Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Arctabuntur gressus virtutis ejus, et præcipitabit eum consilium suum.

. 7.

Job. CH. XVIII,

Ibid. 8.

Ibid. 13.

Immisit enim in rete pedes suos, et in maculis ejus ambulat.

Devoret pulchritudinem cutis, consumat brachia illius primogenita mors.

Avellatur de tabernáculo suo fiducia ejus, et calcet super eum, quasi rex ,

interitus.

Ibid. 14. Memoria illius pereat de terrâ, et non celebretur nomen ejus in plateis.

Expellet eum de luce in tenebras et de orbe transferet eum.

Non erit semen ejus , neque progenies in populo suo, nec ullæ reliquiæ in regionibus suis.

Ibid. 17.

Ibid. 18.

Ibid. 19.

In die ejus stupebunt novissimi et primos invadet horror.

Ibid. 20. Hæc sunt ergo tabernacula iniqui, et iste locus ejus qui ignorat Deum.

Ibid. 21. Hæc est pars hominis impii à Deo, et hereditas verborum ejus à Domino.

Ibid. xx, 29.

Malgré sa force , l'impie ne va que d'un pas chancelant, et sa prévoyance même l'aveugle et le précipite.

Il marche au milieu des pièges qu'il a tendus luimême, il se laisse prendre dans ses propres filets.

Le premier né de la mort (1) ternira l’éclat de son teint et desséchera son bras.

Il ne saura plus sur quel appui se reposer, et le trépas, comme un roi superbe, le foulera à ses pieds.

Sa mémoire périra, et l'on ne parlera plus de lui parmi les hommes.

Du séjour de la lumière il sera précipité dans les ténèbres et rejeté loin de ce monde.

Sa race s'éteindra, il n'aura point de postérité, il ne restera rien de lui sur la terre.

Sa chute étonnera les races futures, et ceux qui en seront témoins frémiront d'épouvante.

Ainsi finira l'homme qui méconnoît le Seigneur.

Tel est le sort que Dieu réserve à l'impie; tel sera l'héritage que le méchant recueillera pour ses blasphêmes.

(1) Pour dire la mort la plus affreuse ; cette figure est de la plus grande énergie.

MALORUM RUINA EDOCET JUSTO S.

quitate?

Quid gloriaris in malitiâ , qui potens es in ini

Ps. Li, . 3. Totâ die injustitiam cogitavit lingua tua : sicut novacula acuta fecisti dolum.

Ibid. 4. Dilexisti malitiam super benignitatem; iniquitatem magisquam loqui æquitatem. Ibid. 5.

Dilexisti omnia verba præcipitationis, lingua dolosa.

Proptereà Deus destruet te in finem : evellet te et emigrabit te de tabernaculo tuo, et radicem tuam de terrâ viventium.

Videbunt justi et timebunt et super eum ridebunt et dicent : Ecce homo qui non posuit Deum adjutorem suum.

Ibid. 6.

Ibid. 7.

[ocr errors]

Ibid. 8.

Sed speravit in multitudine divitiarum suarum et prævaluit in vanitate suâ.

Ibid. 9.

IMPIORUM PROSPERITATI NON INVIDERE,

FUGERE EOS.

Noli æmulari in malignantibus : neque zelaveris facientes iniquitatem ;

Ps. XXXVI, 1. Quoniam tanquam fonum velociter arescent : et quemadmodum olera herbarum citò decident;

Ibid. 2.

LA CHUTE DES MÉCHANS EST UNE LEÇON POUR LES JUSTES.

Pourquoi te glorifies-tu dans ta méchanceté, toi quí n'es puissant que par le crime ?

Ta langue s'occupe tout le jour à préparer l'injustice; tu aiguises la fraude comme un rasoir tranchant.

Tu as préféré la malice à la bonté; le langage de l'iniquité à celui de la justice.

Tu n'aimes que les paroles qui peuvent nuire et tromper.

C'est pour cela que Dieu te détruira pour toujours, qu'il t'arrachera de ta demeure, et qu'il t'extirpera de la terre des vivans.

Les justes verront ta punition et craindront Dieu; ils insulteront à leur tour à ton supplice, et diront : Voilà l'homme qui n'a pas voulu meltre en Dieu son appui!

Voilà l'homme qui s'est confié dans la multitude de ses richesses, et qui s'est élevé dans sa vaine puissance.

FUIR LES MÉCHANS,
NE POINT ENVIER LEUR PROSPÉRITÉ.

Ne portez point envie à la prospérité des méchans, et ne soyez point jaloux de ceux qui font le mal;

Parce que tout-à-l'heure ils sècheront comme le foin, et tomberont comme l'herbe des champs.

Et adhuc pusillum et non erit peccator : et quæres locum ejus et non invenies.

[blocks in formation]

Non roborabitur homo ex impietate....

Prov. Ch. xi, W. 3. Oculi.... impiorum deficient, et effugium peribit ab eis, et spes illorum, abominatio animæ.

Job. XI, 20.

Prov. IV,

Impii.... secundùm quæ cogitaverunt, correptionem habebunt : qui neglexerunt justum et à Domino recesserunt.

Sag. ni, 10. Non tibi placeat malorum via.

14. Fuge ab eâ , nec transeas per illam : declina et desere eam.

Ibid. 15. Cum electo, electus eris; et cum perverso, pervertêris.

II. Rois. XXII, 27. Attende tibi à pestifero, fabricat enim mala : nè fortè inducat super te subsannationem in perpetuum.

Eccli. XI, 35. Recedite de medio Babylonis.... Jer. L, 8.

Exite de illâ, populus meus, dicebat Dominus, ut ne participes sitis delictorum ejus et de plagis ejus accipiatis.

Apoc. xviii, 4. Quoniam pervenerunt peccata ejus usque

ad coelum, et recordatus est Dominus iniquitatum ejus.

Ibid. 5.

« ZurückWeiter »