Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Melior est pauper et sufficiens sibi quàm gloriosus et indigens pane.

Prov. Cr. XII, 7.9.

DiVid. ELEEMOSYNA, CHARITAS, Pigritia, Preces, VITIÆ, TRIBULATIO.

PECCATUM, PECCATOR.

Ibid. 3.

Qui faciunt peccatum et iniquitatem hostes sunt animæ suæ.

Tob. XII, 10. Quasi à facie colubri, fuge peccata : et si accesseris ad illa , suscipient te.

Eccli. xxi, 2. Dentes leonis, dentes ejus, interficientes animas hominum.

Fili mi, si te lactaverint peccatores, ne acquiescas eis.

Prov. I, 10. Frustrà autem jacitur rete antè oculos pennatorum.

Non ergo regnet peccatum in vestro mortali corpore, ut obediatis concupiscentiis ejus.

Rom. vi, 12. Sed neque exhibeatis membra vestra, arma iniquitatis peccato : sed exhibete vos Deo.... et membra vestra, arma justitiæ Deo. Ibid. 13.

Ibid. 17.

Nescitis quoniam cui exhibetis vos servos ad obediendum, servi estis ejus cui obeditis, sive peccati ad mortem, sive obeditionis ad justitiam ?

Ibid. 16.

Le pauvre qui sait se'suffire à lui-même est plus estimable que le glorieux qui dédaigne le travail et manque de pain.

Voy. AUMÔNE, CHARITÉ, PARESSE, PRIÈRE, RICHESSES, TRIBULATION.

PÉCHÉ, PÉCHEUR.

Celui qui s'abandonne au péché et qui vit dans l'ini. quité, est ennemi de son âme.

Fuyez le péché, comme on fuit un serpent; car si vous en approchez, il se saisira de vous.

Ses dents sont comme les dents du lion, elles arrachent la vie.

O mon fils! si les pécheurs cherchent vous attirer par leurs caresses, ne vous laissez point entraîner.

C'est en vain qu'on tend un filet devant ceux qui ont des ailes.

Que le péché ne règne donc pas dans votre corps mortel, de manière à vous rendre esclave de ses désirs déréglés.

Ne lui abandonnez pas vos membres pour lui servis d'instrumens d'iniquité, mais livrez-vous tout entier à Dieu.... pour concourir à l'accomplissement de sa justice.

Ignorez-vous en effet que vous vous mettez dans la dépendance de celui que vous vous êtes engagé à servir, et qu'ainsi vous devenez l'esclave ou du péché qui conduit à la mort, ou de l'obéissance à Dieu qui produit la justice ?

Stupa collecta synagoga peccantium , et consummatio illorum flamma ignis.

Eccli. Ch. xxi, o. 10. Via peccantium complanata lapidibus, et in fine illorum inferi, et tenebræ, et pænæ.

Ibid. it. Jam enim securis ad radicem arborum posita est ; omnis ergo arbor quæ non facit fructum bonum excidetur et in ignem mittetur.

Matt. ii, 10. Narratio peccantium odiosa, et risus illorum in deliciis peccati.

Eccli. xxvii, 14.

..... A verbis viri peccatoris ne timueritis, quia gloria ejus stercus et vermis est.

I. Mach. ii,

62.

Hodiè extollitur et cràs non invenietur, quia conversus est in terram suam, et cogitatio ejus periit.

Ibid. 63. • Non est homo justus in terrâ, qui faciat bonum et non peccet.

Eccle. vii, 21. Quis potest dicere : mundum est cor meum, purus sum à peccato ?

Quid est homo ut immaculatus sit, et ut justus appareat natus de muliere?

Job. xv, 14.

Prov. XX, 9.

La race des pécheurs est comme un amas d’étoupes que

le feu consumera un jour.

La voie des pécheurs paroît ferme et unie; mais elle conduit aux enfers, aux ténèbres, aux supplices.

La cognée est déjà à la racine des arbres , et tout arbre qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu.

Les pécheurs sont insupportables dans leurs diso cours , parce qu'ils s'y font un jeu et un divertissement du péché même. ..... Que les menaces du pécheur ne vous effrayent point, car sa puissance est comme l'ordure ou comme l'insecte qui rampe;

Il s'élève aujourd'hui et disparoîtra demain , il rentrera dans la terre d'où il est sorti, et toutes ses pensées s'évanouiront.

Il n'y a point de juste sur la terre qui fasse le bien, sans jamais commettre de faute.

Quel homme pourroit dire : Mon coeur est pur, je suis exempt de péché?

Qui sommes-nous, en effet, pour nous croire sans tache ? L'homme né de la femme peut-il être parfaitement juste ?

Ecce inter sanctos ejus (Dei) nemo immutabilis , et coeli non sunt mundi in conspectu ejus.

Job. Ch. xv, o. 15.

QUI PECCATOREM CONVERTIT, PECCATA SUA REDIMIT.

Ibid. 20.

..... Si quis ex vobis erraverit à veritate, et converterit quis eum,

Jacq. v, 19. Scire debet quoniam qui converti fecerit peccatorem ab errore viæ suæ , salvabit animam ejus à morte, et operiet multitudinem peccatorum.

Anima quæ peccaverit ipsa morietur : filius non portabit iniquitatem patris, et pater non portabit iniquitatem filii : justitia justi super eum erit : et impietas impii erit super eum (1).

E:. XVIII, 20. Unusquisque.... propriam mercedem accipiet secundùm suum laborem. .

I. Cor. III ,

8.

(1) On a souvent répété, et particulièrement Voltaire, que ces paroles du Prophète contredisoient formellement le passage de l'Exode (xx, 5. ) dans lequel Dieu s'exprime ainsi : Je suis le Dieu fort et jaloux qui venge l'iniquité du père sur les enfans , jusqu'à la troisième et quatrième génération, dans ceux qui me haïssent. Voici ce que dit à ce sujet un des modernes apologistes de la religion : « La double sanction de la » loi mosaïque fait évanouir la contradiction en nous indiquant

Les

« ZurückWeiter »