Chronologie des chinois

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 237 - Ce nombre , continue - t-il , renferme tous ceux des anciens livres et ceux dont on peut avoir besoin pour écrire sur toutes sortes de matières ; aussi les plus habiles lettrés ne connoissent-ils guères plus de huit ou dix mille caractères.
Seite 122 - C'est à lui que sont remis tous les mémoires authentiques de ce qui arrive dans l'empire ; ces mémoires sont conservés avec soin dans un dél ôt , et lorsque l'établissement d'une nouvelle...
Seite 126 - Son habileté et sa fermeté étoient égales , et et il -vint à bout d'exécuter son projet de la suppression de tous les anciens livres ; c'est un fait dont nous avons maintenant quelque peine à concevoir la possibilité , mais qu'il n'est pas permis de révoquer en doute , car il est attesté par tous les écrivains chinois, et par ceuxlà même qui viyoient un siècle après l'incendie de ces livres.
Seite 122 - ... et lorsque l'établissement d'une nouvelle famille impériale , ou du moins quelque révolution considérable dans le gouvernement, a diminué le péril auquel l'amour de la vérité expose nécessairement ceux qui écrivent l'histoire de leur pays, on remet les mémoires entre les mains des plus habiles lettrés , pour en composer l'histoire d'un certain espace de tems ; et cette histoire , avant que d'être publiée, est.encore revue par le tribunal du Haneline , dont l'approbation lui donne...
Seite 152 - Confucius , est la véritable époque du commencement des terns historiques ; mais quelle est la date de cette époque , et à quelle distance se trouve-t-elle de l'ère chrétienne ? C'estlà le point duquel dépend toute la chronologie chinoise , et celui qui me reste à examiner.
Seite 201 - Chi-pene , c'est un livre dont l'auteur ni le tems n'étoient point connus , mais qui contenoit une liste des règnes, à laquelle on ne voit pas que l'on ait rien trouvé à changer depuis.
Seite 197 - Tchou-souï-leangi président du tribunal, qu'il lui fît voir les mémoires destinés pour l'histoire de son règne : » Seigneur, lui répondit le président, » le tribunal écrit le bien et le mal avec » une égale liberté ; aucun empereur ». n'a vu ce que l'on disoil de son gou» vernement , si on le lui montroit on ne » pourroit plus écrire que des éloges. La » liberté avec laquelle le tribunal écrit » tout ce qui se passe, est un frein capable « de retenir en plusieurs occasions...
Seite 329 - ... fassent un semblable reproche : l'autorité du tribunal n'est tout au plus pour nous que celle d'un corps ,de gens de lettres, et ceux qui voient ces corps d\ii» peu près , savent comment ils forment leurs décisions.
Seite 147 - ... les fragments qui nous restent du Chou-King de ce philosophe, un discours de l'empereur Yao, où ce prince dit : « Que les eaux qui se sont élevées autrefois jusqu'au ciel, baignent encore le pied des plus hautes montagnes, couvrent les collines moins élevées et rendent impraticables les plaines qu'elles inondent.
Seite 331 - Comme mon objet n'est pas seulement 'd'établir l'opinion qui me paroit la plu» vraie , mais encore de mettre le lecteur en état de juger par lui - même de la vérité de cette opinion , je n'écarterai aucun des détails que je croirai propres à lui faciliter cet examen , ni même de ceux qui pourroient...

Bibliografische Informationen