Abbildungen der Seite
PDF

de Busseul , Bailli d'Autun ; Lordin de Sa-
ligny; Guichard de Ganay, Conseiller du
Duc, Juge du Charolois, y furent les Dé-
putés de Philippe le Bon.
Ce Pays fut exposé aux courses & aux
brigandages d'Antoine de Chabanes, Capi-
taine des Ecorcheurs , qui parut autour de
Parai en grande puissance, disent les Mémoires
du temps, en I439.
Il ne souffrit pas moins pendant les trou-
· bles qui suivirent la mort de Charles le Guer-
rier en 1477; mais ses plus grands malheurs
arriverent durant les guerres de Religion ,
en Juin 1562. Ponsenart & St. Aubin, deux
Chefs des Calvinistes, excités par ceux de
Parai, forcerent la place , pillerent les Egli-
ses , & vendirent à l'encan toutes les dé-
pouilles du Prieuré.
Les Huguenots avoient un Temple à la
porte du Poirier, détruit en 1686; l'empla-
cement même s'appelle encore le Temple.
Au dessus de la porte d'une maison où lo-
geoit le Ministre, est une fleur de lys pour
marque de sauve - garde. Le fameux Du-
moulin y a demeuré. Théodose de Beze y
a passé. Ils avoient un autre prêche au Bron-
chet, Hameau de la Paroisse de Saint Leger,
dont le Ministre résidoit à la Nocle chez le
célèbre de la Noue. Après la révocation de
l'Edit de Nantes, les Calvinistes alloient faire
la cene à Nocle chez Dupuy - Montbrun,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][graphic]
[ocr errors]
[graphic]
[merged small][ocr errors][ocr errors]
« ZurückWeiter »