Décade historique. (Œuvres complètes de m. le comte de Ségur).

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 370 - Sa Majesté l'empereur et Sa Majesté le roi de Prusse, ayant entendu les désirs et les représentations de Monsieur et de M. le comte d'Artois, se déclarent conjointement qu'elles regardent la situation où se trouve actuellement le roi de France comme un objet d'un intérêt commun à tous les souverains de l'Europe.
Seite 374 - Li constitution française, l'idée que le roi s'en forme luimême ; ne laissez aucun doute sur l'intention de sa majesté de la maintenir de tout son pouvoir , en assurant la liberté et l'égalité des citoyens.
Seite 387 - Sire , à vos véritables commandemens, en résistant à des défenses extorquées, et nous serions sûrs de votre approbation, en suivant les lois de l'honneur.
Seite 371 - Le roi me charge, monsieur, de vous mander que son intention la plus formelle est que vous manifestiez ses sentiniens sur la révolution et sur la constitution française à la cour où vous résidez. Les ambassadeurs et ministres de France près toutes les cours de l'Europe...
Seite 373 - Ils se croient les amis du, roi, ce sont les seuls ennemis de la royauté; ils auraient privé le monarque de l'amour et de la confiance d'une grande nation , si ses principes et sa probité eussent été moins connus. Eh ! que n'a pas fait le roi pour montrer qu'il...
Seite 370 - Majestés, les moyens les plus efficaces, relativement à leurs forces, pour mettre le roi de France en état d'affermir dans la parfaite liberté, les bases d'un gouvernement monarchique également convenable aux droits des souverains et au bien-être de la nation française.
Seite 378 - C'est au contraire venger la liberté, que de réprimer la licence ; c'est affranchir la Nation que de rétablir la force publique sans laquelle elle ne peut être libre. Ces principes^ Sire, sont les vôtres ; le même esprit de modération et de bienfaisance qui caractérise toutes vos...
Seite 374 - In, liberté française. Il transmettra plus qu'une couronne à. son fils ; il lui transmettra une royauté constitutionnelle. Les ennemis de la constitution ne cessent de répéter que le roi n'est pas heureux; comme s'il pouvait exister pour un roi d'autre bonheur que celui du peuple ! Ils disent que son autorité est avilie ; comme si l'autorité fondée sur la force n'était pas moins...
Seite 374 - Ces calomnies cependant ont pénétré jusque dans les cours étrangères ; elles y ont été répétées par des Français qui se sont volontairement exilés de leur patrie au lieu d'en partager la gloire, et qui, s'ils n'eu sont pas les ennemis, ont au moins abandonné leur poste de citoyen.
Seite 370 - Majestés l'Empereur et le Roi de Prusse sont résolus d'agir promptement, d'un mutuel accord, avec les forces nécessaires pour obtenir le but proposé et commun. En attendant, Elles donneront à leurs troupes les ordres convenables pour qu'elles soient à portée de se mettre en activité.

Bibliografische Informationen