ROBERT CHALLE

Couverture
Jacques Cormier, Jan Herman, Paul Pelckmans
Peeters Publishers, 2003 - 316 pages
Ce volume rassemble une serie d'etudes qui toutes traitent du plus grand ecrivain francais de la periode 1680-1721: Robert Challe. La Continuation du Don Quichotte ou Challe ose se mesurer a Cervantes, Les Illustres Francaises, le plus beau roman concertant de la fin du regne de Louis XIV, le Journal d'un voyage aux Indes orientales, les Memoires interrompus en 1716, ou ces Difficultes sur la religion que les contemporains attribuaient au jeune Voltaire constituent un ensemble impressionnant tant par son ampleur que par la variete des registres exploites. Que l'oeuvre de Robert Challe soit un creuset dans lequel se sont fondus les aspects les plus originaux d'une epoque incertaine qui voit la fin du regne de Louis le Grand et l'aube des Lumieres, personne n'en doute parmi ceux qui ont pu apprecier ses textes decapants. Ce recueil devrait permettre a d'autres lecteurs de decouvrir cet univers fascinant. Les premieres analyses, examinant Les Illustres Francaises, permettent d'entrer dans le jeu de la creation litteraire et de voir comment, rivalisant avec Marivaux, Challe s'approprie les procedes de Cervantes et de Moliere pour se creer un style savoureux, tantot allegre, tantot emouvant. Dans le foisonnement d'experimentations romanesques qui lui servent de terreau, le lecteur rencontrera Honore d'Urfe, Subligny, Courtilz de Sandras, Madame de Murat... L'abbe Prevost, Duclos ont apprecie le melange de cruaute, de sadisme, de libertinage dont Challe fait usage, et s'en sont servis a leur maniere. Les analyses portant sur le Journal de voyage sont pretextes a de fructueuses confrontations avec les historiens du temps qui toutes font ressortir la forte implication personnelle de Challe dans les evenements dont il rend compte, que ce soient les peripeties de la politique francaise au Siam ou les operations mises en place par les jesuites... Enfin les etudes consacrees aux Difficultes sur la religion proposees au pere Malebranche montrent que cet essai constitue quasiment un journal intime temoin de la lente conquete d'une liberte de pensee. L'exploitation de ce texte clandestin par les philosophes des Lumieres insere une experience personnelle dans une strategie destinee a "ecraser l'infame". Le melange detonant de rire, de goguenardise et d'emotion profonde devrait toucher nos contemporains indifferents aux codes d'ecriture surannes mais sensibles a la spontaneite et a la sincerite d'un ecrivain qui n'appreciait rien tant que la "bonne foi".

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Avantpropos VII
1
Laurent VERSINI
25
Éric FRANCALANZA
41
Jacques POPIN
59
René DÉMORIS
87
JeanPaul SERMAIN
101
Hélène CUSSAC
137
Jacques CORMIER
153
Frédéric DELOFFRE
169
Françoise GEVREY
195
Paul PELCKMANS
209
Dirk VAN DER CRUYSSE
239
Gaëlle FOURÈS
253
Geneviève ARTIGASMENANT
279
Jacques CORMIER
305
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques