Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Car le royaume de Dieu ne consiste

pas

dans le boire et dans le manger, mais dans la justice, dans la paix et dans la joie que donne le Saint-Esprit.

Et celui qui sert ainsi Jésus-Christ, est agréable à Dieu et approuvé des hommes, Recherchons donc tout ce qui est propre

à

entre tenir la paix parmi nous, et tâchons de nous édifier les uns les autres.

Qu'un aliment ne soit pas cause que vous détruisiez l'ouvrage de Dieu. Toute nourriture est pure, il est vrai; mais un homme a tort de manger de certaines choses, lorsqu'en en mangeant il scandalise les autres.

Il vaut mieux ne pas manger de viande, ne pas boire de vin, et ne rien faire enfin de tout ce qui peut affoiblir le prochain dans sa foi, ou être pour lui un sujet de chute et de scandale.

SCIENCE.

On trouve assez d'or et de diamans; mais les lèvres savantes sont d'un prix inestimable.

Voy. CHARITÉ, SAGESSE.

SERVITEUR.

Serviteurs, obéissez à vos maîtres temporels avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre cour,

à Jésus-Christ même.

comme

Non ad oculum servientes, quasi hominibus placentes; sed ut servi Christi, facientes voluntatem Dei ex animo.

Eph. Ch. vi, 7.6.

Ibid. 7.

Cum bonâ voluntate servientes, sicut Domino, et non hominibus.

Scientes quoniam unusquisque, quodcumque fecerit bonum, hoc recipiet à Domino, sive servus, sive liber.

Ibid. 8. Servi, subditi estote in omni timore, dominis, non tantùm bonis et modestis, sed etiam discolis.

18. Hæc est enim gratia, si propter Dei conscientiam, sustinet quis tristitias , patiens injustè.

I. Pier. II,

Ibid. 19.

Quæ enim est gloria , si peccantes et colaphisati suffertis ? Sed si benè facientes, patienter sustinetis, hæc est gratia apud Deum. Ibid. 20.

Ibid. 21.

In hoc enim vocati estis; quia et Christus passus est pro nobis, vobis relinquens exemplum, ut sequamini vestigia ejus.

Quicumque sunt sub jugo servi, dominos suos omni honore dignos arbitrentur....

1. Tim. VI, . Loquere quæ decent sanam doctrinam :....

Tit. ii, 1.

N'obéissez pas seulement à l'oeil, comme ceux qui ne veulent plaire qu'aux hommes ; mais faites de bon cour la volonté de Dieu, comme étant serviteurs de Jésus-Christ.

Remplissez vos devoirs avec zèle , dans la vue du Seigneur, et non dans celle des hommes,

Etant bien persuadés que chacun, libre ou esclave, recevra de Dieu la récompense du bien qu'il aura fait.

Soyez respectueusement soumis à vos maîtres, nonseulement ceux qui sont pleins de douceur et de bonté, mais encore à ceux qui ont l'humeur difficile.

Car il est agréable à Dieu que nous supportions avec patience, et dans la vue de lui plaire, les maux dont nous sommes injustement accablés.

En effet, quel mérite aurez-vous à souffrir, si c'est en punition de vos fautes que vous endurez de mauvais traitemens ? Mais si, tout en faisant le bien, êtes malheureux avec résignation, alors vous vous rendez agréable à Dieu.

Telle est votre vocation ;- puisque Jésus-Christ a souffert pour nous, et nous a laissé ses exemples à suivre.

vous

Que ceux enfin qui sont obligés de servir les autres, n'oublient pas que leurs maîtres ont droit d'attendre d'eux toutes sortes de déférences.....

Toujours attachés à la saine doctrine,

Servos dominis suis subditos esșe, in omnibus placentes, non contradicentes; Tit. Ca. 11,$. 9

Non fraudantes, sed in omnibus fidem bonam ostendentes ; ut doctrinam Salvatoris nostri Dei ornent in omnibus.

Ibid. 10.

Nè accuses servum ad dominum suum, nè fortè maledicat tibi, et corruas. Prov. xxx, 10.

Servo sensato liberi servient....

Eccli. x, 28.

Vid. DOMINUS.

SIMPLICITAS.

(ANIMI CAND O R.)

Beati pauperes spiritu; quoniam ipsorum est regnum cælorum.

Matt. v, 3.

..... Estote ergo.... simplices ut colombæ.

Ibid. x, 16. Nolite pueri effici sensibus , sed malitiâ parvuli estote : sensibus autem perfecti estote.

I. Cor. XIV, 20.

Vid. REGNUM COELORUM.

Exhortez les serviteurs à rester soumis à leurs maîtres, à s'accommoder à leurs désirs, à ne les point contrarier;

A ne rien détourner de ce qui leur appartient, et à leur donner en toute occasion des preuves de fidélité; afin de faire honorer partout la morale de JésusChrist.

N'accusez jamais un domestique devant son maître, de

peur qu'il ne vous charge de malédictions et ne cherche à se venger.

L'homme bien né ne dédaigne pas les conseils d'un sage serviteur....

Voy. MAÎTRE.

SIMPLICITÉ.

(CANDEUR.)

Bienheureux les pauvres d'esprit ; parce que le royaume des cieux leur appartient.

Soyez donc.... simples comme des colombes.

.... Soyez comme des enfans, non pas en manquant de raison, comme eux, mais en vous montrant, comme eux, exempts de malice; et soyez des hommes faits en sagesse.

Voy. ROYAUME DES CIEUX.

« ZurückWeiter »