Quelque six mille proverbes et aphorismes usuels empruntés à notre âge et aux siècles derniers

Cover
Julien, Lanier et cie, 1856 - 579 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Beliebte Passagen

Seite 390 - And it will be in vain to speak vainly, and to tell me that a fool may ask more questions in an hour than a wise man can answer in a year...
Seite 71 - On lie les bœufs par les cornes, et les hommes par les paroles ; et autant vaut une simple promesse ou convenance, que les stipulations du droit romain.
Seite 400 - It is a good horse that never stumbles, And a good wife that never grumbles.
Seite 4 - Quand on n'a pas ce que l'on aime, il faut aimer ce que l'on a.
Seite 268 - El perro del hortelano, que ni come las berzas ni las deja comer al amo (Ac).
Seite 97 - Le vrai moyen d'être trompé, c'est de se croire plus fin que les autres.
Seite 11 - Elle eût beaucoup mieux fait De passer son chemin sans dire aucune chose : Car lâchant le bâton en desserrant les dents, Elle tombe, elle crève aux pieds des regardants. Son indiscrétion de sa perte fut cause. Imprudence, babil, et sotte vanité, Et vaine curiosité, Ont ensemble étroit parentage; Ce sont enfants tous d'un lignage.
Seite 70 - ... c'est de là qu'est venu le proverbe, que Paris est le Paradis des femmes, le Purgatoire des hommes et l'Enfer des chevaux 1 . 49.
Seite 218 - ... espantóse la muerta de la degollada"; y vuesa merced sabe bien que más sabe el necio en su casa que el cuerdo en la ajena.
Seite 281 - No le quiere mal quien le hurta al viejo lo que ha de cenar ("No ill-will is shown to the old man if his supper is stolen from him").

Bibliografische Informationen