L'arrondissement de Péronne, ou recherches sur les villes, bourgs, villages et hameaux qui le composent

Cover
J. Quentin, 1844 - 607 Seiten

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 337 - Les habitants auront la faculté de boire du vin sans en donner au seigneur. — Le seigneur ne pourra exiger qu'un cent d'œufs de ceux qui vendent du sel à Ham. — Les biens que le seigneur possède dans le territoire de la commune seront soumis à la taille. — Chaque maréchal sera tenu de ferrer, chaque année et sans aucun salaire, un cheval appartenant au seigneur; mais celuici lui devra trois dîners par an. Si un valet accompagne le maréchal - ferrant , les trois dîners se réduiront...
Seite 419 - L'un fait l'autre comme les fromages du curé de Quivières. — « Un ancien curé de ce village avait, dit-on, deux vaches, l'une blanche et l'autre noire , dont le lait était de moindre qualité. Sa domestique lui demandait de séparer ces deux espèces de lait , pour en faire deux sortes de fromage. — No'n , dit le curé , mêlez tout ensemble , l'un fera l'autre. — De là le proverbe : L'un fait l'autre comme le fromage du curé de Quivières. Les prêtres émigrés ont répandu ce proverbe...
Seite 372 - Là , par une louable fantaisie de son maître et de son époux futur , elle reçut , non la simple éducation des filles de race germanique, qui n'apprenaient guère qu'à filer et à suivre la chasse au galop, mais l'éducation raffinée des riches Gauloises. A tous les travaux élégants d'une femme civilisée , on lui fit joindre l'étude des lettres romaines, la lecture des poètes profanes et des écrivains ecclésiastiques1.
Seite 357 - In his other work it is only now and then that one comes across a lively and well-expressed passage like the following: Je suis un Narcisse nouveau, Qui s'aime et qui s'admire; Mais dans le vin et non dans 1'eau Sans cesse je me mire. En y voyant le colons, Qu'il donne a mon visage, De 1'amour de moi-m6me 6pris J'avale mon image.
Seite 342 - Duquel dictum et sentence il se trouva fort perpleux, et non sans cause, car il ne cuidoit point que le Roy ne sa justice le deussent faire mourir. Et dist alors et respondit :
Seite 84 - ... répondant doucement à tous, exempt d'orgueil et d'avidité $ il aima tellement la paix qu'il devint agréable à Dieu. Il était sage, mais surtout d'une extrême bonté, ne s'enrichit que modérément, et fut chéri de tout le monde.
Seite 8 - Breton, car on ne voit pas plus de noms bas bretons commencer par ker que l'on en voit d'angevins se terminer en 1ère, de normands en ville, de picards en cour et des peuples voisins de la Garonne en ac. Pour revenir à...
Seite 74 - Association faite entre les princes, seigneurs, gentilshommes et autres, tant de l'état ecclésiastique que de la noblesse du pays de Picardie.
Seite 518 - Mouchy -la -Gache , où il étoit logé, comme dit est dessus , se tira par devers Encre , et alla loger en un village nommé Forceville , et ses gens se logèrent à Acheu , et ès villes voisines. Et le lendemain, qui étoit le mercredi, chevaucha par emprès Lucheu , et alla loger à Bouviers-I'Ecaillon ; et le duc d'York son oncle, menant l'avant-garde , se logea à Fremont , sur la rivière de Canche.
Seite 349 - ... la guerre. Le duc d'Aumale en ayant donné le gouvernement à de Moy Gomeron, qui mourut en 1595, ses trois fils allèrent à Bruxelles pour réclamer ce qui leur était dû pour les services de leur père ; mais les Espagnols les ayant retenus prisonniers pour se faire livrer le château de Ham , d'Orvilliers , leur frère utérin , qui en avait la garde en leur absence , ne voulut pas y consentir, et appela à son secours la noblesse de Picardie. D'Humières , qui était à la tête de ces...

Bibliografische Informationen