Mémoires de M. de Bourrienne, ministre d'état: sur Napoléon, le directoire, le consulat, l'empire et la restauration, Band 10

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 164 - du traité lui eurent été garanties, son acte d'abdication ainsi conçu : • Les puissances alliées « ayant proclamé que l'empereur Napoléon était « le seul obstacle au rétablissement de la paix en « Europe, l'empereur Napoléon fidèle à son ser« ment, déclare qu'il renonce, pour lui et ses
Seite 445 - L'île d'Elbe, adoptée par l'empereur Napoléon pour le lieu de son séjour, formera , sa vie durant, une principauté séparée qui sera possédée par lui en toute souveraineté et propriété. Il sera donné en outre à l'empereur Napoléon un revenu annuel de deux millions de francs, en rentes sur le grand-livre de France, dont un million reversible
Seite 116 - est allé si loin, qu'il a osé accuser l'empereur « d'avoir changé les actes dans leur publication. « Le monde entier sait qu'il n'avait pas besoin de « pareils artifices. Un signe était un ordre pour « le sénat, qui toujours faisait plus qu'on ne
Seite 44 - un gouvernement provisoire, qui « puisse pourvoir aux besoins de l'administration. « et préparer la constitution qui conviendra au « peuple français. « Les intentions que je viens d'exprimer me «sont communes avec toutes les puissances al« liées. Paris, le 3i mars, après midi.
Seite 446 - employer leurs bons offices pour faire respecter par les barbaresques le pavillon et le territoire de l'île d'Elbe, et pour que, dans ses rapports avec les barbaresques, elle soit assimilée à la France. 5. « Les duchés de Parme, Plaisance et Guastala seront donnés en toute souveraineté et propriété à SM l'impératrice Marie-Louise ; ils passeront à son
Seite 447 - soit sur le grandlivre, soit sur la banque de France, soit sur les actions des forêts, soit de toute autre manière, il sera réservé un capital qui n'excédera pas 2,000,000, pour être employé en gratifications, en faveur des personnes qui seront portées sur l'état que signera l'empereur Napoléon , et qui sera remis au gouvernement français. 10.
Seite 164 - Europe, l'empereur Napoléon fidèle à son ser« ment, déclare qu'il renonce, pour lui et ses hé« ritiers, aux trônes de France et d'Italie; et qu'il « n'est aucun sacrifice personnel, même celui de « sa vie, qu'il ne soit prêt à faire à l'intérêt de la
Seite 449 - hautes puissances alliées garantissent l'exécution de tous les articles du présent traité; elles s'engagent à obtenir qu'ils soient adoptés et garantis par la France. 21. « Le présent traité sera ratifié, et les ratifications échangées à Paris, dans l'espace de deux jours, et plus tôt, si faire se peut. « Fait à Paris, le 11 avril 1814.
Seite 446 - et à sa descendance en ligne directe. Le prince, son fils, prendra, dès ce moment, le nom de prince de Parme, Plaisance et Guastala. 6. «Il sera réservé, dans les pays auxquels l'empereur Napoléon renonce, pour lui et sa famille, des domaines, ou donné des rentes sur le grand-livre de France , produisant un revenu annuel, net et
Seite 448 - le libre voyage de SM l'empereur Napoléon , de l'impératrice, des princes et princesses, et de toutes les personnes de leur suite qui voudront les accompagner ou s'établir hors de France, ainsi que pour le passage de tous les équipages, chevaux et effets qui leur appartiennent ; les puissances alliées donneront en conséquence des officiers et des hommes d'escorte.

Bibliografische Informationen