Tableau de Paris, Band 1

Cover
Virchaux & Compagnie, 1781
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 3 - ... plutôt qu'ailleurs ? Et de là naissent peut-être ce sentiment vif et léger qui distingue le Parisien, cette étourderie, cette fleur d'esprit qui lui est particulière. Ou si ce ne sont pas ces particules animées qui donnent à son cerveau ces vibrations qui enfantent la pensée, les yeux, perpétuellement frappés de ce nombre infini d'arts, de métiers, de travaux, d'occupations diverses, peuvent-ils s'empêcher de s'ouvrir de bonne heure, et de contempler dans un âge où ailleurs on...
Seite 4 - L'esprit peut-il demeurer immobile et froid, tandis que, passant devant chaque boutique, il est stimulé, éveillé de sa léthargie par le cri de l'art qui modifie la nature ? Partout la science vous appelle et vous dit, voyez. Le feu, l'eau, l'air travaillent dans les ateliers des forgerons, des tanneurs, des boulangers ; le charbon, le soufre, le salpêtre font changer aux objets et de noms et de formes ; et toutes ces diverses...
Seite xviii - ... c'est que la vie parisienne est peut-être, dans l'ordre de la nature, comme la vie errante des Sauvages de l'Afrique & de l'Amérique; c'est que les chasses de deux cents lieues & les ariettes de l'opéra comique sont des pratiques également simples et naturelles.
Seite 13 - Montez sur les tours de Notre-Dame. La ville est ronde comme une citrouille ; le plâtre qui forme les deux tiers matériels de la ville et qui, tout à la fois blanc et noir, annonce qu'elle est bâtie de craie et qu'elle repose sur la craie.
Seite 37 - Il est vrai que la douane obstrue et fatigue horriblement le commerce. Dès qu'on est sur le pavé de Paris, on voit bien que le peuple n'y fait pas les lois : aucune commodité pour les gens de pied, point de trottoirs. Le peuple semble un corps séparé des autres ordres de...
Seite 230 - La fortune vint à la suite de la renommée : il enrichit la langue d'un mot nouveau : et comme c'est le peuple qui fait les langues, ce mot restera ; on dit ramponer, pour dire boire à la guinguette hors de la ville, et un peu plus qu'il ne faut. La réputation du P.
Seite 20 - C'est dans les grandes villes que le Philosophe lui-même se plaît, tout en les condamnant ; parce qu'il y cache mieux qu'ailleurs sa médiocre fortune ; parce qu'il n'a pas du moins à en rougir ; parce qu'il y vit plus libre, noyé dans la foule ; parce qu'il y trouve plus d'égalité dans la confusion des rangs ; parce qu'il...
Seite 128 - Dans quelques-uns de ces cafés, on tient bureau académique ; on y juge les pièces de théâtre ; on y assigne leur rang et leur valeur ; et les poètes qui vont débuter y font ordinairement plus de bruit, ainsi que ceux qui, chassés de la carrière par les sifflets, deviennent ordinairement satiriques ; car le plus impitoyable des critiques est toujours un auteur méprisé...
Seite 163 - C'est Mercier décrivant en ces termes en 1781 le quartier Saint-Marcel : i( Le peuple est dans le faubourg, plus méchant, plus inflammable, plus querelleur et plus disposé à la mutinerie que dans les autres quartiers. La police craint de pousser à bout cette populace; on la ménage parce qu'elle est capable de se porter aux plus grands excès...
Seite 20 - Groenland; la chaleur de mon sang rejetoit les couvertures. Je me disois dans ma pensée: là, j'e ne serois point enchaîné dans ce cercle de formalités, de chicanes, de minuties, de politique fine et versatile; libre dans mes penchans, je leur obéirois sans offenser les lois, et je serois heureux, sans nuire ni à l'avarice, ni à l'orgueil d'aucun être.

Bibliografische Informationen