Oeuvres ...

Cover
P. Pourrat, Frères, 1839
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 179 - Je soupçonne qu'il s'agit d'une lettre que j'écrivis, il ya quelques mois, au conseil de Genève, par laquelle je lui signifiais qu'il aurait dû confondre la calomnie ridicule qui lui imputait d'avoir comploté avec moi la perte de Rousseau. Je disais au conseil que je n'étais point l'ami de cet homme, mais que je haïssais et méprisais trop les persécuteurs pour souffrir tranquillement qu'on m'accusât d'avoir servi à persécuter un homme de lettres. Je tâcherai de retrouver une copie de...
Seite 559 - C'est une chose unique dans l'histoire de ce monde, et je vous réponds que cela ira loin. Je me vante à vous d'être un peu dans ses bonnes grâces; je suis son chevalier envers et contre tous. Je sais bien qu'on lui reproche quelques bagatelles au sujet de son mari, mais ce sont des affaires de famille dont je ne me mêle pas...
Seite 214 - Enfin vous quitteriez l'esclavage pour la liberté. Je ne conçois pas comment un cœur sensible et un esprit juste peut habiter le pays des singes devenus tigres. Si le parti qu'on vous propose satisfait votre indignation et plaît à votre sagesse, dites un mot, et on tâchera d'arranger tout d'une manière digne de vous dans le plus grand secret, et sans vous compromettre.
Seite 222 - J'espère que vous direz sur cela quelque chose de positif. Ce n'est assurément que manque de courage, et non pas manque de force, qu'on a tardé si long-temps à établir cette manufacture nécessaire. Les plénipotentiaires médiateurs viennent de déclarer solennellement et par écrit que JJ Rousseau n'est qu'un calomniateur.
Seite 359 - L'abbé Coyer me jure qu'il n'est point l'auteur de la Lettre à Paiisophe : c'est donc vous qui l'êtes. Vous dites que ce n'est pas vous : c'est donc l'abbé Coyer. Il n'ya certainement que l'un de vous deux qui puisse l'avoir écrite. Le troisième n'existe pas.
Seite 305 - Intimement persuadé qu'on doit lui élever une statue , comme il le dit dans la lettre polie et décente de Jean-Jacques Rousseau, citoyen de Genève, à Christophe de Beaumont, archevêque de Paris, il pense que la moitié de l'univers est occupée à dresser cette statue sur son piédestal , et l'autre moitié à la renverser.
Seite 29 - Ce n'est pas là le style de Fréret; mais n'importe d'où vienne la lumière, pourvu qu'elle éclaire. Il eût été plus commode pour le lecteur que cet ouvrage eût été partagé en plusieurs lettres. On divise les pièces de théâtre en cinq actes pour donner du relâche à l'esprit.
Seite 221 - J'ai relu tous les détails que vous m'avez écrits. Vous jugez de l'impression qu'ils ont faite sur moi. Que ne puis je être avec vous, et vous ouvrir mon cœur! Si le Platon moderne voulait, il jouerait un bien plus grand rôle que l'ancien Platon. Je suis persuadé encore une fois qu'on pourrait changer la face des choses. Ce serait d'ailleurs un amusement pour vous et pour lui de faire une nouvelle édition de ce grand recueil des sciences et des arts, de réduire à quatre lignes les ridicules...
Seite 152 - J'ai lu quelque chose d'une Antiquité dévoilée, ou plutôt très voilée. L'auteur commence par le déluge , et finit toujours par le chaos : j'aime mieux, mon cher confrère , un seul de vos contes que tout ce fatras.
Seite 214 - Anytus se baignent dans le sang, et allument les bûchers. Un homme tel que vous ne doit voir qu'avec horreur le pays où vous avez le malheur de vivre. Vous devriez bien venir dans un pays où vous auriez la liberté entière, non seulement d'imprimer ce que vous voudriez, mais de prêcher hautement contre des superstitions aussi infâmes que sanguinaires. Vous n'y seriez pas seul , vous auriez des compagnons et des disciples. Vous pourriez y établir une chaire qui serait la chaire de vérité.

Bibliografische Informationen