Histoire parlementaire de la révolution française: ou, Journal des assemblées nationales, depuis 1789 jusqu'en 1815, Band 35

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 439 - J'ai rapporté presqu'en entier tous les discours qui ont été prononcés pour la mort du roi, et je ne citais quelques extraits des autres qu'autant que j'y étais indispensablement obligé pour conserver quelque caractère d'impartialité. Je puis dire avec assurance que la publicité que j'ai donnée à vos deux discours et à celui de Barrère en entier, n'a pas peu contribué à déterminer l'opinion de l'Assemblée et celle des départements.
Seite 300 - Les enfants sont vêtus de toile dans toutes les saisons. Ils couchent sur des nattes et dorment huit heures. Ils sont nourris en commun et ne vivent que de racines, de fruits, de légumes, de laitage, de pain et d'eau.
Seite 277 - Certes, c'est quitter peu de chose qu'une vie malheureuse, dans laquelle on est condamné à végéter le complice on le témoin impuissant du crime... * Je méprise la poussière qui me compose et qui vous parle ; on pourra la persécuter et faire mourir cette poussière ! mais je défie qu'on m'arrache cette vie indépendante que je me suis donnée dans les siècles et dans les cieux...
Seite 271 - Compagnon de gloire et de liberté , prêchez-la dans vos sections ; que le péril vous enflamme. Allez voir .Desmoulins, embrassez-le pour moi, et dites-lui qu'il ne me reverra jamais. Que j'estime son patriotisme , mais que je le méprise , lui, parce que j'ai pénétré son âme , et qu'il craint que je ne le trahisse. Dites-lui qu'il n'abandonne pas la bonne cause, et recommandez-le-lui, car il n'a point encore l'audace d'une veftu magnanime.
Seite 146 - République française, des manœuvres ou complots, tendant à favoriser les projets liberticides des ennemis du peuple et de la République, à provoquer la dissolution de la représentation nationale et le renversement du régime républicain, et à exciter l'armement des citoyens les uns contre les autres ; notamment en faisant périr, sous la forme déguisée d'un jugement, une foule innombrable de Français de tout âge et de tout sexe ; en imaginant à cet effet des projets de conspiration...
Seite 199 - Roman -Fonrosa est un excellent sujet , mais formaliste enragé et un peu loin du point révolutionnaire où il le faudrait ; Meilleret , mon quatrième collègue , ne vaut rien , absolument rien au poste qu'il occupe ; il est quelquefois d'avis de sauver des prêtres contre-révolutionnaires ; il lui faut des preuves, comme aux tribunaux ordinaires de l'ancien régime.
Seite 404 - On craint un soulèvement aristocratique, fatal à la liberté. Le plus grand des périls qui la menacent est à Paris. Le Comité a besoin de réunir les lumières et l'énergie de tous ses membres. Calcule si l'armée du Nord , que tu as puissamment contribué à mettre sur le chemin de la victoire, peut se passer quelques jours de ta présence. Nous te remplacerons, jusqu'à ce que tu y retournes, par un représentant patriote. • Les membres composant le comité de salut public. Signé ROBESPIERRE,...
Seite 448 - Si mon espoir était vain, s'il était différé, écoute, lis : cette main qui trace ta sentence, cette main que tes yeux égarés cherchent à découvrir, cette main qui presse la tienne avec horreur, percera ton cœur inhumain.... Tous les jours je suis avec toi ; je te vois tous les jours ; à toute heure mon bras levé cherche ta poitrine.... O, le plus scélérat des hommes ! Vis encore quelques jours pour penser à moi...
Seite 272 - ... Ils désirent la mort du roi , parce que sa vie est un obstacle à leur ambition ; mais ils veulent conserver pour eux des apparences d'humanité. Ils marchent ainsi d'une manière sourde à leurs desseins. » Lanjuinais, du côté droit, ne voulait pas la mort du roi , et cependant les autres la voulaient ; ils le disaient, et ils applaudissaient Lanjuinais. Les malheurs de la patrie ont répandu sur tout l'empire une teinte sombre et religieuse. Le recueillement est nécessaire dans ces circonstances...
Seite 438 - Convention attestent qu'elle a principalement et essentiellement contribué à éclairer l'opinion d'un grand nombre de départemens sur la révolution du 2 juin , je vous prie de me communiquer fraternellement les reproches que vous pourriez avoir à nous faire. Souvent on attribue à l'intention ce qui n'appartient qu'à l'erreur. L'écrivain le plus dévoué à la cause du patriotisme est sujet à être accusé, souvent on le soupçonne pour la plus légère omission, parce qu'on ne songe pas...