Oeuvres complètes de Massillon, evèque de Clermont ...

Cover
Chez Méquignon Fils Ainé, 1822

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 180 - L'AVARE n'amasse que pour amasser ; ce n'est pas pour fournir à ses besoins, il se les refuse; son argent lui est plus précieux que sa santé, que sa vie, que lui-même ; toutes ses actions, toutes ses vues, toutes ses affections ne se rapportent qu'à cet indigne objet. Personne ne s'y trompe, et il ne prend aucun soin de dérober aux yeux du public le misérable penchant dont il est possédé ; car, tel est le caractère de cette honteuse passion de se manifester de tous les côtés, de ne faire...
Seite 321 - ... on se fait violence ; on ne s'écoute point : on croit qu'à force de prendre sur soi, à la fin on accoutumera le corps à obéir et à nous suivre : ah ! mes...
Seite 384 - Reine ^ et qu'il prolonge les jours du ministre respectable qui préside à leurs conseils , et qui ne fait usage de l'autorité qui lui est confiée , que pour le bonheur de la France , et pour le soulagement et la consolation des peuples. MANDEMENT Pour ordonner une procession générale , et faire chanter le Te Deum en actions de grâces de la naissance d'un. Dauphin.
Seite 399 - Paris, pour faire chanter le Te Deum en actions de grâces de la prospérité de ses armes, du 2 juillet 1747, à la commanderie du Vieux-Jonc.
Seite 185 - Plus on avance vers ce moment fatal où tout cet amas sordide doit disparaître et nous être enlevé, plus on s'y attache; plus la mort approche, plus on couve des yeux son misérable trésor, plus on le regarde comme une précaution nécessaire pour un avenir chimérique. Ainsi l'âge rajeunit , pour ainsi dire, cette indigne passion. Les années, les maladies, les réflexions, tout l'enfonce plus profondément dans l'âme, et elle se nourrit et s'enflamme par les remèdes mêmes qui guérissent...
Seite 180 - ... toutes ses vues , toutes ses affections, ne se rapportent qu'à cet indigne objet. Personne ne s'y trompe ^ et il ne prend aucun soin .de dérober aux yeux du public le misérable penchant dont il est possédé ; car tel est le caractère de cette honteuse passion dans un prêtre , de se manifester de tous les côtés , de ne faire au dehors aucune démarche qui ne soit marquée de ce maudit caractère , et de n'être un mystère que pour celui seul qui en est possédé.
Seite 418 - La chaire semblait disputer, ou de bouffonnerie avec le théâtre, ou de sécheresse avec l'école ; et le prédicateur croyait avoir rempli le ministère le plus sérieux de la religion, quand il avait déshonoré la majesté de la parole sainte en y mêlant , ou des termes barbares qu'on n'entendait pas , ou des plaisanteries qu'on n'aurait pas dû entendre.
Seite 294 - ... et plus déshonorant pour le saint ministère; et je ne comprends pas qu'un prêtre et un pasteur puisse exercer une barbarie dont un païen et un samaritain dans l'Evangile ne fut pas capable. Seconde réflexion. Cependant, mes Frères, comme parmi les curés mêmes...
Seite 355 - MANDEMENT Pour faire chanter le Te Deum en actions de grâces de la prise de la ville et du château de Saint— Sébastien. 2O SEPTEMBRE lylQ* J JA paix entre les princes chrétiens...
Seite 102 - ... ne les touchent point : les baptêmes , les mariages , les certificats mortuaires ; c'està-dire, tout ce qu'il ya de plus sacré, et qui fait toute la sûreté de l'état et de la religion ; tout cela n'est écrit que sur des feuilles volantes, sans ordre , sans soin , sans précaution : des titres si augustes et si saints sont dispersés à l'aventure comme des papiers de rebut...

Bibliografische Informationen