Biographie universelle, ancienne et moderne; ou, Histoire, par ordre alphabétique: de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 226 - ... entière , qui ne vit plus dans son monarque qu'un vil spoliateur. La Thuringe se déclara pour les princes dépouillés. Adolphe se vit engagé dans une guerre qui dura cinq ans; il ne parvint jamais à soumettre les peuples, qu'il prétendait avoir achetés; et, contraint de tolérer les excès de ses troupes , qui ne le servaient qu'à regret et dont il fallait vaincre la répugnance par le pillage , il acheva de s'aliéner tous ses partisans.
Seite 467 - ... poètes en ont tirées , tous les attributs que certains peuples leur ont accordés , toutes les représentations qu'on en fait dans les hiéroglyphes , dans les armoiries , en un mot toutes les histoires et toutes les fables dont on s'est jamais avisé au sujet des coqs ou des bœufs.
Seite 467 - ... des bœufs , tout ce que les anciens en ont pensé , tout ce qu'on a imaginé de leurs vertus, de leur caractère, de leur courage , toutes les choses auxquelles on a voulu les employer, tous les contes que les bonnes femmes en ont faits , tous les miracles qu'on leur a fait faire dans certaines religions , tous les sujets de superstition . qu'ils ont fournis ,; toutes les comparaisons que les .poètes.
Seite 30 - Dieu, et j'en vois bien aujourd'hui la raison; c'est que la source m'en paroissoit douteuse ; mais la voyant claire et nette dans le livre î£ Àbbadie , il me fait valoir tout ce que je n'estimois pas. Encore une fois, ma chère cousine, c'est un livre admirable; il me peint tout ce qu'il me dit, et, en un mot, il force ma raison à ne pas douter de ce qui lui paroissoit...
Seite 396 - Rodolphe de Habsbourg, la Suisse , divisée en un grand nombre de petites souverainetés , de villes indépendantes , de domaines ecclésiastiques , et de cantons qui se gouvernaient démocratiquement , avait été menacée de perdre ses privilèges. Albert, qui, malgré les oppositions qu'il provoquait...
Seite 516 - L'Europe est trompée par vous, et vous l'avez été par votre passion. Vous étiez l'ennemi du pape; vous avez trop cru votre haine et les actions de sa vie. Il avait, à la vérité, exercé des vengeances cruelles et perfides contre des ennemis aussi perfides et aussi cruels que lui; de là...
Seite 324 - Madame d'Apuesseau était morte au village d'Auteuil en i-j35, et avait été, d'après ses ordres , inhumée dans le cimetière commun de la paroisse ; son époux voulut partager la gloire de cette humble sépulture. Une simple croix, sans ornements, élevée par la piété de la famille, indiquait la tombe du chancelier de France. La reconnaissance publique réclamait des honneurs plus distingués ; le gouvernement s'en occupa ; on choisit, en face de l'église, un lieu plus convenable pour ces...
Seite 122 - ... nuit, accompagné d'un seul domestique , forcer des coffres où les bouchers renfermaient leurs viandes, et leur en déroba plusieurs pièces. On ne manqua pas d'accuser de ce vol les étudiants en droit, et l'on mit en prison les deux qui avaient la plus mauvaise réputation. Le professeur se présenta devant le duc , demanda leur liberté et s'accusa lui-même. On refusa de le croire ; mais il prouva facilement le fait : on le crut plus volontiers, lorsqu'il...
Seite 28 - Il y avait trente ans qu'elle était à son service ; elle protesta que pendant tout ce temps elle ne l'avait jamais vu en colère. On lui promit une somme d'argent, si elle pouvait parvenir à le fâcher. Elle y consentit, et sachant qu'il aimait à être bien couché , elle ne fit point son lit. M. Abauzit s'en aperçut , et le lendemain matin lui en fit l'observation ; elle répondit qu'elle l'avait oublié. Il ne dit rien de plus ; le soir...
Seite 449 - ... d'arrêter, et, sur son refus, il se coucha devant la roue , en lui disant : « Passe « maintenant , si tu l'oses ! » Près d'être vaincu à la lutte par un de ses camarades , il le mordit à la main : « Tu mords comme une femme , dit « celui-ci. — Non , mais comme un lion , u repartit Alcibiade.

Bibliografische Informationen