fol. 192.

589.

Quod Michael de Rovere recepit ad censam perpetuam erga ecclesiam nostram

ij. cameras hereditarie cum suis appertinenciis, stantes in Basso vico ad sanctum

Petrum vers oost, pro xxxij. sol. par. 1372. Nous eschevin d'Yppre faisons savoir à tous que Michiel le Rovere, bourgoys 12 Décemb. d'Yppre, a prins en loyale chense perpetuele encontre maistre Guy Hildebrand,

ad present canones et cenneliers de le eglise saint Martin d'Yppre, el nom et al oes de monseigneur le prevost et convent de le dite eglise, deux cambres, l’yritage desoubz, tout le pourpris et lez y appertenances tenants en terre à fer et à clau, estanz et gisanz en le Basse rue à saint Piere vers ost, sur le touket du Moelnestraetkin, entre le maison Olivier Melccrucs d'une part, et le dite ruelle d'aultre part, estendant par ariere jusques as cambres de le dite eglise sur une commune paroit, à tenir le dit Michiel le Rovere, ses hoirs et successeurs de le dessus dite eglise à perpetuité, pour trente et deux solz parisis cense perpetuele par an, yssant des deux cambres devant dites. Et en grigneur seurté de le quele cense perpetuele susdite, le dit Michiel a, quant ad ce, obligiet et assenné sur se maison, sur l’yritage desoubz et quant qu'il y alliert, estant et gisant à saint Piere en Basse rue vers west, entre le maison le vesve Jaqueme Wouterman d'une part, et le maison Symon de Niesport d'aultre part, se aucune deffaulte fust as cambres dessusdites. En quele memoire et muniment nous avons ceste chartre saellée du sael de le ville d'Ypre. En tesmoignage de ces eschevins Henri Rugghinvoet, Wautier Croeselin, Franchoys del Hoye, Jehan del Hedine et Jehan de Scotes. Fait l'an M. CCC. soixante et douze, le XII°. jour de decembre.

Registr. Novum, fol. 168.

590.

Quod Egidius de Hazebrouc, nomine ecclesie nostre pro redditibus nostris, acquisivit in plena vierscaria ville Yprensis unam domum cum pertinenciis suis, jacentem en le Melcstrate vers Oost; item tres cameras stantes in dicto loco.

Nous Nicoles Belle, Jebans Rugglinvoet, Denis de Dickemue, Jehans Godscale, 1373. Lambert de Lo, Pieres li Saiges, Jehans de Joengi, Franchoys Belle, Bertelmeu 18 Novemb. d'Amman, Wautiers du Puits et Olivier li Ruisse, eschevin de Ypre, faisons savoir à tous que Gilles de Hazebronc, el nom del abbeye saint Martin pour leur rente, a acquis, en le plaine vierscare sour le halle d'Yppre, bien et à loy et par no jugement, une maison qui fu à Michiel Vondeling, l’yritage desoubz et ce que y alliert, estans et gisans en le Melcstrate, d'encoste l'atre saint Michiel vers oost, entre le porte par ariere du curé de saint Michiel d'une part, et le maison Willaume de le Linde d'aultre part; item il a acquis trois cambres qui appertiennent au dit Michiel, estanz et gisans ou dit lieu, entre le maison le dit Michiel d'une part, et le hyrelage Michiel le Rovere d'aultre part, saulve le rente qui hors en yst, et tous aultres assennements devant sus faites. En tesmoignage de ce y avons fait mettre le grand sael de le ville d'Ypre. Fait l'an M. CCC. soixante et treze, le XVIII jour de novembre.

Registr. Norum, fol. 159.

591.

De iij. libet vij. sol. perpetui redditus nobis per legem Yprensem adjudica

tis supra unam curtem et ij. mensuras cum dimidia terrarum, jacentes extra Zinnebeke portam vers zuud.

Nous Nicoles Belle, Jhans Rugghinvoet, Deniis de Dickemue, Jehans Godscale, 1373. Lambert de Lo, Pieres li Saiges, Jebans de Joengy, Franchoys Belle, Berthels 18 Novemb. meu d'Amman, Wouter du Puits et Olivier li Ruisse, eschevin d’Ypre, faisons savoir à tous que Gille de Hazebrouc, el nom del abbeve saint Martin pour leur debte, a acquis en le plaine vierscare sour le halle d'Ypre, bien et à loy et par no jugement, trois livres et sept solz de parisis rente biritable par an, qui jadis appertenoient à maistre Thumas de Lo et ore appertienent à Jehan de Lille fius sire Willaume, le queile rente susdite li dis Gillis a sour une court et deus mesures et demie de terre appertenant as orphenes Casin Plume, estans et gisans boirs le porte de Zinnebeke vers zuud, entre l’iretaige Jehan le Witte fius Aleame d'une part, et l’yritaige del abbeye sainte Clare d'aultre part, sauve le rente qui hors en yst, et tous aultres assenements devant sus faites. En tesmoingnage de ce y avons fait mettre le grand sael de le ville d'Ypre. Fait l'an M. CCC. soixante et treze, le XVIII. jour de novembre.

Registr. Novum, fol. 44.

592.

De iij. lib. et xv. sol. perpetui redditus per legem Yprensem nobis adjudicatis

super unam curtem et ij. mensuras terre cum dimidia jacentes extra portam de Zinnebeke vers zuud.

1373. Nous Nicoles Belle, Jeban Ruggbinvoet, Deniis de Dicquemue, Jehans Godscale, 18 Novemb. Lambert de Lo, Pieres li Saiges, Jhans de Joengy, Franchoys Belle, Berthelmeu

d'Amman, Waultier du Puits et Olivier li Ruisse, eschevin d'Ypre, faisons savoir à tous que Gille de Hasebrouc, el nom del abbeye saint Martin pour leur debte, a acquis en le plaine vierscare sour le halle d'Yppre, bien et à loy et par no jugement, trois livres et quinze solz de parisis rente hyritable par an, qui jadis appertenoient à maistre Thumas de Lo, et ore appertienent à Jehan de Lille fius sire Willaume, le quele rente susdite li dis Gilles a sour une court et deus mesures et demie (le reste comme dans la pièce précédente).

Registr. Novum, fol. 45.

593.

De quadam laga facta inter ecclesiam nostram et villam Yprensem, ita quod

ecclesia nostra habebit 1. sol. perpetui redditus assignatos supra unam domum

cum suis appertinenciis, stantem extra portam de Boesinghes vers west. 1374-75. Nous eschevin d'Yppre faisons savoir à tous que maistre Guy Hildebrand, 17 Janvier. ad present canones et chelleliers de le eglise saint Martin en Ypre, el nom

de monseigneur le provost et du convent d'une part, Henris Rugghinvoet et Michiel de Dickemue comme tresorier de le ville d'Ypre en l'année passée, el nom et pour le dite ville d'aultre part, ont fait entre eulx une amiable acordance et un eskange, qu'on dist laghe, l'un encontre l'autre en le fourme et

« ZurückWeiter »