Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Rien ne sauroit en effet nous être plus utile, et rien n'est plus agréable à Dieu.

C'est même une bonne et sainte action de prier pour

les
morts,

dans la vue d'obtenir la rémission de leurs péchés.

DIEU AGRÉE LA PRIÈRE HUMBLE.

La prière de l'homme humble perce les nues....

Deux hommes montèrent un jour au temple pour prier; l'un étoit Pharisien et l'autre Publicain,

Le Pharisien se tenant debout, prioit ainsi : « Sei» gneur, je vous rends grâces de ce que je ne suis point >> comme le reste des hommes, c'est-à-dire, voleur,

injuste, adultère, ni même tel que ce Publicain.

» Je jeûne deux fois la semaine, et donne la dîme de » tout ce que je possède ».

Le Publicain, au contraire, se tenant éloigné n'osoit pas même lever les yeux au ciel; mais il se frappoit la poitrine en disant: « Mon Dieu, ayez pitié de moi qui » suis un pécheur ».

Je vous déclare que celui-ci s'en retourna justifié, et non pas l'autre ; car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé.

[ocr errors]

Cùm oratis, non eritis sicut hypocritæ quiamant in synagogis et in angulis platearum stantes orare, ut videantur ab hominibus. Amen , dico vobis, receperunt mercedem suam. Malt. Ch. vi, 7. 5.

Ibid. 7.

Tu autem cùm oraveris, intra in cubiculum tuum, et clauso ostio, ora Patrem tuum in abscondito ; et Pater tuus qui videt in abscondito, reddet tibi.

Ibid. 6. Orantes autem nolite multùm loqui, sicut Ethnici; putant enim quòd in multiloquio suo exaudiantur.

Nolite ergo assimilari eis. Scit enim Pater vester quid opus sit vobis, antequàm petatis ab eo.

Ibid. 8. Sic ergo vos orabitis : Pater noster qui es in cælis, sanctificetur nomen tuum ; Adveniat

regnum tuum; fiat voluntas tua sicut in celo et in terrâ;

Ibid. 10. Panem nostrum supersubstantialem da nobis hodiè;

Ibid. II. Et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

Ibid, 12. Et nè nos inducas in tentationem , sed libera nos à malo. Amen.

Ibid. 13.

Ibid. 9.

Lors donc que vous voulez faire votre prière, n’imitez pas les hypocrites qui affectent de prier en se tenant debout dans les synagogues et au coin des rues, pour être vus des hommes. En vérité, je vous le dis , ils ont déjà reçu leur récompense.

Mais lorsque vous serez disposé à prier, retirez-vous dans votre chambre, et après en avoir fermé la porte, priez votre Père en secret; et votre Père qui yoit dans le secret, vous écoutera favorablement.

Quand vous priez, n’affectez pas de parler beaucoup, à l'exemple des Païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.

Ne les imitez pas, car votre Père sait ce dont vous avez besoin, avant même que vous le lui demandiez.

Voici donc comment vous prierez : Notre Père qui êtes dans les cieux, que votre nom soit sanctifié,

Que votre règne arrive, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel;

Donnez-nous aujourd'hui le pain dont nous avons besoin

pour nous nourrir; Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ;

Ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

ORATIO SINE OPERIBUS, NULLUM FRUCTUM AFFERT.

Bona est oratio cum jejunio , et eleemosynâ magis quàm thesauros auri recondere.

Tob. CA. XII, 7. 8. Cùm extenderitis manus vestras, dixit Dominus , avertam oculos meos à vobis; et cùm multiplicaveritis orationem , non exaudiam : manus enim vestræ sanguine plenæ sunt. Is. I, 15.

Lavamini; mundi estote; auferte malum cogitationum vestrarum ab oculis meis ; quiescite agere perversè.

Discite benefacere : quærite judicium ; subvenite oppresso ; judicate pupillo; defendite vi

Ibid. 16.

duam ;

Ibid. 17.

[ocr errors]

Et venite, et arguite me, dicit Dominus : et si fuerint peccata vestra ut coccinum , quasi nix dealbabuntur.

Ibid. 18.

IMPIORUM PRECES DEUS AVERSA TUR:

IN ULTIMA DIE, OMNIS ORATIO STERILIS ERIT.

Petitis et non accipitis, eò quod malè petatis : ut in concupiscentiis vestris insumatis.

Jacq. IV,

3. Qui declinat aures suas , nè audiat legem , oratio ejus erit execrabilis.

Prov. XXVIII, 9.

[ocr errors]

LA PRIÈRE SANS LES OE U VRES, N'EST UTILE A RIEN.

La prière, accompagnée du jeûne et de l'aumône, vaut mieux

que

les richesses.

Vous aurez beau lever les mains vers moi, a dit le Seigneur, et multiplier vos prières, je détournerai les yeux, je fermerai l'oreille, parce que vous avez trempé vos mains dans le sang.

:

Faites pénitence; purifiez-vous ; ne m'irritez plus par la malignité de vos pensées; mettez fin à vos déréglemens;

Exercez-vous à la pratique du bien; attachez-vous à la justice; secourez l'opprimé ; faites droit à l'orphe

défendez la veuve; Venez ensuite plaider votre cause devant moi : et votre robe d'iniquité fût-elle comme l'écarlate, je la rendrai aussi blanche que la neige.

lin;

DIEU REJETTE LES PRIÈRES DES MÉCHANS :

AU DERNIER JOUR, TOUTE SUPPLICATION SERA VAINE.

Vous demandez et vous n'obtenez pas, parce que vous ne désirez que ce qui peut flatter vos passions.

Dieu rejette la prière de celui qui est sourd à ses préceptes.

« ZurückWeiter »