Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[blocks in formation]

Je ne saurais trop vous louer de la pensée que vous avez eue d'écrire la Vie du saint et éminent professeur du collège de Lesneven, M. l'abbé Le Guillou.

Il ne m'a pas été donné de le connaître, mais ce que j'en ai entendu dire m'a fait comprendre ce qu'il y a d'admirable dans cette vie aux apparences si humbles. La position modeste qu'il a préférée à d'autres plus brillantes ne l'a pas empêché d'étre le conseiller apprécié de toute une génération d'écoliers...

Le récit de cette vie, brillent à un si haut degré les vertus que le plus grand nombre est appelé à pratiquer, est de nature à faire un bien considérable.

Rien ne fait connaître un homme comme sa correspondance journalière et intime. Il se montre dans tout son jour. Son coeur, son âme, son intelligence, son être tout entier s'y dévoilent comme dans un tableau. C'est surtout que vous avez étudié, par aussi que vous avez manifesté cet homme de Dieu.

Quel amour de la jeunesse ! Quel besoin du salut des âmes dans ce vrai prêtre-éducateur ! Comme il sait exercer sur elles une influence bienfaitrice ! Quel feu, quelle fraîcheur, quelle douce et tendre piété dans ses lettres ! Mais ce qu'elles respirent surtout, c'est son amour envers le Sacrement de nos autels. Quels accents lorsqu'il parle de la Sainte &ucharistie! Son désir le plus ardent, et qui perce en chacune de ses lettres, c'est que Jésus soit aimé, adoré et reçu dans son divin Sacrement. C'est encore l'&ucharistie qui est le thème invariable de ses enseignements en chaire, au catéchisme et dans ses pieuses réunions de la Congrégation : comme on aime ces épanchements d'un caur débordant de l'amour de Dieu !.....

Ceux qui ont connu M. Le Guillou, ses anciens élèves en particulier, le retrouveront dans votre livre. Il leur semblera voir revivre le maître, le conseiller et l'ami de leur jeune åge.

Votre travail si consciencieux et si intéressant à la fois, mon révérend Père, est une bonne cuvre. Hâtez-vous de le publier. Je ne doute pas que, dans mon diocèse surtout, cette Vie de M. l'abbé Le Guillou ne soit accueillie avec la plus grande faveur et ne produise d'excellents fruits dans les ámes.

Recevez, mon révérend Père, avec mes félicitations, l'assurance de mes sentiments dévoués.

+ HENRI, évêque de Quimper et de Léon.

INTRODUCTION

1

G

'HUMBLE prêtre dont ce livre retrace la vie était à peine mort qu'un concert d'éloges

s'élevait autour de sa tombe, proclamant à l'envi ses éminentes vertus. Une remarquable

oraison funèbre de M. le chanoine Roull, principal du collège de Lesneven, une notice abrégée publiée dans la Semaine religieuse de Quimper ?, une autre parue dans les Annales des Prêtres - Adorateurs », ont tour à tour payé un juste tribut de regrets et d'admiration à ce zélé serviteur de Dieu ravi, dans sa quarante-unième année, à la vénération et à la religieuse affection des âmes dont il fut ici-bas le modèle, le conseiller, l'appui, l'ami, le bienfaiteur et le père.

2

[ocr errors]

1 L'Abbé Edouard Le Guillou, discours prononcé dans la chapelle du collège de Lesneven, le 20 avril 1893, par M. le chanoine Roull, principal du collège. Brest, Imprimerie A. Dumont, 2, rue Kleber.

2 V. livraison du 14 avril 1893.

3 Annales de l'Association des Prétres-Adorateurs, Paris, 27, Avenue Friedland. V. livraisons de novembre et de décembre 1893.

« ZurückWeiter »