Biographie universelle, ancienne et moderne; ou, Histoire, par ordre alphabétique: de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, Band 30

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 30 - que d'une chose , c'est «qu'il n'ait pas su, avant de mourir, que c'est moi
Seite 36 - ... pas porté, à moins d'un ordre exprès du roi. Seulement Mademoiselle, par égard pour la reine d'Angleterre sa tante , avait demandé et obtenu la permission de ne point se trouver au Louvre , toutes les fois que les ambassadeurs de Cromwell y venaient. On a de cette princesse des Mémoires qu'elle commença, comme elle nous l'apprend , dans son premier exil , qu'elle discontinua et reprit dans l'année 1677, et qu'elle conduisit jusqu'en 1688. Ils sont plus , a dit Voltaire, d'une femme occupée...
Seite 47 - L'académie ne crut pas devoir étendre cette fondation jusqu'à tous les genres d'écrits ( i ) ; elle en exclut les arts et les sciences, comme n'étant point de son ressort, et avec d'autant plus de raison que M. de Montyon avait, quelque temps auparavant, fondé à l'académie des sciences ( en gardant déjà l'anonyme ) un prix de même valeur pour les objets dont cette compagnie s'occupe spécialement.
Seite 157 - L'armée des alliés est toujours campée près de «< Tirlemont, où elle ne boit que de la bière, et celle « du duc de Vendôme près de Gembloux, où elle « ne boit que du vin , ce qui cause une grande dé« sertion dans la première au profit de l'armée de
Seite 539 - Je voudrais, et ce sera le dernier et le plus ardent de mes souhaits ; je voudrais que le dernier des rois fût étranglé avec les boyaux du dernier prêtre.
Seite 16 - Ce qui avait achevé d'exaspérer le duc, était la déclaration du 23 août, datée de Cosne , qui venait de le déclarer criminel de lèse-majesté et déchu de tous ses honneurs, grades et dignités, avec confiscation de ses biens, et l'ordre donné au parlement de Toulouse de lui faire son procès ; car une fois que Richelieu vit que toute la France, une seule province exceptée , restait dans le devoir , il ne voulut plus entendre à aucune composition. Cependant Schomberg n'avançait qu'avec...
Seite 320 - ... pense qu'il faut se battre. Le Dauphiné a appelé les Français à établir la liberté. Il faut qu'il les appelle aujourd'hui à défendre la royauté. J'ai déjà écrit à notre commission intermédiaire des états du Dauphiné.
Seite 148 - L'abbé répondit que ledit frère habitait depuis onze ans dans son voisinage l'ermitage dit des Gardelies; qu'on n'avait rien pu découvrir de sa naissance, de sa famille, de son pays et de son âge; que, pressé de s'expliquer, pendant une maladie grave, par le plus ancien de ses frères, qu'il chérissait beaucoup et qui le conjurait au nom de Dieu de se faire connaître à lui , il avait répondu : « II ya plus de quarante « ans que je travaille à me cacher, et vous vou...
Seite 85 - Plan des travaux littéraires ordonnés par Sa, Majesté, pour la recherche , la collection et l'emploi des monuments de l'histoire et du droit public de la monarchie française, Paris, imprimerie royale, 1782, iu-8°.
Seite 99 - Outre sa place d'inspecteur général des pépinières royales, il avait été nommé à celle d'inspecteur général des familles acadierines restées sur les ports de mer, puis fait commissaire du roi, chargé d'aménager les bois servant à l'approvisionnement de Paris et de rendre flottables les ruisseaux affluents aux communications avec la Seine. Dès 1769, le roi lui avait accordé des lettres de noblesse et l'avait décoré de l'ordre de St-Michel.

Bibliografische Informationen