Les jeunes voyageurs en France, ou Lettres sur les départemens, Band 5

Cover
Étienne Ledoux, 1824
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 98 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence. D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir. Et réduisit la muse aux règles du devoir.
Seite 98 - N'offrit plus rien de rude à l'oreille épurée. Les stances avec grâce apprirent à tomber, Et le vers sur le vers n'osa plus enjamber. Tout reconnut ses lois, et ce guide fidèle Aux auteurs de ce temps sert encor de modèle. Marchez donc sur ses pas ; aimez sa pureté, Et de son tour heureux imitez la clarté.
Seite 149 - Les filles qu'on voit jouer à ce jeu ne trouvent pas facilement à se marier, et les confesseurs ont soin de le défendre. C'est dans les ballades que se forment les tendres engagemens. Une jeune fille serait bien honteuse si elle n'y paraissait avec un jeune homme qui lui tire les doigts, car c'est ainsi qu'on file le parfait amour. Dans l'intervalle des danses, on voit le galant debout devant sa maîtresse , le coude lourdement appuyé sur...
Seite 168 - Qu'à peine arrête-t-on son cours impérieux. Elle ravagerait mille moissons fertiles, Engloutirait des bourgs, ferait flotter des villes, Détruirait tout en une nuit; II ne faudrait qu'une journée Pour lui voir entraîner le fruit De tout le labeur d'une année, Si, le long de ses bords, n'était une levée Qu'on entretient soigneusement.
Seite 31 - ... l'un des côtés est bordé de jolies maisons peintes de diverses couleurs ; de l'autre règne un quai superbe où viennent s'amarrer...
Seite 217 - Mornay, son confident, mais jamais son flatteur ; Trop vertueux soutien du parti de l'erreur ; Qui, signalant toujours son zèle et sa prudence, Servit également son église et la France ; Censeur des courtisans, mais à la cour aimé ; Fier ennemi de Rome, et de Rome estimé.
Seite 6 - Y dépose un limon doux, savonneux et pur. Debout, dès l'aube matinale, C'est là qu'un thermomètre en main , Tout malade, en guêtre, en sandale, En mule étroite, en brodequin, Curé, juif, actrice, ou vestale, Ou moine, ou gendarme, ou robin, Court s'entonner d'eau minérale, Et cuire à la chaleur du bain.
Seite 99 - Le Français, né malin, forma le vaudeville, Agréable Indiscret, qui, conduit par le chant, Passe de bouche en bouche et s'accroît en marchant. La liberté française en ses vers se déploie : Cet enfant de plaisir veut naître dans la joie.
Seite 86 - ... Vous m'avez dit plusieurs fois que vous aviez pitié de moi, mais moi j'ai pitié de vous, qui avez prononcé ces mots. ' J'y suis constraint,
Seite 88 - Parbleu ! je le crois bien : c'est vous qui leur faites presque toujours les avances... — Oh! par ma foi ! mon frère, entre Gascons nous ne tirons jamais à la courte paille. Personne ne calcule avec moi, et je ne calcule avec personne; nous vivons à la bonne franquette, et l'amitié se mêle à toutes nos actions.

Bibliografische Informationen