Œuvres, avec des remarques grammaticales [&c.] par m. Bret, Band 5

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 598 - DE MUSIQUE. Tous les désordres , toutes les guerres qu'on voit dans le monde . n'arrivent que pour n'apprendre pas la musique.
Seite 621 - Jourdain. Tout ce que je pourrai ; car j'ai toutes les envies du monde d'être savant; et j'enrage que mon père et ma mère ne m'aient pas fait bien étudier dans toutes les sciences, quand j'étais jeune. Le Maître de Philosophie. Ce sentiment est raisonnable ; nam, sine doctrina, vita est quasi mortis imago.
Seite 85 - Voilà une belle merveille que de faire bonne chère avec bien de l'argent : c'est une chose la plus aisée du monde, et il n'ya si pauvre esprit qui n'en fît bien autant; mais pour agir en habile homme, il faut parler de faire bonne chère avec peu d'argent.
Seite 630 - Non, vous dis-je; je ne veux que ces seules paroles-là dans le billet, mais tournées à la mode, bien arrangées comme il faut. Je vous prie de me dire un peu, pour voir, les diverses manières dont on les peut mettre. Le Maître de Philosophie. On les peut mettre, premièrement, comme vous avez dit: Belle marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour.
Seite 132 - N'est-il point ici? Qui est-ce? Arrête. (A lui-même, se prenant par le bras). Rends-moi mon argent, coquin... Ah! c'est moi! Mon esprit est troublé, et j'ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais. Hélas! mon pauvre argent! mon pauvre argent! mon cher ami! on m'a privé de toi; et, puisque tu m'es enlevé, j'ai perdu mon support, ma consolation, ma joie : tout est fini pour moi, et je n'ai plus que faire au monde.
Seite 623 - Non, laissons cela : je suis bilieux comme tous les diables, et il n'ya morale qui tienne ; je me veux mettre en colère tout mon soûl, quand il m'en prend envie.

Bibliografische Informationen